Cette petite coupe qui a changé mes règles

La semaine dernière, j’ai abordé le sujet des règles zéro déchet avec les serviettes hygiéniques et protège-slips lavables. Je vous propose aujourd’hui la suite, avec la cup ou coupe menstruelle.

Cela fait presque 7 ans que j’ai découvert ce petit objet en silicone. J’ai lu des articles qui vantaient les mérites de la « cup » mais je n’osais pas me lancer. En 2011, j’ai changé de contraception et j’ai opté pour le Dispositif Intra Utérin en cuivre (ou stérilet). Au moment de sa pose, j’en ai profité pour parler de la coupe menstruelle avec le médecin. A l’époque, elle me disait avoir peu de recul sur cet objet et préférait ne pas répondre à mes questions plutôt que de dire des âneries. Elle s’est donc renseignée et lors de la visite de contrôle du stérilet, elle a répondu à mes interrogations.

La coupe menstruelle est-elle compatible avec le stérilet? 

J’avais lu que lorsque l’on retirait la coupe, il pouvait y avoir un effet ventouse qui entraînait le stérilet. Elle m’a rassurée : il n’y avait aucune incompatibilité ! Il suffit de pincer la cup avant de la retirer pour vider l’air et cela ne pose pas de problème de ventouse. La cup ne peut pas non plus tirer sur les fils du stérilet.

La coupe menstruelle peut-elle causer le SCT? 

A l’époque, en 2011, donc, on avait très peu de recul sur cette coupe en silicone. Si le tampon périodique peut être à l’origine STC ou Syndrome du Choc Toxique, causé par une toxine bactérienne produite par certains types de bactéries dont le staphylococcus aureus (le staphylocoque doré) qui pénètre dans la circulation sanguine, la coupe menstruelle semblait inoffensive. J’ai fait poser un nouveau stérilet il y a quelques semaines et j’ai parlé de la cup à ma sage-femme. On retrouve cette bactérie dans les vagins d’une à deux femmes sur dix (mais généralement sans danger) et le tampon comme la cup peuvent donc causer le SCT s’ils sont portés trop longtemps. Elle recommande donc à ses patientes de ne pas porter de tampon plus de 4h à 6h (grand max) de suite et la coupe menstruelle 6 à 8h (au max). En vidant sa coupe et en la nettoyant régulièrement, en se lavant bien les mains, en stérilisant sa cup, on réduit les risques.

Comme le médecin avait répondu à mes questions, j’ai donc commandé ma première cup en 2011. J’ai choisi une Fleur Cup, sur le site du même nom. Je ne l’ai pas utilisée immédiatement. J’ai attendu un cycle. Sans doute le temps d’étudier l’objet… J’ai lu et relu la notice mais je voulais terminer mes paquets de serviettes et de tampons entamés. Quand j’ai été à court de « munitions », je n’avais plus le choix. J’ai stérilisé ma coup en silicone, je l’ai pliée comme sur le mode d’emploi et je l’ai introduite dans mon vagin. Je n’ai eu aucune difficulté à l’insérer mais elle était mal positionnée et me gênait. Je l’ai retirée. Bon, j’avoue avoir passé un temps fou à la retirer. La première fois, ce n’est pas facile. Il faut prendre le coup de main. Je l’ai ensuite repositionnée et c’était parfait. Je n’ai ressenti aucune gêne. Alors que les tampons m’étaient inconfortables, je pouvais porter ma coupe toute la journée sans la sentir. C’était formidable !

La première fois que j’ai dû la retirer, j’ai eu peur de mettre du sang partout. J’ai passé quelques minutes à essayer de trouver la bonne position, j’ai pincé la cup et je l’ai retirée. Je l’ai vidée dans les toilettes et je l’ai repositionnée.

Quand je suis chez moi, c’est plus simple. Mais quand je suis au travail ou à l’extérieur, j’essaie de trouver des toilettes avec un petit lavabo. Sinon, je prévois du papier pour m’essuyer les mains. De toute façon, je me mave toujours les mains après le passage aux toilettes!

Je suis les conseils que m’avait donné le médecin et je nettoie la coupe deux fois par jour : le soir, avant de dormir (car je vais la conserver plus longtemps) et le matin au moment de la douche. Je ne la stérilise qu’en fin de règles, avant de la ranger dans le placard et avant de la réutiliser, en début de règles.

J’ai parfois eu des petites fuites. En début de cycle, j’ai un flux important. Et si la cup est mal positionnée, ça peut fuir. Je prévois donc des protège-slips lavables. Mais je n’ai jamais eu de gros problème.

Après un accouchement, peut-on porter à nouveau sa cup? 

Comme je l’ai expliqué la semaine dernière, après la naissance de Bichette, je n’ai pas pu la remettre avant d’avoir fait ma rééducation du périnée. Je n’avais pas eu un accouchement totalement physiologique (notamment ma position semi-assise) et le passage de Bichette avait fait quelques dégâts dans mon vagin. Mais la rééducation a permis de réparer tout ça et j’ai ensuite remis ma cup (en alternance avec les serviettes parce que ça me convient comme ça).

Après la naissance de Petit Poisson, je suis allée voir ma sage-femme pour la visite post-accouchement. Et elle ne voit aucun problème à  ce que je mette une coupe lors de mon retour de couche (qui n’a pas encore eu lieu). Mon périnée est en excellent état et je n’ai même pas besoin de le rééduquer (vive l’accouchement physiologique) !

*

Les avantages :

– je n’ai plus de mycoses ni de sécheresse vaginale (c’était donc bien lié à l’utilisation de tampons périodiques)

– mes placards sont moins encombrés

– c’est économique et écologique : une cup coûte entre 10 et 20 euros, elle est utilisable entre 5 et 10 ans (ça dépend des marques)

Les inconvénients : Je n’en vois aucun !

Mon conseil :

Comparer les sites qui proposent des coupes menstruelles pour bien la choisir. Il existe plusieurs tailles pour les jeunes filles, les femmes qui ont un ou plusieurs enfants…

*

Je pense avoir fait le tour de ce petit objet qui me permet de vivre mes règles sereinement et écologiquement. Comme pour les serviettes lavables, je me demande pourquoi je n’ai pas connu cela auparavant. Je ne reviendrai jamais aux jetables dont on ne connaît pas la composition et qui ont un impact sur notre santé et sur la planète.

*

J’espère avoir attiré votre attention et pourquoi pas vous avoir convaincues, mesdames, de passer aux règles zéro déchet !

*

Publicités

4 commentaires

  1. Je suis passée à la cup il y a 2 ans et je n’y vois que des avantages : moins de déchets, moins d’irritations, confort appréciable pendant cette période… Je me posais la même question vis à vis du DIU en cuivre car j’aimerais utiliser ce moyen de contraception après mon accouchement. Merci pour la réponse 😉

  2. J e suis plus concernée depuis les 40 ans et une hysterectomie, mais en plus je ne connaissais pas ça du tout et par contre ça l’a fait penser à autre chose, le diaphragme, que j’ai bien aimé à l’époque en terme de contraception entre arrêt pilule et feu vert pour tomber enceinte en ayant pris ce temps pour éliminer les effets de la pilule. Bisous

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s