Les Bretons n’ont pas voté FN?

Depuis dimanche, je lis sur les réseaux sociaux que nous sommes d’irréductibles bretons, que nous n’avons pas voté pour le FN, que la Bretagne a voté contre le FN, que chez nous, il ne passera pas, etc.

France TV info
Résultats du 1er tour des régionales 2015 en métropole Source : France TV Info

Soit, les gens qui disent cela y croient vraiment, soit ils ne savent pas lire (ou ils ont de la merde dans les yeux). Parce que si, des bretons ont voté FN. La preuve :

Source : http://www.francetvinfo.fr/
Source : http://www.francetvinfo.fr/

Si vous savez lire (ou que vous avez des yeux en état de marche), vous constatez que Gilles Pennelle, pour le FN, a obtenu 18,17% des voix bretonnes. 218 475 bretons ont voté pour lui! Ce n’est pas rien.

Si les bretons n’avaient pas voté pour le FN, on aurait eu un autre candidat en troisième place. Et ce ne sont pas les listes qui manquaient. Il y avait le choix : OUI LA BRETAGNE (M. Christian TROADEC), UNE AUTRE VOIE POUR LA BRETAGNE (M. René LOUAIL), pour une bretagne sociale et écologique: l’humain d’abord (M. Xavier COMPAIN), Debout la France avec Nicolas Dupont-Aignan (M. Jean-Jacques FOUCHER), LUTTE OUVRIERE – FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS (Mme Valérie HAMON), L’UPR, avec François ASSELINEAU LE PARTI QUI MONTE malgré le silence des médias (M. Jean-François GOURVENEC), BRETAGNE EN LUTTES BREIZH O STOURM (M. Gael ROBLIN), NOTRE CHANCE, L’INDEPENDANCE (M. Bertrand DELÉON).

Si les bretons n’avaient pas voté pour le FN, on aurait eu un résultat proche de celui de la Réunion où le candidat frontiste n’a obtenu que 2,39 %. Seuls 6 355 réunionnais ont voté pour lui. Ca, c’est une région qui refuse le FN! 

Ne nous voilons pas la face : des bretons ont voté pour le FN. Ne pas le prendre en compte, c’est fermer les yeux, faire l’autruche, nier le fait que la vague bleue marine arrive aussi chez nous. C’est aussi refuser de voir que le FN progresse en Bretagne, que l’implantation du parti de Marine Le Pen est  de plus en plus efficace.

J’ai fait quelques recherches : dans les quatre départements, le FN a doublé son score entre les législatives 2012 et les départementales, en mars 2015. Dans le Morbihan (56), le département d’origine de Jean-Yves Le Drian (le ministre de la défense et des armées) et fief familial des Le Pen, le FN a dépassé deux fois la barre des 20 %, aux européennes 2014, et aux départementales de dimanche dernier (avec 20,61%). Finalement, les quasi irréductibles sont les finistériens, avec 15,74% des suffrages exprimés pour le FN.

Le FN progresse en Bretagne et même aussi voire plus vite qu’ailleurs : c’est l’une des plus fortes progressions en France (malgré un taux d’abstention en hausse, qui passe de 46% en 2010 à 48%). Lorsqu’on y regarde de plus près, le FN progresse dans des villes et villages touchés par la crise économique, plus particulièrement autour de Rennes mais aussi autour de Fougère (où Gilles Pennelle est élu municipal). 

Quelques chiffres de cette progression du FN en Bretagne : 18% à Lorient, 17% à Saint-Malo, 16% à Brest, 15,46% à Vannes, 15,4% à Saint-Brieuc, 13,3% à Quimper et 11,16% à Rennes (presque le triple de 2010 où le FN n’avait obtenu que 4% des suffrages).

Que s’est-il passé? La crise? La Bretagne est une région rurale, moins touchée que les autres par la crise car moins industrialisée (et si PSA, l’un des plus gros employeurs coulait, le FN monterait-il en flèche?). L’immigration? La Bretagne est une terre d’accueil mais l’immigration extra-européenne est faible et, si la population bretonne est mixte (si je prends comme exemple mes classes, j’ai des élèves d’origine bretonne, de métropole ou des DROM-COM, mais aussi des élèves issus de l’immigration, d’origine anglaise, irlandaise, italienne, maghrébine, turque, africaine…), elle est bien « intégrée ». Le Front National est juste moins implanté. Pour le moment…

Alors non, la Bretagne ne résiste pas. Pire, elle devient une région presque comme les autres, avec un FN qui progresse doucement. L’objectif du FN pour le second tour est de passer les 20%. Mobilisons-nous, amis bretons, pour que cela n’arrive pas!

Vous ne passerez pas

Ne nous leurrons pas, nous ne sommes pas d’irréductibles Gaulois (et le FN n’a rien de Jules César). Mais ouvrons les yeux et faisons en sorte de faire reculer le FN dans notre belle région!

Publicités

6 commentaires

    1. Merci beaucoup.
      J’en avais assez de lire partout des bretons se vanter d’être meilleurs que les autres, meilleurs que les nordistes ou les sudistes… Et leur donner des leçons! Non, on n’est pas meilleurs.

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s