Mercredis gourmands

Le lait Ribot, de la Bretagne dans un verre

Je vis depuis un peu plus de 4 ans en Bretagne. Et à chaque fois que je vais faire les courses, que ce soit dans les supermarchés ou les épiceries bios, ces bouteilles de « lait Ribot » au rayon frais m’intriguent.

lait ribot

Le Conquérant m’a dit que sa grand-mère, bretonne (oui, le Normand a des origines bretonnes), versait du lait Ribot sur des pommes de terre bouillies. Elle y trempait aussi ses crêpes de sarrasin. Mais son petit-fils n’aimait pas ça. Me fiant à son jugement, je n’ai jamais osé en acheter pour y goûter. Et puis un jour, mon magasin a proposé une dégustation. L’animatrice m’a tendu un petit gobelet :

– C’est du lait Ribot avec du sirop de fraise. Ca fait comme un yaourt à boire.

En effet, le goût est proche. J’ai aussi demandé à goûter nature. C’est un peu acidulé. Pas mauvais.

J’en ai profité pour poser de nombreuses questions à l’animatrice (il n’y avait pas foule, ça tombait bien, elle avait du temps à me consacrer).

Comment est fabriqué le lait Ribot?

Le lait Ribot est issu de la fabrication du beurre. Quand la crème est barattée pour fabriquer le beurre, un liquide blanc s’écoule, le petit-lait. En breton, la baratte s’appelle une « ribotte ». D’où le lait Ribot! On lui donne d’autres noms, le lait battu, le babeurre, lait fermenté. 

Comment utiliser le lait Ribot en cuisine? 

Elle m’a donné de nombreuses pistes, sucrées et salées.

Dans les recettes salées : dans des soupes (à la place de la crème fraîche), dans des sauces (où on met d’habitude de la crème fraîche), dans des cakes salés, etc.

En dessert : en yaourt à boire (avec ou sans sirop), en milk-shakes (en le mixant avec des fruits frais ou congelés comme des fraises, pêches, framboises, etc.), des smoothies, pour remplacer le lait dans le riz au lait, ou la semoule au lait, dans des gâteaux, en panna cotta, dans les oeufs au lait, etc.

Verre de lait ribot avec sirop fraise
Un petit verre de lait Ribot avec du sirop de fraises?

*

Chez nous, on mange peu de produits laitiers. Mais j’avoue avoir apprécié ce lait typiquement breton.

Il existe aussi des laits fermentés dans d’autres cultures. Le kéfir par exemple est une spécialité consommée au Moyen-Orient. Chez les anglo-saxons on trouve le buttermilk.

*

Et chez vous, on boit ou cuisine le lait Ribot? Vous connaissez? 

*

C’était mon mercredi gourmand pour Anne-Laure T, Sophie Turbigo et Sysy in the city

Bannière Mercredis Gourmands J. Lecomte

Publicités

11 réflexions au sujet de « Le lait Ribot, de la Bretagne dans un verre »

    1. C’est ce que je craignais aussi. J’ai donc profité d’une dégustation et de son tout petit verre (pour ne pas prendre trop de risque).

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s