Celle que je suis…

Je suis celle qui est née après deux frères et avant une soeur.

Je suis celle qui embêtait ses deux aînés pour jouer avec eux et celle qu’on envoyait gentiment paître…

Je suis celle dont personne ne se souvient.

Je suis celle dont on se souvient après moult explications.

Je suis la fille de, la soeur de, la copine de… et à qui on demande de leurs nouvelles.

Je suis celle qui semble à l’aise en société, qui bavarde, discute, ri mais qui s’éclipse rapidement.

Je suis celle à qui on parle, à qui on se confie, qui écoute.

Je suis celle qui essaie toujours de tout arranger.

Je suis celle qui a très peu d’amis.

Je suis celle qui avance sans se retourner.

Je suis celle qui est toujours prête à tout quitter.

Je suis celle qui arrive toujours de bonne humeur au travail.

Je suis celle qui affiche toujours un joli sourire de façade.

Je suis celle qui a une énorme carapace.

Je suis celle que personne ne connaît vraiment. Pas même sa famille.

Je suis celle que tout le monde croit connaître, surtout sa famille.

Je suis celle à qui on prête des propos, des idées qui ne sont pas les siens.

Je suis celle qui parfois a envie d’exister et qui parle alors un peu plus et un peu plus fort. Je suis alors celle à qui on dit de baisser d’un ton.

Je suis celle qui pleure en silence derrière des lunettes noires et qui essuie discrètement ses larmes.

Je suis celle qui s’est parfois excusée d’être née.

Je suis celle qui a eu honte d’exister.

Je suis celle qui s’est toujours sentie de trop, pas à sa place.

Je suis celle qui a l’impression de gêner, de déranger.

Je suis celle qui a toujours préféré la compagnie des animaux à celle des humains.

Je suis celle qui aurait aimé être un petit oiseau pour s’envoler très haut.

Je suis celle qui tient ce blog et qui peut s’y exprimer.

Je suis celle qui, ici, est chez elle et ne dérange pas.

Je suis celle à qui on demande parfois de ne pas parler de telle ou telle chose sur son propre espace et qui se sent entravée.

Je suis celle qui, quoi qu’elle fasse, où qu’elle soit, se sent prisonnière.

Je suis celle qui aimerait être libre.

Je suis celle qui rêve d’avoir des ailes.

Le relooking de Kiara

Publicités

12 commentaires

  1. Tu es celle qui est une femme fantastique surtout ❤️ Tu mérites tout l’amour du monde. Je ne sais pas trop quoi te dire. À part que je t’embrasse bien bien fort. J’espère qu’un jour, tu sortiras de ta chrysalide et que tu toucheras les étoiles ❤️❤️❤️❤️
    Je t’embrasse bien bien fort

  2. tu es celle que je lis déjà depuis quelques années et que j’apprécie sans avoir jamais rencontré… juste avec tes mots et tes maux.
    (putain, à part un ou deux points (je ne suis pas à l’aise en public)… je me retrouve dans ton portrait… ça fait mal).

  3. Tu es quelqu’un de bien que j’aime lire 🙂 Tu décris avec beaucoup de justesse le carcan dans lequel je me suis toujours sentie prisonnière , mes meilleurs confidents ayant toujours été mes animaux ! La vie est une façade hélas ! Mais demande-toi si la personne que tu as devant toi et semble mal te juger, n’a pas elle aussi ses problèmes existentiels ? Belle semaine Bisous

  4. Il y a beaucoup de points dans lesquels je me reconnais. Moi je trouve que tu es une jeune femme belle intérieurement et qui m’offre souvent de beaux moments lors de la lecture de ses articles. Moi je me souviens de toi, ne t’inquiète pas.
    Elu

  5. Tu es celle à qui je vais répondre en messagerie privée. Pudeur, besoin de bien poser les mots et histoire d’éviter d’écrire un pavé ici^^

  6. Tu es celle qui a contribué à me donner envie d’écrire…. Et celle de qui j’ai suivi la grossesse par ici… Et (ouais, non, moi non plus je ne vais pas m’épancher)

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s