Facebook ou la mort de l’intimité

    Il y a trois ans, quand M. (je n’ai pas trouvé de prénom d’emprunt qui lui irait) a découvert qu’elle était enceinte, elle a posté la photo de son test de grossesse, encore tout dégoulinant d’urine, sur Facebook. A partir de cet instant, nous avons pu suivre sa grossesse en temps réel : la prise de sang pour confirmer que son utérus abritait bien un fœtus, le rendez-vous chez le gynéco, la première échographie, l’annonce aux grands-parents et à tous ceux (les chanceux) qui n’avaient pas Facebook.

    Pendant presque neuf mois (le bébé a eu la bonne idée de naître avant terme), nous avons « vécu » en direct les premières nausées matinales, la prise de poids, les différents rendez-vous médicaux, l’avancée des travaux dans la future chambre du bébé, la recherche d’un prénom, les cours d’accouchement, etc. Jusqu’aux premières contractions, à la percée de la poche des eaux, le départ pour la maternité

     Malheureusement (pour elle), à l’époque, elle n’avait pas de smartphone. Sinon, nous aurions certainement vécu l’accouchement en direct, seconde par seconde. Heureusement (pour elle, à nouveau), son mari a pris des photos et filmé puis partagé le tout sur son réseau social favori pour notre plus grande joie.
    Depuis, la frimousse de sa petite princesse couvre son mur (et le nôtre, par extension) chaque jour. Pas besoin de téléphoner pour demander des nouvelles, nous connaissons chaque seconde de sa vie, des premières selles aux premiers repas, de la première tétée aux premiers mots, des premières nuits à la première journée chez la nourrice, etc. L. n’a que deux ans et demi.
    Evidemment, (vous me connaissez) j’ai demandé à M. pourquoi elle n’ouvrait pas un blog pour décrire tous ces moments à ceux que ça intéressait. Parce que je lis de nombreux blogs de mamans que j’apprécie beaucoup (pas sûr que j’aurais lu le sien) et que c’est sympa de partager dans un lieu dédié à cela… Réponse de l’intéressée : parce qu’elle n’aime pas raconter sa vie.
    Comme elle s’étonnait que de moins en moins de personnes commentaient ses statuts, que le nombre de ses « amis » baissait, que certaines personnes lui reprochaient (avec moins de diplomatie que moi) d’étaler sa vie sur nos murs, elle a juré (tel le corbeau de la fable) qu’on ne l’y prendrait plus.
    Vous vous demandez certainement pourquoi je vous parle de ça aujourd’hui…
     Parce qu’il y a deux jours, M. a publié ce statut : « Quatre jours de retard!!!!!! » (oui, avec tous ces points d’exclamation). Ce matin : « Détour par la pharmacie ».
     On parie combien que demain matin on a une photo de test de grossesse?
    J’attends demain ou je me désabonne maintenant? 

Publicités

69 commentaires

  1. J'ai une copine comme ça sur FB… on va dire que ça m'amuse de voir la trombinette de sa petiote, vu qu'il n'y a quasiment qu'elle pour poster au moins une fois par jour sur son mur… Mais bon, comme je ne vais jamais sur mon FB, ça ne me dérange pas plus que ça. Et au pire, je passe.Par contre, si ça t'agace, effectivement, tu fais bien de la masquer…

  2. C'est trop ça, quand on s'ennuie ou qu'on a besoin de s'oxygéner le cerveau, les gens comme ça c'est de l'or pour rigoler un coup. La curiosité c'est plus fort que nous !!

  3. Comme je te comprends, et je t'approuve.Je lis aussi qqs blogs de mamans, mais j'ai tendance à les déserter. Cette exposition à outrance d'un bébé-enfant me dépasse. Si un jour je me reproduis, peut-être serais-je comme ça, mais je demanderais à mes amis de me frapper avant !Pas que je n'apprécie plus mes amis qui ont des gnomes, mais je suis lourdée de cela.Certes, nous avons aussi des blogs, nous toutes et tous. Mais certains sont plus anonymes que d'autres, et ainsi je n'y raconte pas avec moultes détails l'état de mes selles, alors pourquoi j'irais lire cela sur leur progéniture.Pardon, c'est un peu scato comme commentaire mais bon, ça me gonfle profond aussi !

  4. Pour revenir sur FB, j'avais tendance à surutiliser ce réseau social au début, puis m'en suis lassée, je poste encore pas mal de choses sur mon FB, genre mes vadrouilles, ou des statuts débiles. Mes crapahutages je sais que ça fait plaisir à certains de mes contacts, genre la famille ou les copains qui sont loins. Mais voilà, ma vie je la raconte sur mon blog au final. Je n'ai plus envie (et c'est pas si vieux que ça cette décision), d'y raconter mes états d'âme personnels. Ils ne regardent que moi, et comme j'ai plus envie de me censurer…Sur mon blog, je censure légèrement aussi, mais parfois j'aurais envie d'y crier certaines choses aussi !

  5. Oui, voilà, si ça nous dérange, on passe à autre chose. Je n'y faisais plus attention, je zappais. Mais ses récents statuts m'ont donné l'idée de ce billet. 🙂

  6. C'est pour ça que j'ai ouvert une page FB pour le blog. J'y mets des trucs que je ne raconte pas dans le blog ou des réflexions. Mais même si je mets des photos de mes chats, je ne tapisse pas les murs avec leurs moustaches (encore moins avec leurs déjections).

  7. MDR !! AH elle me fait rire elle ! Nan mais sinon elle a pas de vie ??J'en ai tellement des comme ça… Mais comme j'suis jamais sur fb ça me dérange pas plus que ça !!

  8. Je penserai à venir polluer ton mur dès que l'on commencera à faire BBTroiz hin hin hin ^^^Bisous à toi, Namour et les chats !PS : t'es es où avec les bols du swap ? 😉

  9. Ah si, elle a une vie : elle tourne autour de son nombril! Je ne suis plus sur mon FB perso, juste sur celui du blog alors ça me dérange moins!

  10. MDR….Il ne faut pas qu'elle s'étonne si elle ne reçoit plus un seul appel de ses amis.. si toute sa vie est écrite sur facebook, normal…pfff dans quel monde on vit, remarque les blogs c'est pareil…

  11. En fait c'était une fausse alerte! Mais je l'ai quand même masquée : ses publications n’apparaissent plus dans mon fil d'actu! Mouahahah! Bisous.

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s