Bébé papillon·Mots-d'enfants·Scènes de la vie quotidienne

Bichette à la conquête du langage

Depuis quelques semaine, (que dis-je, mois), l’assistante maternelle de Bichette s’étonne des acquisitions langagières de plus en plus précises et rapides de notre fille. Notre petit moulin à paroles (puisque c’est bien de cela dont il s’agit), s’est jeté à l’assaut des mots et en sort un nouveau quasi quotidiennement. C’est merveilleux, on est gaga, notre fille est fantastique, tout ça… Mais c’est épuisant. Comment fait-elle pour parler autant? Quand va-t-elle se taire?, nous demandons-nous parfois le soir avant de la coucher… et de l’entendre parler à ses peluche.  Jamais. Elle est comme sa mère. Et comme son père. Une petite bavarde en puissance.

Bichette parle de mieux en mieux. Elle a de véritables conversations, notamment sur Skype et au téléphone (outils de communication dont elle est friande, pour le plus grand bonheur de ses grands-parents). Quand elle voit un de nos téléphones, elle s’en empare et commence à discuter : « Allô? Papa, mamôn, blabla bla blabla… ». Quand elle voit nos PC portables, elle veut absolument se connecter : « Tatie? Allô? Papi? Mamie? Mamou? Allô? »

Le soir, quand je vais la chercher chez son assistante maternelle, elle me raconte sa journée : « Nena, baboum, bobo Nena! » La nourrice ne peut rien me cacher : Léna (une autre petite fille qu’elle garde) est tombée et s’est fait mal. Malheureusement, je ne peux rien cacher à l’assistante maternelle non plus : « Baboum mamôn, baboum, bobo! Tapis baboum mamôn! » pleurniche-t-elle en montrant sa blessure (rien du tout en fait, je l’ai à peine bousculée, elle est tombée sur son tapis. Ma fille est une grande comédienne… bientôt les Oscars).

Après le travail, je m’assieds sur le canapé pour retirer mes chaussures. Elle va me chercher mes chaussons : « Tah, Mamôn. Tsati! (Tiens, maman. Merci) ». Et gare à nous si on oublie le merci (oui, quand on inculque des règles de politesse à son enfant, on se doit de les respecter. Sinon, il se charge de te le rappeler).

Kiara Chaussons rouges poils

Depuis quinze jours, un nouveau mot est apparu dans son vocabulaire : « Péter ». Dès qu’elle entend un bruit incongru, pas forcément sorti de notre corps, elle nous demande : « Pété? » A la maison, c’est amusant. Nettement moins au supermarché. Encore moins quand elle s’adresse à des inconnus.

Dimanche, elle m’a harcelée de « bédo ». « Un bédo mamôn? » Mais qu’est-ce qu’elle veut? Où a-t-elle entendu ce mot? Qu’est-ce que ça veut dire? Et son père de se marrer. C’est toi qui lui a appris ça? Non. Elle veut « un bédo ». Et elle insiste. Et puis elle ajoute : « Bar. Bar. Un bédo. Bar un bédo mamôn. » Ah, boire un verre d’eau! Ou un peu d’eau? Tu veux boire? Note pour lundi matin : informer la nourrice de ce nouveau mot.

Bichette poupée

« Bar un bédo bébé? Bar? Tah! Bar bébé! Tsatsi! »

Bichette a aussi acquis le « Non ». Enfin, le « gnon » pour le moment. Donc chaque question a pour réponse « gnon » ou « gnon, gnon, gnon! » :

– Tu veux une banane pour le goûter?

– Gnon!

– Tu veux une compte?

– Gnon!

– Tu veux un goûter?

– Gnon, gnon, gnon!

Et puis finalement, elle prend la banane… Et c’est commeça pour tout.

Combien de temps avant l’acquisition du « oui »?

*

Ce qui est bien, quand bébé commence à parler, et à faire des phrases, c’est qu’on le comprend de mieux en mieux. Et ça l’encourage à continuer. Mais on doit en passer par des mots bizarres, voire des mots gênants. Et si j’ai bien compris, il n’y a pas de bouton off?

Publicités

24 réflexions au sujet de « Bichette à la conquête du langage »

  1. On demande qu’il parle et quand il parle, on voudrait qu’il se taise.
    L’apprentissage est plein de contradictions.
    Bientôt tu ne pourras plus en placer une.
    Bon amusement !

  2. ça me rappelle mes fils il y a bien longtemps… ah le non tu en as pour un moment je crois ! lol. pis quand ils sont ados, ils le ressortent aussi très très souvent ! donc spa fini !!!
    moi un de mes fils appelait les légumes les patites ! tu avais les pâtes et à l’inverse les patites ! va comprendre ^^

  3. Ah, un enfant c’est tout une découverte…enfin quand on le comprend….surtout que lui se comprend. Belle continuation et bon weekend à vous, bises
    @nnie

  4. on a connu aussi ici de grands moments de solitudes à l’hyper du coin (mais ça marche pour tous les lieux publics… sans restriction aucune! 😉 ) la bonne nouvelle c’est que ça ne s’arrête pas avant un certain âge… A 5 ans, ma 5 ans (donc) est toujours la reine pour créer un malaise! 😉 (en vrai ça me fait rire) 🙂

  5. J’adore !!!! Est ce que tu as cherché où était le logement des piles ? Non ??? bah alors !!
    Je ne sais pas si je vais te rassurer, mais Cadette a 12 ans et découvre encore des mots mais surtout n’arrête jamais de parler…
    Mon bonheur c’est quand elle s’endort parfois sur le canapé et quand je vois ses joues rosir et ses lèvres se gonfler.. un moment de calme 😉
    Par contre, note tout ce qu’elle dira car entre perles et choses inattendues, vous n’avez pas fini de rire 😉

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s