Bébé papillon

La PMI ou la réunion des mamans anonymes

La première fois que je suis allée à la PMI (Protection Maternelle et Infantile), Bichette avait dix jours. Depuis, j’y suis retournée plusieurs fois, pour la peser, pour avoir des conseils, je m’y suis parfois arrêtée, en rentrant du centre-ville, pour l’allaiter.

A chaque fois, en m’asseyant avec toutes ces alcooliques mamans anonymes, j’ai eu envie de me présenter :

-Bonjour, je m’appelle Kiara, j’ai 30 ans, je suis alcoolique maman depuis 6 mois.

– Bonjour Kiara.

Mais comme on n’est pas dans un film, je m’assieds dans un coin, avec ma fille, et j’écoute les discussions des autres mamans. C’est ce que j’ai fait, mercredi, avec ma Bichette qui toussait, en attendant mon tour pour voir la puéricultrice.

Une jeune femme, accompagnée de son bébé, un peu plus jeune que ma fille, discutait avec une autre maman :

– Je n’en peux plus, de ne pas dormir, je suis épuisée, dit la jeune femme au bord des larmes.

– Votre bébé ne fait pas encore ses nuits?

– Non, pourtant le soir je lui donne un biberon plus épais.

– Et il se réveille beaucoup?

– Ben il fait 21h-5h et ensuite 5h30-8h.

– Et il a quel âge?

– 4 mois et demi.

– Et dans la journée?

– Ben il dort pas beaucoup. Une heure et demie le matin et une heure et demie l’après-midi. Mais ça me laisse pas beaucoup de temps pour me reposer et pour être tranquille…

– Et vous n’avez personne à qui le confier un peu, de temps en temps?

– Ben non…

La puéricultrice est arrivée, a appelé la jeune maman épuisée et l’autre maman s’est tournée vers moi, imaginant que j’avais envie de discuter.

Elle a commencé par me faire un compliment :

– Oh, qu’il est mignon votre petit garçon… quel âge a-t-il?

– Merci, ma fille a presque 6 mois.

– Oh, pardon, mais avec son jogging et… comme elle n’a pas de cheveux…

Mon regard exaspéré a mis fin à la conversation. Enfin, c’est ce que je croyais…

La maman a continué en plaignant la jeune maman qui était épuisée par ses nuits entrecoupées et par les « minuscules siestes » de son bébé.

– Oh, vous vous rendez compte, elle semblait au bout du rouleau.

– Mais à la PMI elle va pouvoir en parler et trouver de l’aide.

– Oui…. c’est vrai…

Pause. Silence. J’espère être enfin tranquille.

– Je vous ai vu sourire quand la jeune maman a dit qu’elle ne dormait pas. Vous connaissez ça, vous aussi?

Mince, maintenant elle se prend pour un psy…

– Votre petite fille est souriante, elle est sage… Hein que tu es une gentille petite fille, dit-elle en tendant la main vers Bichette. Comment tu t’appelles?

J’ai eu envie de lui dire : « Vous croyez vraiment qu’à 6 mois elle va vous répondre? » Au lieu de ça, j’ai ouvert la bouche pour lui dire que ça ne la regardait pas mais je n’ai pas eu le temps de lui répondre, la puéricultrice a ouvert la porte et a fait sortir la très jeune maman, les yeux rouges mais souriante.

– Madame Kiara?

– Oui. C’est moi. Mais… ce n’est pas à vous…? ai-je demandé à l’autre maman.

– Non, moi j’ai pas de rendez-vous.

La puéricultrice m’a fait entrer et m’a expliqué que cette maman venait de temps en temps, sans rendez-vous et passait quelques heures dans la salle d’attente, avec ses enfants, et discutait avec les autres mamans. Elle avait sans doute besoin de ce lien social.

A la PMI, je trouve des conseils pour mon bébé, mais aussi une oreille attentive auprès de la puéricultrice. Cette femme trouve tout cela, mais elle a aussi besoin de contact avec d’autres mamans. C’est très souvent maladroit et intrusif, mais ça lui fait du bien.

Quand je suis sortie de mon rendez-vous, elle n’était plus là.

Oui, j’ai souri quand la toute jeune maman s’est plainte du manque de sommeil de son bébé. Parce que je connais ça. Parce que j’étais à bout et que je venais en parler (entre autre) avec la puéricultrice.

