Lundi matin, 8h, en français, les élèves devaient présenter leur fiche de lecture sur un roman d’amour de leur choix (dans une liste que je leur avais donnée un mois auparavant). Un élève avait choisi le roman épistolaire Héloïse et Abélard. Il avait visiblement pompé son résumé sur Wikipédia. Alors, après lui avoir demandé ce qu’était un amour charnel, je lui ai demandé ce que signifiait le mot « émasculer » qu’il venait d’employer. Comme il ne le savait pas, je leur ai expliqué le châtiment reçu par Abélard pour ne pas avoir respecté le vœu de chasteté et s’être marié en secret avec Héloïse.
N. m’a demandé : « Ah mais les moine y peuvent pas avoir de famille alors ? »
E. s’est écrié : « Mais on peut vivre sans… enfin, sans… ? » 😱😱😱
M. lui a répondu : « Mais oui, c’est comme quand ton chat ou ton chien est castré ! »
E. était dégoûté.🤢🤢🤢
M. a ajouté :  » Mais alors le père P., il n’a pas de… »
Moi : « De … ? » 😳
M. : « Ben oui, de… »
Moi : « Mais de quoi, M… ? » 😳
M. :  » Ben de famille ? »
Moi : « Ah, j’ai eu peur, j’ai cru que tu allais dire autre chose ! »
M. : « Oui, j’ai failli dire « boules », mais c’était pas le mot que je cherchais ! »
C’est sûr que ce n’est pas la même chose. Même si ce pauvre Abélard a été privé de l’une et des deux autres !

Publicités