« La magie du bordel », un anti-guide du rangement, une ode au bazar !

Je suis bordélique. Ce n’est pas un scoop, ceux qui me connaissent le savent. Et ceux qui me lisent aussi (j’en avais déjà parlé ).

Ma fille est la digne fille de sa mère. Au grand désespoir de son père (qui n’est pas non plus un psychorigide du rangement mais qui aimerait que la maison soit toujours rangée. Avec deux enfants…).

Alors parfois, je prends mon courage à deux mains, j’y passe la matinée ou la journée mais je range tout. Ça fait du bien de voir la maison en ordre, même si je sais qu’avec une Bichette-tornade (et une chatonne-cyclone), ça ne durera pas longtemps.

J’essaie de me faire violence et de ranger un peu au fur et à mesure, un peu chaque jour. Si je trouve un jouet qui traîne et que je sais que je vais passer devant sa chambre, je le prends pour l’y déposer… Mais j’ai l’impression de ne jamais en voir le bout. Et avec un bébé et une grande fille (et une chatonne), c’est de plus en plus difficile.

Ma mère m’a souvent dit « une place pour chaque chose et chaque chose à sa place », mais à moins de vider totalement la maison et de vivre avec le strict minimum, je n’y arrive pas. J’ai pourtant bon espoir : en vieillissant, je deviens minimaliste.

Bon, dans la cuisine, la vaisselle a sa place. Mais les jouets des enfants envahissent le canapé, le sol, les chambres… et le linge qui s’entasse, qui se salit plus vite qu’il ne se range… la paperasse qui s’entasse… Et dans le bureau… c’est un peu la zone où le bordel vit sa propre vie. J’entasse, en me disant que je rangerai plus tard. Mais ce « plus tard » n’arrivera jamais je crois. De temps en temps, je fais un énorme tri et je jette. Ça fait du bien. Mais je sais que ça ne durera pas.

Et puis, je ne prends pas le temps de ranger. Je préfère passer ce temps précieux à faire autre chose, comme lire avec Bichette ou jouer avec Petit Poisson. Je me trouve des excuses pour ne pas ranger, j’ai mieux à faire, j’emploie ce temps à faire des choses plus importantes, pour moi mais aussi pour mes enfants… Plus je vieillis, plus je me dis que ma mère a raison, qu’il vaut mieux y passer 5 minutes par jour qu’une journée entière. Mais il y a toujours un moment où mon naturel revient au galop.

J’ai lu, partout sur Internet que la méthode Kon Mari faisait des merveilles. Je n’ai pas eu envie, en plus de perdre mon temps, de perdre mon argent.

Et puis, Marion McGuiness a publié La magie du bordel. Un titre prometteur. Ça me parlait ! Je l’ai réservé chez mon libraire dès que j’ai su la date de sortie ! 

Ce petit livre de 120 pages est une ode au bordel. Et ça m’a fait un bien fou de le lire !

Il y a du bazar dans ma maison parce que ma maison vit. Le bazar résulte des jeux, des rires, des journées bien chargées et épuisantes. De l’énergie que j’ai donnée à mes enfants et pas au rangement…

Je me suis retrouvée dans les conseils, les astuces, les tests. J’ai aimé les infographies avec plein de couleur, le ton et l’humour de l’auteure.

Un petit test pour savoir quel bordélique vous êtes…

 

Je me suis reconnue dans le « sac de sacs » qui a bien fait rire mon Conquérant et que j’ai retrouvé dans la collection de tasses sales entreposées dans le bureau… Chacun sa touche de bordel !

Ce livre m’a énormément rassurée : il y a toujours pire que soi. Et, étonnamment, il m’a donné envie de ranger, de progresser, de faire des efforts. Parce que, même si c’est de l’humour, ça fait réfléchir de se retrouver dans autant de pages.

Les astuces pour rendre le salon instagrammable : celles que j’utilisais déjà !

Alors, je ne vais pas changer radicalement et devenir une maniaque du ménage. Mais j’essaie de ranger un peu chaque jour. Quelques minutes par-ci, quelques minutes par-là. Et je laisse mon rangement pour aller jouer et rire avec les enfants, parce que l’essentiel est là !

Ça m’a rappelé notre propre déménagement (avec des titres un peu moins « exotiques » quand même) !

*

Je vous conseille la lecture de ce petit bouquin plein d’humour. Que vous soyez psychorigide du rangement ou le roi du bordel, la reine du ménage ou le chantre du bazar, si vous avez de l’humour, de l’auto-dérision, il est pour vous !

La magie du bordel de Marion McGuinness, éditions Jungle, 9,90 €

Publicités

10 commentaires

  1. Alors là ça me parle! Avec trois enfants et un mari (soit quatre enfants donc) j’ai l’impression de passer mon temps libre à ranger, trier, nettoyer et même ô joie retrouver des trucs disparus depuis belle lurette. Comme toi j’ai des accès de rangement et entre les deux je me dis qu’il y a bien mieux à faire et que le tri du placard peut bien attendre le retour d’une balade avec les enfants, voire même égoïste que je suis, une séance de bouquinage intensif. Alors flûte zut et crotte, oui ma maison n’a rien d’un intérieur tel qu’on en voit dans les magazines, mais comme tu le dis c’est simplement parce qu’il y a de la vie et c’est tant mieux!

  2. Je suis devenue comme ta maman lorsque j’ai déménagé. Avant, j’étais trop à l’étroit, je ne me sentais pas bien chez moi alors je ne rangeais pas, ou alors ça me prenait d’un coup et je rangeais mais une semaine après c’était à nouveau le chaos, la montagne de vaisselle dans l’évier, les fringues par terre, les poils de chien partout. Avec le déménagement : plus de place, une place pour chaque chose, j’ai pas mal jeté aussi et chaque fois que je dérange un truc, je le remets en place dès que j’ai fini de l’utiliser. Je suis en train de lire le bouquin de Marie Kondo (la magie du rangement) et c’est une philosophie qui me convient bien (mais je n’ai pas encore d’enfants donc ça aide sûrement aussi).
    Ta façon de voir les choses est sympa et intéressante aussi 🙂 bien que tout à fait différente de la mienne. Je lirai ce petit livre à l’occasion, il a l’air vraiment chouette !
    A bientôt!

  3. Oh, ça fait du bien de savoir que tout le monde n’a pas une maison digne d’instagram !
    Même quand je pars en vacances avec presque rien, j’arrive dans un endroit rangé e presque vide, et je laisse traîner chaussures, sac, etc… en deux minutes, c’est foutu pour l’ordre…

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s