Chaque année, fin juin pour les lycées, début juillet pour les collèges, le traditionnel repas de fin d’année des personnels (administratifs, éducatifs, enseignants, de cuisine et de ménage) des établissements scolaires permet de fêter les départs de retraités, de profs mutés, de stagiaires et de suppléants.

Hier soir, dans mon lycée, nous avons fêté cinq départs à la retraite, tous personnels confondus. Le chef d’établissement a aussi remercié une collègue qui a demandé et obtenu sa mutation ainsi que de nombreux suppléants et stagiaires. Après un « petit » discours, il a appelé un à un ces profs et a remis un petit cadeau à chacun. Pour une question d’égalité des sexes, les noms de tous les enseignants concernés avaient été écrits par ordre alphabétique. Cela partait d’une très bonne intention. Mais la suite est moins égalitaire. Les hommes ont reçu une bouteille de vin ou d’alcool, accompagnée d’une poignée de main bien virile du chef d’établissement et les femmes, un bouquet de fleurs avec deux bises de la part des personnels administratifs qui le leur remettaient.

Je suis prof depuis 7 ans. J’ai connu de nombreux pots de départs et cérémonies mais à chaque fois, je me fais la même remarque : les cadeaux offerts aux partants sont sexistes. Généralement, les hommes reçoivent des bouteilles et les femmes, des fleurs. Si le budget est sensiblement le même (un bouquet ou une bouteille, c’est à peu près le même prix), les cadeaux sont très clichés. Certaines femmes auraient peut-être préféré une bouteille? Et certains hommes ne boivent peut-être pas de vin (je me souviens d’un collègue musulman qui avait été très gêné de recevoir une bouteille et d’un collègue dont la femme était une ancienne alcoolique qui a échangé sa bouteille contre le bouquet d’une collègue).

IMG_20150701_173221
Hier tous les stagiaires ont reçu un cadeau mais le chef de mon établissement m’a oubliée : mon nom était sur sa liste mais il ne m’a pas appelée… Mes collègues sont allées réparer cette injustice et comme les personnels féminins sur le départ, j’ai moi aussi reçu un bouquet.

Vous allez me dire que je suis frustrée parce que j’aurais préféré recevoir une bouteille. Oui, j’aurais préféré recevoir une bouteille. Et non, j’étais très contente de ce bouquet. Ce qui m’a gêné, c’est qu’on fait l’effort d’appeler les personnes par ordre alphabétique, mais ensuite, on sépare quand même les hommes des femmes. Quant à la bise, je m’en serais bien passé…

Je crois qu’il faudrait penser à un cadeau unique, mixte, loin des clichés. J’ai travaillé dans un collège où tous les personnels recevaient un ballotin de chocolats, hommes et femmes. Ou penser à des cadeaux personnalisés (faire une petite enquête auprès des collègues). Finalement, pour un pas en avant, on fait un pas en arrière. A quand une réelle égalité? A quand la parité?

Et dans vos établissements scolaires, quels cadeaux offre-t-on aux personnels qui partent? Sont-ils sexistes, clichés ou mixtes? Et dans vos entreprises? Dites-moi tout! 

Et la parité alors - blogs

Aujourd’hui, vous retrouverez sur de nombreux blogs, des billets sur la parité qui est encore loin d’être effective ! Allez y faire un petit tour :

Publicités