Lundi, en dernière heure de la journée, j’avais latin avec mes élèves de 3ème. Je les retrouve pour une nouvelle année de latin.

Pour le premier cours, nous travaillons l’étymologie.

Dans le dernier exercice, nous cherchons des mots français issus de scribere, écrire.

 » Oh, madame, moi je sais ! Un scripterium !
– Un quoi ?
– Ben le crayon pour écrire, là ! »

« Ah, je sais, circonscription.
– Très bien !
– Ah c’est l’opération que font les juifs, ça ?
– Non, ça c’est la circoncision ! »

C’est la rentrée et les élèves sont en forme !


Je suis contente parce qu’ils osent participer et n’ont pas peur de se tromper ou de dire des âneries. On enrichit leur vocabulaire, on rit tous ensemble et personne ne se moque.

Publicités