c’est la paix avec Grosminet !

Ça y est, j’ai la chanson dans la tête ! Ah, ce qu’on a pu écouter ce 33 tours quand j’étais gamine !

Le Conquérant m’a demandé ce que je voulais pour Noël et c’est la première chose à laquelle j’ai pensé. Cette chanson, mon enfance, la magie de Noël.

Je ne sais jamais ce dont je pourrais avoir envie ou besoin. L’an dernier, j’avais écrit une lettre au Père Noël (je l’ai relue et je me suis fait rire toute seule. Je suis vraiment bon public!). Bref, le Barbu (pas le Père Noël, mais mon Conquérant, m’a offert un joli casque pour mes voyages à vélo. Avec ça, quelle allure !

Après avoir chanté toute la soirée « Tout c’que j’veux pour Noël », je me suis sérieusement demandé ce que je voulais. Ce dont j’avais besoin. Des trucs utiles. Des trucs qui font plaisir. Je me suis creusé la tête.

Ce que je pourrais vouloir ? J’ai pris un papier et un crayon et je me suis lancé.

« Ma liste de Noël »

Cher Père Noël,

cette année, j’ai été sage. Très, je n’irai pas jusque là, mais quand même, je me suis plutôt bien comportée. Oui, je sais, tout le monde te dit ça dans l’espoir d’être gâté à Noël. Je ne suis pas naïve, je sais bien que tu vois tout, que tu as des informateurs partout qui entendent tout avec leurs petites oreilles pointues. Alors ça ne sert à rien de te mentir. Cette année, j’ai continué mes efforts pour la planète, j’ai fait de mon mieux avec mes enfants, j’ai fait en sorte d’être plus disponible pour ma famille…

Pour Noël, cher Père Noël, j’ai très envie d’un joli triporteur, pour remplacer feue notre carriole (qui est inutilisable depuis que la barre centrale a cédé. Une amie m’a prêté la sienne mais c’est du provisoire. Bichette est trop grande, c’est trop petit… ). Bon, alors quand je vois le prix d’un triporteur neuf, ce ne sera pas pour Noël. A moins que tu sois vraiment très généreux… ou qu’on en trouve un d’occasion…

Triporteur Babboe Curve

J’ai aussi pensé à un chapeau. Le mien fait la tronche. Plus de 3 ans et demi qu’il me protège de la pluie et du soleil, qu’il subit le vent. Il est tout déformé. Mais je l’aime tellement que je n’arrive pas à en trouver un à la hauteur ! Alors si tes elfes sont doués de leurs mains, un joli chapeau me ferait très plaisir.

Cher Père Noël, cette année, comme l’an dernier, comme les années précédentes, en fait, je te rappelle que je ne souhaite rien de superflu. Pas de bijoux, pas de livres de cuisine (j’en ai déjà bien trop), pas de chaussures, pas d’écharpe, pas de sac à main, pas de babioles, pas de déco.

Je vois plusieurs choses qui me feraient plaisir.

Le dictionnaire des insultes oubliées. Non, je plaisante. Ça va, je connais quelques insultes quand même…

Un livre de coloriages de gros mots. Parce que j’adore colorier et que ça détend. Mais si, ça existe !

Une jolie théière parce que ma théière préférée est toute cassée. J’ai déjà soufflé l’idée au Conquérant, tu vois ça avec lui Père Noël.

Comment ça, elle commence à être longue, ma liste ? Mais non, je n’en suis qu’au début. Hé, c’est une liste de Noël, je peux écrire ce que je veux! Et toi, Père Noël, tu dois la lire. C’est ton job !

Alors je continue…

Un grille-pain Dark Vador. Non, là c’est vraiment une blague. Oui, j’arrête. Promis, je me concentre. Quoi qu’un mug R2D2 (rhô, te fâche pas Père Noël, hein, j’ai envie de rire).

Des baskets pour reprendre la course. Ça me manque et je ne trouve pas le temps. Mes chaussures sont bien fatiguées, ce qui ne me motive pas beaucoup…

Un stage de photo. Pour maîtriser un peu mieux l’art de la photographie.

Un atelier de cuisine à La Parenthèse Végétale avec Melle Pigut. Mon rêve ! 

Voilà, je suis arrivée au bout. J’ai gardé le meilleur pour la fin.

Merci Père Noël, d’avoir lu ma lettre jusqu’au bout (oui, je sais, c’est ton boulot). Je te souhaite un bel Avent,

à bientôt.

Je te fais de gros bisous.

PS : si le Conquérant t’envoie sa lettre, pense à me faire une photocopie…