Coudre, transformer, recycler

Pour Noël, la marraine de Bichette lui a offert une jolie poupée, blonde avec de grands yeux bleus que sa nouvelle propriétaire a nommée « Elsa ». Hommage à la Reine des Neiges, bien entendu (non, elle n’est pas du tout obsédée).

Mais, sous sa petite robe, elle ne portait pas de sous-vêtement. « Maman, la poupée, elle a pas de culotte ! » Je lui ai donc promis de lui en fabriquer une. « Mais elle a qu’une robe, je peux pas la changer! » Je lui ai donc promis de lui faire aussi une robe.

Je ne voulais pas acheter de tissu juste pour une poupée alors j’ai cherché dans les chutes que je garde. J’avais taillé à Bichette des robes de princesse dans des tee-shirts du Conquérant pour se déguiser. Il me restait les manches. J’ai donc taillé un slip et une robe dans ces chutes. J’ai même trouvé un petit ruban de dentelle qui faisait juste la longueur souhaitée!

slip-poupee-1

robe-poupee-0

Mais la poupée de Bichette avait froid… « Maman, ma poupée elle a pas de manteau pour aller dehors! » J’ai donc utilisé un reste de tissu polaire qui m’avait servi à faire des snoods l’hiver dernier. J’avais un carré et un petit rectangle de tissu. Bichette a trouvé un bouton rouge dans ma boite à boutons (récup’ aussi).

manteau-poupee-1

En fouinant dans mon bureau, Bichette a trouvé un reste de tissu, une chute de coupon qui avait servi à lui faire une housse de couette et une taie d’oreiller. Avec un ruban, elle a fabriqué elle aussi une robe.

Et puis, elle a aussi trouvé un coupon de tissu rose que ma soeur m’avait donné. Je l’avais gardé, sans savoir ce que je pourrais en faire. Bichette lui a naturellement trouvé une utilité : « Maman, regarde, il est joli le tissu, là. Y a qu’un tout petit bout, tu fais une robe à Elsa? » J’ai trouvé un reste de biais blanc cassé et j’ai improvisé une robe cache-cœur pour Elsa.

robe-poupee-1

*

Ce n’est pas compliqué de faire plaisir à sa fille sans dépenser un sou et sans gaspillage, mais en recyclant.

Cette semaine (enfin, la semaine dernière), j’ai transformé des restes de tissus en garde-robe pour une jolie poupée. J’ai aussi recyclé des restes en des heures de jeux et de sourires. Et ça, ça n’a pas de prix.

agoaye-semaine-5

 

Publicités

16 commentaires

    1. Je lui ai fait des petites bottines avec le reste du tissu du manteau. Elles sont un peu moches mais Elsa a chaud aux pieds!

  1. Eh oui c’est aussi ça le rôle de maman. Toujours avoir l’esprit créatif.
    Comme je le disais il y a quelques temps, avoir un enfant c’est fou ce que ca rend intelligent, créatif, patient, dévoué, ça fait prendre conscience ,d’être soi de se retrouver avec son enfant intérieur.
    C’est tout simplement magique et fabuleux ces moments là.
    Que du bonheur.
    Bisous.
    Mamoune

    1. Avec Bichette je retrouve la petit fille que j’étais. Je joue avec elle à habiller et déshabiller les poupées, je les coiffe… Je me souviens quand nous étions petites et que nous prenions tes chutes de tissus pour faire des vêtements à nos poupées. Je revis ça avec ma propre fille…
      Gros bisous. :*

    1. Coudre avec ma fille dans les pattes n’était pas le top. Mais la voir jouer à habiller et déshabiller sa poupée, c’est génial! Ca valait le coup.

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s