Si vous me suivez depuis la naissance de ce Petit Poisson et même depuis celle de Bichette, vous savez que je suis une maman porteuse. J’ai porté cette petite BABI qui ne voulait qu’être collée à sa maman et qui ne me laissait pas une seconde de répit. Et je porte ce Petit Poisson qui aime voir le monde de haut, contre sa maman. Ou d’encore plus haut, contre son papa. Le Conquérant est un papa porteur. Je lui ai transmis le virus, pour le plus grand bonheur de nos enfants.

Nous portons lorsque nous partons en balade (c’est plus léger et moins encombrant qu’une poussette, notamment lorsque je prenais le bus et le métro à Rennes), mais aussi à la maison (Bichette ne s’endormait que dans nos bras les premiers mois), notamment pour faire le ménage. Et puis, c’est quand même pratique de ne pas avoir bébé dans le bras quand on est occupé avec la grande sœur.

Trajet maison-école-maison. Il aime accompagner sa soeur. Il regarde le paysage et tout ce qui se passe, il est émerveillé par le nombre d’enfants autour de lui… Et souvent, sur le retour, il s’endort dans le porte-bébé.

C’est plus qu’un moyen de transport, c’est un mode de vie chez nous. D’ailleurs, quand je porte, ma mère me dit que c’est bien pratique et qu’elle aurait voulu connaître cela avec nous quatre quand nous étions petits.

*

Le portage physiologique, comme son nom l’indique, respecte la physiologie du bébé (ou du bambin) : une installation en boule bien arrondie permet de soulager la colonne vertébrale. Les genoux forment un M avec le bassin et sont toujours au dessus des fesses. Le visage est dégagé pour que bébé puisse respirer et sa tête est au niveau du menton de l’adulte (à hauteur de bisous).

Pour Bichette, j’ai porté en écharpe les premiers mois. Puis, quand elle a été assez grande, dans un meï taï et ensuite, dans un préformé jusqu’à ses 3 ans.

Pour ce Petit Poisson, je n’ai pas voulu reprendre l’écharpe. Trop galère pour moi. J’avais besoin de rapidité. J’ai acheté un sling et les premiers mois, c’était parfait. Et puis… Et puis, alors que ce bébé n’avait que 2 mois, Ling Ling d’Amour m’a proposé de tester leur préformé pour les nouveaux-nés, le P4 BabySize.

J’ai d’abord été étonnée : Un préformé pour les tout petits bébés ? Et c’est physiologique ? Puis hyper enthousiaste. Et je l’ai testé dès que je l’ai reçu : j’ai immédiatement été emballée !

Le P4 BabySize est un porte-bébé préformé en coton Bio qui se porte comme un sac à dos, en position ventrale ou dorsale. Il se compose d’un tablier (forcément : c’est la partie principale du porte bébé, le grand carré de tissu dans lequel bébé est assis), de bretelles réglables, d’une ceinture réglable aussi et d’un appuie-tête, le tout est rembourré pour plus de confort. Il se ferme par un clip sécurisé. La capuche se range dans une poche située en haut du tablier. On peut l’utiliser dès la naissance (3,5 kg), et jusqu’aux 15 kg de bébé).

Première fois sur le dos

Pour retrouver toutes les informations techniques importantes, c’est par ici.

Alors j’ai aimé. J’ai même adoré ! Le Conquérant aussi. Et pour plusieurs raisons :

– Il est léger. Le tissu est très agréable (et en plus il est 100 % coton bio).

– Le tablier est réglable en hauteur et en largeur, pour s’adapter à la morphologie de bébé : il suffit juste de serrer et desserrer.

– Il est utilisable dès la naissance (et ça c’est top).

– Il est physiologique.

– La capuche est grande et réglable elle aussi.

– Il est facile à installer et à utiliser. Et c’est bien pour les porteurs débutants.

– Il se range facilement, il ne prend pas de place. 

J’ai moins aimé :

– les attaches de la capuche. Pour la fermer, il faut passer les cordons à travers des élastiques situés sur les bretelles. Et je n’ai pas trouvé ça pratique.

C’est tout.

Ah, si, encore un truc… le choix des couleurs. Elles sont toutes très jolies alors il nous a fallu un temps fou et d’âpres négociations pour nous mettre d’accord sur le choix du coloris.

*

Son prix : 69,90 € (Excellent rapport qualité-prix).

*

Je porte encore ce Petit Poisson d’un an maintenant (oui, déjà) dans ce préformé. Bon, il commence à être un peu grand et nous l’avons desserré au maximum. Mais comme je suis prévoyante, j’ai acheté un Mid-Taï pour pouvoir continuer à porter notre fils encore de longs mois (j’ai profité des soldes pour acquérir cette merveille).

Bref, j’ai vraiment eu un coup de cœur pour cette marque que je ne connaissais pas. Merci à Ling Ling d’Amour pour la découverte.