Qui a dit que manger végétalien était compliqué ? Qu’il fallait chercher des ingrédients introuvables dans des magasins spécialisés ? Et qu’il fallait se lever aux aurores pour cuisiner ?

Cuisiner végé, ça peut aussi s’improviser. Avec peu d’ingrédients et en peu de temps, on peut réaliser un plat savoureux et complet.

Lundi midi, je n’avais aucune idée de ce que nous allions bien pouvoir manger pour le déjeuner. Le frigo était quasiment vide et les placards n’offraient pas un grand choix. J’ai examiné les boites et bocaux, les quelques légumes à disposition et puis… Et puis j’ai eu une idée !

On dit souvent que pour qu’un repas végane soit complet, il faut 3 éléments : des céréales, des légumineuses, des légumes. J’ai donc improvisé cette poêlée complète gourmande.

*

Ingrédients pour 4 personnes : 

– 1 sachet de 200 g de mélange de céréales gourmandes (ici, j’ai mis un sachet de blé, soja, lentilles corail, quinoa rouge)

– 3 carottes (plutôt grosses)

– 1 bocal de petits pois (330g)

– 1 petite boite de pousses de haricots mungo (appelées souvent « pousses de soja » alors que ça n’en est pas)

– 1 gousse d’ail

– persil

– huile d’olive

– sauce soja salée

*

Préparation : 

Mettre de l’eau salée à bouillir dans une casserole. Quand elle bout, y plonger les céréales et respecter les indications données sur le sachet.

Éplucher les carottes et les émincer (en rondelles, demi-rondelles, bâtonnets, comme vous voulez). Les faire revenir dans un peu d’huile d’olive avec la gousse d’ail pressée et laisser cuire à feu doux à couvert le temps que les céréales cuisent.

Égoutter les céréales, les petits pois et les pousses de haricot mungo. Ajouter le tout dans la poêle avec du persil. Mélanger doucement, laisser chauffer à feu doux et à couvert quelques minutes.

Servir et arroser de sauce soja selon votre goût.

Bon appétit !

*

C’était très bon ! A refaire. Avec d’autres céréales et d’autres légumes secs, avec un peu de sauce tomate et avec des graines germées de haricot mungo fraîches (là il faudra que je m’y prenne à l’avance).

*

C’était mon mercredi gourmand.

 

Publicités