Un défi ou un écrit

Aimer, s’aimer et se le dire…

Ce weekend, j’ai vécu un véritable tsunami qui a tout ravagé sur son passage. Il a balayé ma vie, englouti mes projets… Il laisse des ruines derrière lui et je dois nettoyer, ranger, remettre ma vie en ordre pour pouvoir la reconstruire.

Heureusement, dans cette épreuve, je ne suis pas seule. J’ai pu compter sur l’écoute et le soutien de la femme qui compte le plus dans ma vie. Ma mère. J’ai pu compter sur l’écoute et les conseils d’une amie sincère. Marine. J’ai pu compter sur les rires et l’innocence d’une enfant. Ma fille. Elles ont été là pour moi, peu importaient l’heure, les kilomètres, l’âge…

Mais même si ma vie est sens dessus dessous depuis quelques jours, je crois que je n’ai jamais reçu ni donné autant d’amour.

Je me rends compte que depuis cet ouragan, je couvre encore plus ma fille de baisers et de câlins toute la journée, je lui dis que je l’aime chaque jour. J’espère ne pas l’étouffer… Je t’aime Bichette.

J’ai aussi ressenti le besoin de dire à mon amie que je l’aime. C’est une femme formidable qui vit des choses autrement plus difficiles que moi et pourtant, elle n’a pas hésité à m’appeler et à prendre du temps pour moi. Je t’aime Marine.

Quant à ma mère, j’ai appris à lui dire que je l’aime quand elle a eu son cancer. Quand la vie menace de nous retirer ceux qui comptent le plus pour nous, on n’hésite plus à dire ce qu’on ressent. Je t’aime maman.

C’est lorsque l’on est au fond du trou, que tout va mal, que les véritables amis sont présents. J’ai découvert que ma gentille collègue est quelqu’un sur qui je peux compter. Je sais aussi que j’ai une vraie amie, qui ne vit qu’à une heure de chez moi. Ma presque jumelle, à qui je peux me confier, qui m’écoute, qui me rassure mais qui peut aussi se confier à moi et me faire confiance. Je t’aime Candice.

*

Si je n’avais qu’un conseil à donner, ce serait celui-ci : dites aux personnes que vous aimez ce que vous ressentez pour elles. N’ayez pas peur d’aimer.

Je t'aime main Kiara

*

*

J’ai longtemps hésité à publier ce billet. J’ai eu peur qu’il soit mal interprété. Je vais bien. Je crois qu’il faut parfois un tsunami pour bousculer notre vie, pour nous rappeler ce qui est essentiel. Ce tsunami a tout détruit sur son passage mais il reste l’essentiel : l’amour. Et avec ça, on peut tout reconstruire!

Aimer et dire qu’on aime. Etre sincère, sans rien attendre en retour. Dévoiler ses sentiments… C’est le thème du défi de la semaine 3 pour le projet d’Agoaye Un défi ou un écrit.

Un défi ou un écrit une année de bienveillance avec Agoaye Bannière

Pour retrouver les autres participations à ce thème, cliquez sur ce lien : Dire qu’on aime

*

Aions-nous et disons-nous je t’aime.

Publicités

61 réflexions au sujet de « Aimer, s’aimer et se le dire… »

    1. Merci. Ca va déjà beaucoup mieux. Je crois que ce tsunami était nécessaire. Il fallait tout balayer pour repartir sur de bonnes bases!

  1. C’est bien de pouvoir compter sur ceux qui nous sont proches, lorsque l’on traverse des épreuves difficiles.
    Et je t’admire de savoir leur dire « Je t’aime ».
    Moi, je ne sais leur dire que « Merci ! » « Merci d’être là pour moi ! ». J’ai énormément de mal à dire « Je t’aime »… sauf à mes enfants.
    De tout cœur à avoir toi ❤

      1. Merci Val.
        J’avais aussi du mal à dire aux gens que je les aimais. Mais quand on est tout près de les perdre, on se rend compte que c’est pas difficile. Et qu’il faut le faire avant qu’il ne soit trop tard.

