Humour·Scènes de la vie quotidienne

Romantisme de bouts de chandelles

Le Conquérant et moi ne sommes pas romantiques. Il ne m’achète pas de fleurs, je ne lui glisse pas de petits mots doux dans les poches… On n’est pas romantiques, on ne l’a jamais été et ça nous va très bien. Mais parfois, on essaie quand même…

Jeudi soir, le Conquérant rentre de déplacement. C’est la joie dans la maison : Bichette rit, Ornicar miaule, je souris.

20h, nous mettons Bichette dans son lit. En quelques minutes, elle s’endort. La soirée est à nous… et nous décidons de la rendre romantique.

Nous retrouvons deux bougies parfumées presque consumées dans les tiroirs de nos tables de chevet et une huile de massage qui date de Mathusalem. Ça fera l’affaire.

Au moment d’allumer ce qui fera office de lumière tamisée, point de mèche incendiaire. Le Conquérant a arrêté de fumer depuis un an et demi. C’est la misère. Je fais les fonds de tiroirs et trouve par miracle un petit paquet d’allumettes (merci sœurette pour les allumettes à l’effigie du resto londonien où tu as travaillé). A l’intérieur : deux précieux petits bâtons de bois.

Bougies parfumées allumées. La soirée peut commencer.

1896843_459744780826116_1470401632_n (2)

Non, n’insistez pas, je ne vous raconterai pas la suite… Sachez juste que ce furent de belles retrouvailles.

A 21h30, alors que nous étions sur notre petit nuage, le téléphone portable du Conquérant sonne. Il décide de laisser sonner. Mais c’est ensuite son téléphone professionnel qui s’est mis à faire un boucan de tous les diables.

– Ça doit être mes parents, à cette heure. C’est bon, il est tard, je…

Pas le temps de finir sa phrase, le téléphone de l’appartement se met à sonner. Avant que le bruit ne réveille Bichette (et qu’ils n’essaient aussi sur mon portable qui était éteint puis qu’ils appellent les flics), je saute dessus et décroche.

– Oui, bonsoir Kiara, c’est beau-papa… On ne vous dérange pas?

Non, à 21h30, pensez-vous, on prenait notre tisane devant la télé… 

– Non, pas du tout, répondis-je le sourire jusqu’aux oreilles (forcément, j’étais pas encore redescendue du 7ème ciel).

Et là, je crois que beau-papa a compris que nous étions occupés… et de quelle occupation il s’agissait… Il s’est senti très bête et a bredouillé, bafouillé… enfin s’est excusé de nous déranger mais bon, le Conquérant avait essayé de les appeler sans laisser de message alors ils étaient inquiets…

*

Le Conquérant et moi, on est pas romantiques. Ça nous va très bien. Mais quand on essaie de l’être un peu, ça foire…

Le romantisme n’est pas mort, mais il a un sacré coup dans l’aile…

*
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

20 réflexions au sujet de « Romantisme de bouts de chandelles »

  1. Ah bah au moins, vous aviez terminé, il aurait été plus dramatique qu’ils arrivent au beau milieu de votre interlude 😉
    Ici, ce sot les enfants qui nous gâchent nos moments, enfin, on trouve toujours un créneau, on s’adapte, n n’a pas le choix XD

    1. Avant, c’était Bichette qui nous gâchait nos soirées. Elle avait un radar à câlins je crois… Mais maintenant qu’elle dort la nuit, on espère bien être tranquilles!

  2. MDR ah beau papa, et le romantisme là dessus tu vois je réagis et en effet pas besoin de fleurs, de petits mots pour se dire qu’on s’aime mais au fur et à mesure des années de vie commune, un peu bouffée l’intimité par nos enfants il est important de continuer à avoir des moments rien qu’à soi, nous on l’a toujours fait, petites escapades, attentions… et quand on a eu nos ados à gérer on s’est octroyé pour souffler une fois par semaine un repas aux chandelles à la maison et eux interdit de venir nous déranger, on avait le temps de se parler, de se poser, eux avaient diné avant et on parlait que de nous deux, voilà et je le connais depuis 1982 et mariée en 1985, bisous Kiara

    PS rachète des bougies car leur lueur nous rend encore plus jolies.

  3. Ahah ! C’est toujours comme ça, ici : dès qu’on essaie de se prendre du temps pour nous, y a un truc. Mais on ne désespère pas.
    Et puis, surtout, on sait que ce qui compte ce sont les moments passés ensemble, même si on n’a pas fait exactement ce qu’on avait derrière la tête ! 🙂

  4. Rhaa, les téléphones !!!
    Quant à nous, officiellement, plus personne ne nous appelle passé 21h donc le romantisme survit. Débrouillez vous pour avoir la réputation de vous coucher tôt et vos soirées seront libérées 😉

  5. Ici nous ne sommes pas romantiques non plus, on a des petites attentions, du genre il aime les bouquins de zombis tout pourris du kiki alors de temps en temps je lui en achète un, ou il a vu a quel point j’était mal dans mon corps et le reste aprés Minibulette bah cotisation familiale et paf abonnement en salle de gym à côté de la maison au cas ou Minibulette ai un besoin vital de calinous de sa moman dans les deux mnslol Non nous ne sommes pas romantiques, mais nous savons ce qu’aime l’autre ou ce dont il envie, finalement être à l’écouté de l’autre n’est ce pas cela le comble du romantisme?? (merde un de mes neurones en état vient de mourir^^)
    Les petites parenthéses pour se retrouver c’est vital pour le couple même si beau papa intervient une chtouille tôt dans ces moments là 😉

  6. j’aurais presque envie d’être un peu trop cash …nous non plus on n’est pas romantique mais ça tombe bien car pour les galipetes on n’est pas obligé de semer des pétales de rose partout dans la piaule et tant mieux ! vive les galipettes !

    1. De toute façon, quand on est parents, on n’a plus le temps de semer des pétales de roses partout. On n’a pas de temps à perdre : quand bébé est couché, il faut être efficace! 😉 Et puis après faut nettoyer!
      vive les galipettes, tu as bien raison!

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s