Cette année je...

Les femmes que j’aime…

Nous avons tendance à honorer nos morts, à rendre hommage à leurs qualités une fois qu’ils ne sont plus là, à nous souvenir d’eux. Mais nous oublions bien souvent d’honorer ceux que nous aimons et qui sont encore auprès de nous, de marquer notre respect, notre considération pour eux, rendre hommage à leur mérite. Sans doute par pudeur. Peut-être parce que dans notre société, on n’exprime pas nos sentiments…

J’ai envie, aujourd’hui, d’honorer les femmes que j’aime. Je voue un profond respect à ces femmes. Elles n’ont pas que des qualités, bien entendu, elles sont humaines, mais elles méritent un hommage.

La première femme qui a marqué ma vie et qui la marquera toujours, c’est ma mère. Elle m’a donné la vie, m’a aidée à grandir. Elle m’a tenue par la main puis l’a lâchée pour que j’avance seule sur le chemin de la vie. Mais elle n’était pas loin et veillait sur moi. Comme je veille aujourd’hui sur ma fille, à mon tour. Sa vie n’a pas été un long fleuve tranquille, mais elle a toujours été forte, notamment pour ses enfants. Elle a toujours été un exemple pour moi. Merci maman.

L’autre femme qui a marqué mon enfance et le début de mon adolescence, c’était la matriarche de notre famille. Mon arrière-grand-mère. La grand-mère maternelle de ma mère. C’était le pilier de notre famille. Sa mort a laissé un grand vide. Mais ce n’est pas parce qu’elle n’est plus là physiquement qu’elle nous a quittés. Elle nous a transmis sa force, sa gentillesse, son goût du rire. C’est grâce à elle que j’ai rencontré le Conquérant. Et grâce à elle que j’ai fait un pas vers lui l’an dernier, lorsque notre couple a vécu des moments difficiles. Merci Grand-Mère.

Sa fille, ma grand-mère maternelle, est notre matriarche. C’est elle qui permet à notre famille de rester soudée. C’est notre pilier. Ma grand-mère est une femme très créative : théâtre, couture, écriture… Elle a transmis un peu d’elle dans chacun de nous. J’ai hérité son amour pour le théâtre et pour le mots. C’est aussi une femme de caractère et je crois que ma fille a hérité ça d’elle. Merci Mamie!

80 ans les séparent mamie bichette

Ce sont les femmes que j’aime, celles qui m’ont donné la vie, la main, la force… Des femmes fortes, méritantes, battantes. Des femmes à qui j’ai toujours voulu ressembler. Celles à qui je rends hommage aujourd’hui, celles que j’honore.

J’aurais aussi pu vous parler de ma marraine, de ma sœur, de ma belle-sœur, de la marraine de ma fille, de ma collègue… de ces femmes qui m’entourent et que j’aime. Pour qui j’ai beaucoup de considération.

Honorons les femmes que nous aimons. Disons-le leur.

Je t'aime main Kiara

*

Cette semaine, j’ai honoré les femmes que j’aime.

semaine 4 Agoaye

Publicités

24 réflexions au sujet de « Les femmes que j’aime… »

  1. Trés bonne idée, cela fait du bien parfois de dire aux gens qu’on aime tout ce qu’ils nous apportent. Et tu sembles avoir de trés belles femmes dans ta vie!

    1. Oui, j’ai de belles femmes dans ma vie.
      Je crois qu’on ne dit pas assez aux gens qu’on les aime. Mais ce n’est pas toujours facile… c’est un effort à faire.

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s