  2. Je ne sais dire je t’aime qu’à Julien, Lucie et Plume. Mais je leur répète chaque jour (pour Lucie c’est la dernière chose qu’on lui dit au moment du coucher en fermant la porte d’ailleurs « Papa et Maman t’aime Lucie, bonne nuit » . Pour les autres j’essaye de leur montrer autrement que par les mots mais je sais que cette pudeur des sentiments est ridicule…
    Plein de ♥ sur toi et si je peux aider pour un truc hésite pas à venir toquer 🙂

    1. Merci Ragnagna.
      La pudeur des sentiments est aussi ce qui caractérise le Conquérant. Depuis ce tsunami, il se rend compte que dire je t’aime n’est pas si difficile et est même libérateur (il ne le disait pas, à personne).
      J’ai perdu cette pudeur des sentiments quand ma mère a frôlé la mort.
      Dire qu’on aime, c’est assumer c’est sentiments et c’est libérateur. Depuis que son père lui dit qu’il l’aime, Bichette nous le dit aussi.

      1. Oh c’est génial que ça ait libéré Bichette aussi que son Papa se décoince. Je pense connaître une autre famille avec le même problème d’ailleurs, le Papa ne le dit pas et la petite se sent pas aimée en retour, c’est assez conflictuel entre eux même.
        Ici je dis toujours à Lucie que son Papa l’aime, c’est rare qu’il lui dise lui-même, mais je l’ai déjà surpris à lui murmurer dans l’oreille dans des moments de tendresse. C’est important d’apprendre à dire je t’aime.

        1. Oui, c’est important d’apprendre à dire ce qu’on ressent.
          Il faudrait que le papa de cette petite fille se rende compte qu’elle a juste besoin d’entendre ces trois mots. Le montrer ne suffit pas, il faut le dire.
          Embrasse bien fort ta petite Lucie pour moi.

  3. je ne sais pas ce qu’il t’est arrivé mais je suis de tout coeur avec toi … je vais grâce à toi essayer de dire plus souvent aux gens que j’aime que c’est le cas 🙂 Merci !

    1. Oui, il faut s’aimer, se le dire et ne pas avoir peur de ses sentiments ni de les montrer. Ca libère et on sème de l’amour autour de soi.

  4. aimer c’est le plus beau mot qui existe ! et comme tu dis, c’est lorsqu’on se rend compte que l’on risque de perdre les siens, qu’on se dit qu’il faut s’exprimer … avant qu’il ne soit trop tard ! il arrive que la vie nous oblige à traverser montagnes et gouffres, à prendre des virages … à nous retrouver face à des situations que l’on n’a pas anticipées et pourtant il faut avancer (surtout quand on est une maman) ! alors quelque soit la situation que tu vis actuellement, accroche-toi, fais toi confiance et ne te dis surtout pas « j’aurai du » mais « je vais faire » ! vis, vis, vis envers et contre tout (voire tous), on se relève toujours même si parfois c’est un peu difficile ! plein de courage à toi, douce et volontaire Kiara ! je t’embrasse

    1. Cette grosse crise, ou tsunami, m’a permis de revoir mes priorités.
      Il faut aimer et se le dire. Quand on dit aux autres qu’on les aime, on reçoit aussi de l’amour en retour.
      Je me suis relevée. Nous nous sommes relevés. Et nous commençons à reconstruire, à bâtir une nouvelle vie. Il y a eu de gros changements et cette crise a été nécessaire.

      1. il est parfois nécessaire de secouer le cocotier et de se prendre la noix sur la tête … ça permet de constater qu’autour, il y a la plage, la mer, le soleil et on se dit que finalement, on va en profiter ! Alors, profitez-en bien et ne vous oubliez plus … bisous à vous 3

    1. Merci Véronique.
      Oui, on refait surface.
      Ecrire m’a fait du bien et j’ai apprécié le soutien que vous m’avez tous apporté.

  5. Il y a des moments dans la vie où l’on doit se tourner vers les autres et leur dire quand ils nous aident qu’on les aime pour ça. Bon courage Kiara pour continuer malgré cet ouragan….

    1. Merci @nnie. L’ouragan est passé. Ca va mieux. On a fait des choix et maintenant, on essaie de construire sur de meilleures bases.
      Bises

  6. Autant je suis bavarde à l’écrit, autant je suis une grande taiseuse pour ce qui est de révéler mes sentiments à ceux qui m’entourent et qui comptent pour moi. Alors ce que tu dis a un écho tout particulier pour moi, je sais que je risque un jour de regretter de ne pas avoir suffisamment dit à ces personnes que je les aimais, ce ne sont que quelques mots mais ce sont sans doute les plus difficiles à prononcer.
    En tous cas je te souhaite d’avoir du courage devant les épreuves qui t’attendent.

