D’algues et d’huîtres… un après midi avec les #Breizhblogueuses

Je vous propose aujourd’hui le dernier épisode de notre aventure morbihannaise. Après une matinée sportive et un pique-nique gourmand, nous avons embarqué à bord du bateau d’Au rythme des marées pour une découverte des parcs ostréicoles d’Ivan Sélo.

Breizhblogueuses - Baden - Golfe du Morbihan 8

L’ostréiculture, ce n’est pas qu’un métier pour Ivan Sélo. C’est un héritage familial dont il représente dignement la cinquième génération. Avec des parcs à huîtres en baie de Quiberon, dans le Golfe du Morbihan mais aussi à Cancale, l’entreprise produit environ 500 tonnes d’huîtres par an. 

En 2008, à Baden (sur son exploitation de la pointe de Toulvern), l’ostréiculteur a créé la Cabane à Huîtres qui nous « accueille sur sa terrasse les pieds dans l’eau » et nous « permet de passer un agréable moment tout en profitant d’un panorama exceptionnel ».

En 2011, le bateau Au Rythme des Marées est conçu tout spécialement pour visiter les parcs du Golfe du Morbihan et faire découvrir le métier d’ostréiculteur.

C’est ce que nous avons eu la chance de tester ce 1er juin…

Quatre courageuses #Breizhblogueuses ont accepté d’enfiler des waders pour accompagner l’ostréiculteur dans le parc à huîtres. Attention, sexitude absolue :

LadyBreizh et Lalydo ou la sexitude incarnée!

 

Une fois dans l’eau, Ivan nous a montré une poche d’huîtres :

« Elles sont nées fin août 2013, nous a-t-il dit. Elle ont donc…

– 9 mois! Comme ma fille! me suis-je exclamée. Oh, des bébés huîtres… »

Breizhblogueuses - Baden - Golfe du Morbihan 9
Des bébés huîtres de l’âge de Bichette

Ivan nous a parlé de la vie des huîtres, de leur reproduction (j’ai appris qu’il n’y a pas de papas et de mamans huîtres, car ces mollusques sont hermaphrodites), de leur naissance, de leur provenance (les naissains d’huîtres se forment à Fouras en Charente et grandissent ensuite dans le Golfe), de leur environnement (et l’impacte de la pollution parfois dévastatrice), de la fragilité de leur écosystème et de la nécessité de le préserver.

Ensuite, Ivan nous a parlé de son métier. Il faut trois ans pour amener une huître à maturité. Pendant ce temps, c’est un travail difficile, toute l’année, qui attend l’ostréiculteur. Pour nous donner un aperçu, il a demandé à nos courageuses #Breizhblogueuses de l’aider à « taper » les poches d’huîtres :

Breizh Blogueuses Huîtres 1

Breizh Blogueuses Huîtres 2
Breizh Blogueuses Huîtres 3

Connaissez-vous les principaux prédateurs de l’huître? La daurade et ses puissantes mâchoires, les bigorneaux perceurs et les étoiles de mer!

Mâchoire de daurade
Bigorneau perceur
Ce fut un moment très intéressant car nous avons toutes beaucoup appris, pas seulement sur les huîtres, mais aussi sur la nature. D’ailleurs, cette leçon s’est poursuivie ensuite sur le bateau… Car pendant qu’Ivan enseignait les rudiments de son métier, Mélanie, guide nature d’Escapade en Terre iodée, cueillait des algues.

Breizhblogueuses - Baden - Golfe du Morbihan 10

Elle nous en a montré plusieurs espèces (j’ai oublié les noms, je suis nulle… à part les cheveux de sirène. Désolée…) comestibles.

Algues comestibles

Algues

J’ai appris que les algues sont excellentes pour la santé. Elles sont pleines d’iode (quand on est enceinte il ne faut donc pas trop en manger), de fibres et de vitamine B12 (celle qui manque aux végétaliens). On en trouve facilement dans les magasins bio et, perle dans l’huître (ou cerise sur le gâteau, si vous préférez) c’est super bon et facile à cuisiner : en tartare, cuites comme des haricots verts, en salades, etc.

Et comme nous sommes des blogueuses testeuses, prêtes à tout (ou presque) pour satisfaire la curiosité de nos lecteurs, nous nous sommes dévouées et nous avons dégusté (on n’avait plus vraiment faim après l’immense pique-nique sur la plage mais bon, nous avons le sens du sacrifice). D’abord de petits morceaux d’algues crus puis Mélanie nous a servi un petit tartare d’algues sur des tartines (qu’il aurait été dommage de ne pas goûter):

 Algues tartines tartare

Mélanie nous a aussi appris que les algues sont utilisées en cosmétique. Elle nous a donc préparé un masque purifiant avec de l’argile verte et des algues pour éliminer les impuretés.

Breizhblogueuses - Baden - Golfe du Morbihan 11

Puis nous sommes repartis pour un dernier petit tour dans le Golfe, avant de rentrer à la Cabane à huîtres… Et c’est pas fini…

A très bientôt pour la suite et fin de notre journée dans le Golfe du Morbihan.

*

Les liens utiles pour plus d’infos :

Site Web : Aurythmedesmarees.fr

Page Facebook : Facebook.com/Au-Rythme-des-Marées

*

Site Web : Escapade en Terre iodée

*

Publicités

21 commentaires

  1. Même si je n’aime pas les huîtres, j’ai adoré découvrir l’ostréiculture! Quant aux algues, quelle belle découverte, je me suis régalée, je n’aurais pas cru!
    Et dimanche, j’étais fière de trouver des cheveux de sirène sur la plage et de les montrer à mon homme 😉

    1. J’ai malheureusement oublié les noms des algues, je crois qu’il faudra que je m’inscrive à une sortie découverte de Mélanie!
      Quant à l’ostréiculture, je connaissais un peu, mais le voir d’aussi près (et avec les bébés huîtres), c’était super!

  2. Très intéressant de partager, un moment, le quotidien des ostréiculteurs. En dégustant une huître une petite pensée pour ceux qui ont oeuvré en amont. Les algues j’adore…mais je suis allergique à l’iode, donc j’en use avec parcimonie ! Vous avez eu une belle journée ! Bisous

    1. Je n’avais pas pensé qu’on pouvait être allergique à l’iode (tu me diras, je suis bien allergique à la craie… c’est bête pour une prof).
      Nous avons eu une belle journée, c’était vraiment sympa. Je le recommande!

    1. C’était un bon moment, oui. J’ai hésité à enfiler la tenue pour tester… si je le refais, j’irai!
      Il faut que j’achète du tartare d’algues, j’avais beaucoup aimé!

  3. très interessant mais une question la première photo sous les prédateurs c’est quoi? avant le coquillage j’arrive pas à voir, merci

    1. Mais si! On en a mangé le midi, c’est dans le billet précédent (celui sur le pique-nique gargantuesque sur la plage).

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s