Cette semaine, je pardonne

Le pardon est important pour moi. C’est une des valeurs que j’inculque à ma fille. Quand on fait une erreur, qu’elle soit volontaire ou non, on s’excuse et on demande pardon. La personne est libre d’accorder ou non le pardon et celui qui a commis la faute doit l’accepter. Mais il ne suffit pas de présenter ses excuses pour se faire accorder le pardon. Il faut vraiment regretter son erreur, faire en sorte que cela ne se reproduise plus et réparer.

Cela arrive à tout le monde de faire des bêtises, personne n’est parfait. Aussi, je pardonne assez facilement. J’ai pardonné à mon père, à ceux qui m’ont blessée, volontairement ou non, à ceux qui m’ont fait du mal. Mais il y a une personne à qui j’ai du mal à pardonner. Moi.

L’an dernier, pour « Un défi ou un écrit », Agoaye nous avait demandé de remplir une fiche de pardon et d’entamer le dialogue avec quelqu’un qui nous avait blessé dans le passé. Comme charité bien ordonnée commence par soi-même, j’avais décidé de pardonner ses erreurs à la personne que j’étais et qui m’avait blessée. Je m’étais pardonné mes erreurs et, ainsi, j’ai pu avancer.

Mais je me rends compte que j’ai du mal à me pardonner. Je m’en veux, je me demande comment je peux faire de telles erreurs, comment je peux avoir agi ainsi. J’ai du mal à pardonner les erreurs que je fais avec ma fille, celle que je fais avec mes élèves ou avec le Conquérant. Et je rumine…

Je pardonne facilement les erreurs et bêtises de ma fille. C’est normal, elle apprend. Conquérant les erreurs qu’il fait dans l’éducation de notre fille. C’est normal, il apprend aussi. De la même manière, je pardonne aux élèves. Ce qui me semble normal car ils apprennent. Nous sommes tous des apprenants. Nous apprenons tous, nous ne savons pas tout, nous essayons, nous nous trompons… Je devrais partir du même principe, j’apprends donc je peux faire des erreurs. Je devrais me les pardonner. Alors pourquoi n’y arrivé-je pas?

Pardonner, c’est dur. Il faut être patient, prendre son temps et avoir du courage. Il faut admettre qu’il y a un problème, en prendre conscience et entamer un travail pour pardonner et avancer. Je crois que je manque de courage, peut-être à cause de la fatigue, surtout en ce moment. Je vois bien qu’il y a un problème, mais je suis lasse.

Savoir se pardonner est difficile mais nécessaire. Je le sais bien. On n’avance pas sans pardon. Se pardonner à soi-même c’est la base, pour arriver à avoir confiance en soi puis à faire la paix avec soi-même. Je dois faire la paix avec moi.

Je ferai aussi des erreurs avec ce bébé qui va arriver. Je ne serai pas non plus une mère parfaite. Je suis une mère en apprentissage…

Cette année, j’ai décidé d’apprendre à me pardonner. Je vais travailler mon rapport à moi-même pour pouvoir faire la paix avec mes erreurs, avec moi-même. Allez, au boulot!

*

« Il faut se pardonner beaucoup à soi-même pour s’habituer à pardonner beaucoup à autrui. » Anatole France

*

agoaye-semaine-6

Publicités

11 commentaires

    1. Je crois qu’on a tous nos limites mais qu’elles sont propres à chacun. J’ai pardonné des choses que certaines personnes pensent impardonnables. Et nos limites évoluent. C’est propre à notre vécu…

  1. Coucou, tu es une des personnes que je connaisse des plus franches. C »est si rare de pardonner et jamais à soi même, plutôt l’inverse que l’on voit. Je pense que dans ton cas, tu mets la barre trop haute te concernant et ça vient car je l’ai connu ça des blessures de l’enfance, ne t’inquiète pas des erreurs faites avec tes enfants, on en fait tous et ils grandissent avec nos imperfections, ce n’est aps grave, tant que l’amour est là. Le pire pour un enfant crois moi est le manque d’amour , de soins et d’intérêt et je parle en connaissance de cause.
    Ensuite ce qui est difficile pour d’autres, moi notamment a été de couper le lien avec ceux qui ont fait trop de mal, car parfois la seule solution pour se sauver soi même et de couper toute relation, et là aussi on y arrive, comme je lisais plus haut dans un commentaire, comment pardonner l’impardonnable? Là je dirais ça on ne peut ni ne devons, bises

    1. Je crois que je mets la barre haut, en effet. Comme je le disais plus haut, il faut sans doute que je lâche prise… De toute façon, quoi qu’on fasse, on ne sea jamais parfait, nous ne sommes que des êtres humains…

  2. Si ça peut t’aider, je vais te parler de la façon dont je vois les choses pour moi. Car je suis pareil, j’ai tellement de mal à me pardonner la plupart du temps…
    Je plafonne en permanence à un niveau d’exigence inimaginable. Je veux bien faire, tout finir au poil de cul, être le modèle idéal, l’exemple ultime. Et donc du coup je me donne tous les moyens possibles et imaginables pour y parvenir.
    Si quelque chose tourne mal, ce sera forcément ma faute, et elle sera forcément impardonnable car j’ai tout fait afin qu’elle ne m’arrive pas.
    Alors pour moi, le pardon passe par un lâcher prise quotidien, une relâche du contrôle…
    Et ce n’est pas évident 🙂

    1. C’est la grande question du lâcher prise pour moi aussi. J’ai du mal à ne pas tout contrôler. Mais c’est invivable.
      Je crois qu’on a encore du travail à faire pour y arriver!

  3. Ta citation de conclusion résumé tout !
    Se pardonner à soi même est le plus difficile des pardons mais je trouve que c’est le plus beau aussi !
    Jesuis tres exigente avec moi meme et j’ai egalement beaucoup de mal à lâcher prise… c’est difficile de lutter contre notre nature ! Il faut réussir de se pardonner d’être simplement humaine !

  4. Merci d’avoir écrit ce texte car c’est beaucoup ce que je ressens aussi. Pour contourner le problème, je me dis souvent que je ne peux plus changer ce que j’ai fait mais que je peux agir sur ce que je ferai. Je ne pense pas que ce soit réellement du pardon mais ça m’aide à avancer sans passer mon temps à me flageller. Bonne journée à toi !

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s