Un défi ou un écrit

Cette année, je le fais!

A 32 (presque 33) ans, je n’ai toujours pas le permis de conduire. Pour diverses raisons (dont j’ai déjà parlé à plusieurs reprises et ).

A Angers, puis à Rennes, c’était facile de se déplacer, pour aller chez le médecin, faire les courses, aller en centre-ville, etc. Grâce aux services de bus, tram, métro, et à la SNCF, j’étais très indépendante sans voiture.

Puis on a eu Bichette. Et tout le monde m’a dit que sans permis, avec un conjoint sur les routes toute la semaine, je ne m’en sortirais pas. Que si j’avais besoin de sortir, avec mon bébé, ce serait pas pratique, que si j’avais besoin d’aller chez le médecin ou aux urgences, je ne pourrais pas… Mais je m’en suis bien sortie.

Puis nous avons emménagé dans une petite ville, « à la campagne ». On m’a dit que c’était de la folie, sans permis. Que j’allais galérer avec les trajets à pied ou à vélo, hiver comme été, sous le soleil comme sous la pluie, de la maison à celle de l’assistante maternelle (à peine 10 minutes), de la maison au boulot (25 minutes)… que j’allais être dépendante du Conquérant et de sa voiture pour faire les courses, pour emmener ma fille chez le médecin… Mais je m’en sors très bien.

Toutes ces réflexions viennent de personnes qui ont un permis et une voiture et qui ne savent pas faire sans. J’ai toujours fait sans permis, sans voiture. Parfois, c’est difficile, quand il pleut, qu’il fait nuit et que je dois emmener Bichette chez la nourrice avant d’aller au travail. Quand elle est malade et que je dois courir du boulot chez son ass. mat. puis chez le médecin. Mais dans l’ensemble, je ne regrette pas mon style de vie. J’aime marcher et prendre le temps de profiter du paysage. J’aime aller à pied au travail, pour me réveiller doucement. J’aime encore plus rentre tranquillement le soir, décompresser, me vider la tête en marchant.

J’ai peur de perdre ma liberté en devenant conductrice. Ca peut paraître paradoxal, mais ne pas avoir de permis, c’est être libre, pour moi. Je n’ai pas envie de devenir dépendante d’une voiture.

Et pourtant, je commence à me dire que je devrais passer le permis de conduire. Bichette ira à l’école en septembre, je vais encore plus courir le matin et le soir. Alors j’imagine qu’avec une voiture, ce sera plus simple.

Le défi de cette semaine, pour le projet d’Agoaye, est « cette année, je le fais! ». J’ai pris la résolution, en ce début d’année, de me rendre dans les auto-écoles pour me renseigner. Et de commencer à préparer le code. Puis la conduite. Cela prendra le temps qu’il faudra (il va falloir faire de la place dans mon emploi du temps), mais j’ai envie de me lancer.

D’ailleurs, j’ai profité des soldes pour m’acheter un livre avec CD et DVD pour préparer le code.

Livre du code de la route

Et si, cette année, je le faisais? Et si je préparais mon permis? 

C’était mon écrit, pour la semaine 2 du projet « Un défi ou un écrit » d’Agoaye.

Un défi ou un écrit une année de bienveillance avec Agoaye Bannière

Publicités

15 réflexions au sujet de « Cette année, je le fais! »

  1. On est esclave de sa voiture si on veut le devenir … Tu peux obtenir le permis mais garder tes bonnes habitudes de marche à pied ou de vélo … et utiliser la voiture pour les « urgences », les longs trajets ou les matins où tu cours trop !
    Je te souhaite de réussir ton projet !

  2. Si ça peut te rassurer, j’ai le permis, mais je me déplace toujours autant à pieds. Déjà, je trouve nul de prendre la voiture pour emmener mes enfants à l’école alors qu’il n’y a que 900 mètres; C’est bon pour la santé, la mienne comme la leur et mon bout de chou de bientôt 3 ans peut marcher sans rouspéter pendant assez longtemps ( il a des fesses et des mollets d’athlète grâce à ça XD)
    Et puis, c’est mieux pour la planète. Je regrette juste la voiture quand il pleut à torrents et que je dois aller les chercher. Mais sinon, on prend le bus.
    Bon, je l’avoue, je marche aussi car on n’a qu’une voiture et que monsieur en a besoin pour bosser. Mais je dois avouer que c’est bien utile. En revanche, je dois vaincre ma peur de l’autoroute. Je conduis peu et je flippe vite. Notre voiture étant un Kangoo, le moindre coup de vent le fait tanguer et je déteste ça XD
    Bon courage en tout cas pour le permis ma belle !

  3. Oh tu ne changeras pas de personnalité en ayant le permis. Pour ma part je l’ai passé tard (25 ans), j’ai échoué plusieurs fois avant de l’obtenir. Je l’ai passé comme une sécurité : pouvoir relayer mon mec au volant sur les longs trajets. Et j’avais rencontré dans le train une femme de 82 ans qui m’avait exhorté à passer son permis. Elle avait le sien et servait de chauffeur à ses copines (du même âge) qui étaient, comme elle, veuves. Sans mari, sans permis…Elles étaient embêtées.

  4. Mon homme l’a eu à 34 ans et il s’en est bien sorti avant ça. Mais depuis qu’il l’a tout est tellement plus simple. Je ne sais pas aujourd’hui comment on pourrait faire sans.
    Perso j’ai eu mon permis à 18 ans et j’ai l’impression justement d’avoir découvert ce qu’était la liberté avec. J’adorais prendre la vieille Polo de mon père pour aller chercher ma meilleure amie et parcourir les petites routes du Jura en bavardant !
    Je te souhaite vraiment cde réussir !

  5. tu auras toujours ta liberté de choix : à pieds très souvent, en voiture en cas de nécessité, car cette liberté fait partie de toi. Le permis améliorera certaines situations, mais ne te changera pas (ce serait dommage d’ailleurs !)

  6. Ouah.
    Je pense qu’effectivement, le déclencheur ne peut venir que de toi, et pas de « ce que les gens ont dit »…
    Si tu as pris ta décision, alors je ne peux que te féliciter 😉

  7. je l’ai depuis mes 19ans je crois. J’avoue que ça m’a simplifié la vie lors de mes études en Belgique (certes, y a les Eurolines mais bon). Et maintenant qu’on vit en rase campagne, c’est indispensable (pr moi. Peut être que d’autre s’accommoderaient du vélo mais le vélo et moi on est un peu fâché. ^^’)

  8. Un chouette programme…
    On en devient esclave qui si on le souhaite en effet…
    Ta décision a l’air plus du côté pratique et préventif mais tu ne changera pas de personnalité pour autant…
    Après ta décision ne peut venir que de toi… peu importe les autres…

  9. J’ai eu mon permis à 27 ans parce que MonsieurEx m’y a poussé et qu’il m’a aidé financièrement pour le passer, je n’étais pas encore maman et ayant toujours vécu en région parisienne je ne voyais pas l’intérêt Et puis on avait un projet de partir vivre en province, ça nous permettait de faire une fois sur deux pour celui qui buvait quand on sortait…
    J’ai été ravie d’avoir mon permis car je n’étais plus dépendante de lui pour tout mais je ne suis pas dépendante de ma voiture.
    Je continue de prendre les transports tous les jours sauf parfois je prends la voiture quand j’ai des trucs lourds à récupérer au taf ou que je sors après le taf mais c’est super rare. La voiture me sert exclusivement pour aller en province chez mes parents et à Monsieur6tron pour aller chercher ses enfants.
    Au moins quand je suis dans les transports je peux lire et ça me manquerait de ne plus le faire 😉

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s