Un dimanche au salon du livre de Vannes

Hier, toute la petite famille Papillon s’est rendue au salon du livre qui se tenait de vendredi à dimanche soir au pied des remparts de Vannes.

Nous sommes arrivés après le déjeuner, en tout début d’après midi. C’est le moment que je préfère pour visiter tranquillement les salons. La plupart des auteurs est encore en train de déjeuner, comme les visiteurs. On est tranquille pour faire un premier tour, pour se mettre dans l’ambiance, pour regarder, découvrir.

Une fois ce premier tour d’observation fait, les auteurs arrivent, les visiteurs aussi. Et on peut échanger.

Je suis d’abord allée voir Aure Atika. J’avais écouté l’émission de Flavie Flament « On est fait pour s’entendre » sur RTL dans laquelle elles parlaient de Mon ciel et ma terre. J’avais été intriguée et j’avais très envie de lire ce livre sur une relation mère-fille assez singulière. L’échange avec l’actrice, réalisatrice et auteure a été très intéressant. J’ai hâte de le lire !

Puis nous sommes allés vers une auteure que nous ne connaissions pas. Son livre avait intrigué Bichette lors de notre premier passage. Nous sommes donc repassés voir le « crocodile dans la baignoire ». L’auteure nous a résumé son livre et j’ai beaucoup aimé. Bichette a choisi le livre en fonction de la dédicace dessinée (un crocodile avec un papillon, ça ne s’invente pas). Nous lui avons lu l’histoire hier soir et elle a beaucoup aimé.

Des petites poules ont intrigué notre fille et nous sommes allés feuilleter ces jolis albums de Christian Jolibois et Christian Heinrich. Nous avons pris deux albums.

Puis je suis allée voir Virginie Grimaldi. J’attendais cette rencontre avec impatience. Je m’etais épilé les sourcils, j’avais mis du mascara et mon rouge à lèvres préféré, j’avais préparé mon plus beau sourire… Quelle émotion de la rencontrer en vrai, enfin ! Je me suis présentée et elle savait qui j’étais.Elle me connaissait. Bon, je la suis depuis tellement de temps qu’elle connaissait mon petit papillon ! J’ai commencé fort avec cette remarque sur le fait que nous sommes dans la blogo depuis longtemps… Le coup de vieux ! Petit Poisson, lui, dormait dans son ling ling d’amour. Lorsque Virginie m’a fait la bise, il s’est réveillé brièvement… Bravo ! Et nous avons commencé à parler de porte-bébés. A un salon du livre, oui. Nous étions tranquilles, peu de monde, nous prenions le temps de bavarder de son blog, des blogueuses que nous connaissons et apprécions, de ses livres, du bien qu’ils m’ont faits, du bien que le premier a fait à Mamoune lors d’une séance de chimio, de son dernier livre si personnel, de son fils… Elle m’a fait de belles dédicaces, une pour moi, une pour Mamoune (du coup, Mamoune, si tu lis ce billet c’est foutu pour la surprise).

J’ai fait des vannes (en même temps c’était le lieu pour en faire, des vannes) un peu vaseuses, comme quand je suis émue ou stressée (et j’entends mon homme me dire qu’il n’y a pas que quand je suis émue ou stressée que mes blagues sont nulles). Puis nous avons posé pour la photo. Enfin, les photos, les premières étaient floues, même mon téléphone était ému ! Et je suis partie en s’excusant d’avoir créé un bouchon devant son « stand » (son voisin a été heureux d’avoir du monde pour faire découvrir son travail)…

Je voulais aller voir Sire Cédric avec le Conquérant mais Bichette ayant fait une crise, je suis sortie avec elle et mon homme est allé le rencontrer seul… déception. Il a adoré cette rencontre et ce petit bavardage.

Pendant ce temps, nous nous sommes assis sur l’herbe, les enfants et moi. Petit Poisson a découvert la pelouse pour la première fois.

Puis nous avons pris le goûter et nous sommes allés faire un tour en ville et sur le port avant de rentrer.

J’ai beaucoup apprécié ce salon du livre. J’y ai trouvé une ambiance agréable, des auteurs sympathiques et disponibles, des visiteurs qui prenaient le temps, de jolis livres à lire et à relire.

Je n’ai plus qu’à trouver le temps de me plonger dans ces pages pour ensuite vous donner mon avis sur nos lectures !

Publicités

16 commentaires

    1. J’ai une technique : je j’emmène que de l’argent liquide. Donc je le limite. Et je prépare le salon, je sais ce que je veux voir et acheter. Mais je prépare un peu plus d’espèces pour faire des découvertes, comme là le crocodile et les poules pour Bichette.

  1. Un récit si vivant que j’y étais !!

    J’ ai adooré les photos des p’ tits pieds dans l’herbe.., hummm, si agréable ce contact !! ….et votre joli minois Kiara aperçu malgré le léger floutage !!

    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzz de Touraine ensoleillée ♥ ♥ ♥

    1. J’ai essayé de flouter mais pas trop quand même pour pas avoir l’ai d’une grosse tache !
      L’herbe a chatouillé ses orteils, il a bien aimé !
      Bises de Bretagne.

    1. Il n’était pas là quand je suis passée… ni quand je suis repassée… Sinon je lui aurais sauté dessus (enfin, façon de parler).

    1. Tu étais un peu avec nous sur ce salon. Virginie se souvenait du message que tu lui avais envoyé après la lecture de son premier roman. J’espère que celui qu’elle t’a dédicacé te plaira (c’est ton cadeau de la fête des mères).
      Gros bisous.

    1. Oui, c’était vraiment bien. On traîne les gamins dans les salons littéraires depuis leur naissance !

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s