    1. Merci Ségaline. Ca va mieux.
      Ce ne sont pas que des mots en fait. C’est ouvrir son coeur à l’autre. Depuis que je n’ai plus peur de dire « je t’aime », je me rends compte qu’en face de moi, la pudeur des sentiments s’efface aussi. Donner de l’amour, même par ces trois mots, c’est en recevoir. Et ça fait du bien.

  7. On sent ta force et ton amour à travers cet écrit !
    Je te souhaite d’en avoir encore plus plus plus pour surmonter et affronter ce tsunami ! Mais tu es bien entourée 🙂

    1. Merci Melle Bulle.
      Oui, je suis bien entourée. Mais j’avais aussi besoin d’être seule pour avancer.
      Ca va mieux et je crois qu’on a parfois besoin d’un tsunami pour se souvenir de ce qui est important.

  8. Je tenvois plein de courage , de tendresse pour surmonter ce tsunami !
    C’est tellement beau ce que tu as écrit. …
    L’amour peut tout en effet !
    A très vite 😙

    1. L’amour peut beaucoup. Parfois il n’est pas suffisant. Là on s’est demandé s’il résisterait. Mais comme on a décidé de tout faire pour nous en sortir, il en est ressorti encore plus grand. Alors oui, on s’aime et maintenant on se le dit!

  9. Quoi qu’il t’arrive bon courage ma dame. J’espère que tu surmonteras bien vite cette épreuve que la vie t’a imposé. Bisous

  10. Quelle que soit l’épreuve que tu as à traverser, nous te souhaitons de la surmonter, de rebondir et d’être la plus sereine possible.
    Si tu ressens le besoin d’écrire, n’hésite pas, on est là.
    Nous t’embrassons bien fort ❤

    1. Merci beaucoup pour votre soutien à Oth et toi. Merci pour vos messages.
      Ca va mieux. Nous avons surmonté ce tsunami et nous rebâtissons notre vie. Nous avançons chaque jour.
      Je vous embrasse très fort. ❤

    1. Il y a des dégâts. Je ne sais pas s’ils sont tous réversibles, mais nous essayons de réparer ce qui peut l’être et surtout, nous recontruisons sur de meilleures bases.
      Des bisous.

  11. Un billet qui fait énormément écho en moi !
    Je te comprends tout à fait quand tu dis que parfois il nous faut un tsunami pour nous rappeler ce qui est essentiel : l’amour de nos proches… Les aimer et leur dire qu’on les aime…
    J’en ai vécu un il y a 2 ans et j’ai exactement réagit comme tel et ça dure depuis…
    En tous cas je te souhaite sincèrement tout plein de courage pour surmonter ce tsunami! 
    De tout cœur avec toi ❤

    1. Merci beaucoup Ophélie.
      Beaucoup de choses ont changé depuis ce tsunami. Il était nécessaire il nous a forcé à nous remettre en question, à voir l’essentiel et à avancer ensemble.
      Ca va mieux chaque jour.

    1. Oui, comme ceux qui suivent…
      C’est pour ça aussi que je n’écris plus à chaque défi réalisé. Parce que ce n’est pas toujours évident de partager cela.

  12. Tu n’as pas l’air d’avoir la vie facile, mais ton billet est magnifique. C’est vrai que l’essentiel est l’amour que l’on partage avec les siens. Ses amis, collègues, aussi. Courage à toi. Bises.

  13. Ça fait un moment que je n’étais pas passée par là, et de lire ce post ça m’a fait mal au coeur.

    Je comprends complètement ce que tu peux ressentir. J’ai vécu moi-même cette fameuse pudeur des sentiments familiaux, mais en tant qu’enfant . Ma mère ne dis jamais qu’elle aime. Jamais.

    J’ai ete heureuse et triste à la fois quand elle a été émue aux larmes la première fois où elle m’a entendu dire « je t’aime » à mon fils, et surtout que lui me réponde « taiii » de tout son coeur.

    Je pense que son émotion venait de ce qu’elle n’a jamais ressenti cette joie immence d’entendre son petit bout répéter du mieux qu’il peut un mot qu’il comprend pas, mais qui a tellement de sens pour nous…

    C’est pour ça que je dis aujourd’hui à mon fils et à mon conjoint que je les aime.
    Mais surtout, le plus important, je le pense au plus profond de moi à chaque fois.
    Ça fait tellement de bien de le dire, et d’entendre en retour un vrai beau « je t’aime ».
    Ça guérit de tous les tsunamis, orages, tornades et autres cyclones qui nous ravagent.
    On devrait tous le faire, j’suis sûre que c’est thérapeutique. ☺

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s