Balade·Bretagne·Coup de coeur·Voyage

Balade à Redon : ker vihan, brud vraz

Lorsque Marine Miss Pivoibulle est venue passer quelques jours de vacances en Bretagne, nous sommes allées visiter Redon.

Redon

Redon est une petite ville d’un peu plus de 9500 habitants, sous-préfecture du département d’Ille-et-Vilaine, au sud de la région Bretagne. Elle est située au coeur d’un triangle formé par Rennes, Nantes et Vannes, à la frontière avec le Morbihan et la Loire Atlantique. Ce sont les rivières qui délimitent les trois différents départements et c’est à Redon que se rejoignent La Vilaine et l’Oust.

Redon carte google

Après avoir fait un peu de géographie, place à l’histoire de la ville.

En 832, le moine Conwoïon fonde une abbaye au confluent de la Vilaine et de l’Oust. Le lieu, protégé des invasions et calme, est idéal pour la méditation. La ville devrait son nom au mot « roton », d’origine celtique, qui désigne un gué.

Nominoé, qui est en quelque sorte le « préfet » de Bretagne à l’époque, soutient ce projet stratégique, à une époque où la Bretagne prend ses distances avec le royaume de Charles le Chauve, lepetit-fils de Charlemagne.

En 845,  la « Bataille de Ballon » éclate dans les marais de Bains-sur-Oust, où se trouve encore aujourd’hui le Ruisseau de la Bataille. Nominoé et ses troupes ont vaincu celles de Charles le Chauve. Pour certains, Nominoé est le premier roi de Bretagne : en effet, on a dit que cette bataille marquait l’indépendance de la Bretagne, ce qui faisait de Redon, le berceau de la Bretagne.

Promenons-nous maintenant dans Redon, petite ville, grand renom (c’est la traduction du titre de ce billet).

L’ancienne Abbaye de Redon est un monument remarquable.

La Tour romane, avec ses voûtes en demi-cercle, a été construite entre 1170 et 1200, selon le souhait du duc Alain Fergent IV (1084-1119) qui vécut 7 ans à Redon.

La Tour romane
La Tour romane

Redon - Tour romane - Kiara

Le chevet, avec des ouvertures en ogives, est gothique.

Redon Abbaye Saint Sauveur

Redon - Abbaye Saint Sauveur - Kiara

Le cloître de l’abbaye est une galerie couverte en carré avec un jardin au centre.

La Tour romane vue du cloître
La Tour romane vue du cloître

Vers 1350, débute la guerre de succession pour le Duché de Bretagne. Elle oppose deux familles nobles pendant plus de 20 ans. Les seigneurs bretons se combattent et reçoivent l’aide de seigneurs alliés anglais ou français. Pour protéger Redon, l’Abbé Jean de Tréal fait édifier des remparts hauts de 948 à 960 mètres sur 9 hectares dont on peut encore voit une partie aujourd’hui (notamment place Saint-Sauveur).

Le rempart
Le rempart

L’église abbatiale avait un projet de nouvelle façade qui n’a pas pu être achevé à cause de la guerre de succession au XIVème siècle. Elle prévoyait une façade gothique de 40 mètres entourée de deux tours. En 1780, un incendie a séparé le clocher de sa nef qui a été amputée de 20 mètres.

Redon Clocher église abbatiale
La nef à gauche sur l’image et le clocher, 20 mètres plus loin… Un projet prévoyait la construction d’une seconde tour au XIVème siècle.
Redon Eglise Saint Sauveur
La nef de l’église abbatiale

L’hôtel de Ville de Redon (première photo du billet) est un monument impressionnant. Contrairement à ce qu’il laisse imaginer, il n’est pas ancien, ni gothique mais il date de 1908 et est néo-gothique. Le maire de l’époque, Etienne Gascon, a fait confiance à un architecte local, François Leray, pour construire la mairie. Son emplacement est très particulier : l’hôtel de ville se situe entre la voie ferrée et l’abbaye Saint-Sauveur. Il n’est pas du tout mis en valeur et cache en grande partie l’édifice religieux. Ce choix peut paraître étrange, mais l’histoire, encore une fois, nous éclaire un peu : le maire, fervent républicain, dans cette époque conflictuelle de séparation de l’Eglise et de l’Etat, a voulu mettre les institutions civiles au premier plan, devant les institutions religieuses!

Redon Abbaye Tour Mairie

Dans la Grande Rue, nous pouvons admirer des maisons anciennes à pans de bois, datant des XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles :

Redon Maisons à pans de bois 2

Redon Maisons à pans de bois

Redon La Grande Rue

Redon Maison ancienne Grande Rue

Redon est aussi une ville portuaire… pour en savoir plus, rendez-vous très bientôt, la suite au prochain épisode…

Dès demain, je vous emmène en pays redonnais

Publicités

14 réflexions au sujet de « Balade à Redon : ker vihan, brud vraz »

  1. Merci pour la visite détaillée de cette ville riche en histoire et en bâtiments. De belles photos prouvent la beauté des édifices 🙂 Belle semaine bisous

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s