J’ai souri parce que ma fille dort encore moins que le petit garçon de la toute jeune maman mais que les effets sont les mêmes sur elle que sur moi, notre seuil de tolérance est juste différent (bien que j’aimerais que ma fille dorme autant que son fils).

J’ai souri parce que je n’étais pas seule et que je savais où trouver du réconfort et de l’aide. A la PMI au bout de la rue.

PMI

J’étais à bout de force. Pas seulement fatiguée, mais épuisée. Parce que Bichette ne dort pas (en ce moment elle se réveille au moins trois fois dans la nuit, fait seulement 3 siestes de 45 minutes le matin, en début et en fin d’après-midi), elle est enrhumée, tousse, souffre à cause d’une poussée dentaire. Parce que moi aussi je suis enrhumée, je tousse, dors mal et que le Conquérant est absent.

Alors j’ai pris un rendez-vous avec la puéricultrice de la PMI sous prétexte de parler de la diversification, de son rhume et sa toux. Mais on a parlé de tellement d’autres choses.

En France, on a la chance d’avoir des PMI pour accueillir les jeunes mamans et leurs bébés. Nous sommes écoutées, on peut poser toutes les questions et nous ne sommes pas jugées.

La PMI protège les mamans et leurs bébés, rassure les mères épuisées et débordées. En cas de besoin, il ne faut surtout pas hésiter. Vous pouvez trouver les coordonnées de la PMI la plus proche de chez vous sur ce site : http://allopmi.fr/

pmi-ille-et-vilaine

*

Bichette et moi toussons encore beaucoup, notre rhume nous empêche de bien respirer mais nous allons un peu mieux. La puéricultrice m’a dit de bien surveiller la toux de ma fille pour qu’elle ne descende pas sur les bronches sinon ce sera médecin.

*

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

34 réflexions au sujet de « La PMI ou la réunion des mamans anonymes »

  1. ça y est ça a marché,
    voici donc mon commentaire:
    heureuse de savoir que tu trouves un peu d’aide et de soutien, car avec les enfants il n’y a pas de recettes miracle, bon courage, gros bisous prends soin de toi…
    Mamoune

    1. Merci Mamoune. Si tu étais plus près je courrais chez ma maman pour avoir de l’aide et des conseils. Comme tu es loin, j’ai la chance d’avoir la PMI près de chez moi.
      Bisous.

  2. Il est bon de se faire aider. On a les infrastructures pour et il serait dommage de ne pas les utiliser.
    Si ça ne fait pas toujours de bien, ça ne peut pas faire de mal.
    Bon courage, ça ira mieux d’ici quelques temps.

    1. Merci Chantal. Il y a des moments difficiles, heureusement ils passent.
      Et oui, en France on a la chance d’être bien entouré. Les PMI sont très utiles.

  3. Et dire que l’état en ferme de plus en plus, comme les plannings familiaux, les MJC, tous ces lieux qui ont un rôle humain et social hyper important sont en train de mourir..Alors que pendant ce temps à l’Elysée..Rien ne bouge ou si peu….Gerbant!

    1. Je suis bien de ton avis. Les PMI sont nécessaires alors les voir fermer ou se raréfier ce n’est pas normal. Comme les planning familiaux. C’est nécessaire!

  4. Les PMI sont de vrais lieux d’échange. Souvent on peut y trouver une éducatrice, notamment en salle d’attente… qui peut écouter et répondre aux parents sur certaines questions. Sinon, la maman cherchant du lien devrait être orientée vers une maison verte. Je ne sais pas si ça existe encore, mais ce serait une bonne chose.

    1. Je ne sais pas du tout pour les maisons vertes. Mais la PMI l’accueillait, comme toutes les mamans, de tous milieux, de toutes origines. C’est vraiment important de garder ces structures.

    1. 🙂
      Quand j’ai galéré avec l’allaitement j’ai été heureuse de pouvoir trouver de l’aide. On n’est pas jugé, on est écouté, mamans comme papas. C’est un lieu d’écoute et de conseils, on trouve des brochures, on nous oriente vers des lieux plus appropriés si besoin…

  5. J’aime énormément la PMI … C’est une chance d’avoir cette infra-structure en France.

    Personnellement, je n’y vais pas pour les conseils mais juste parce que j’adore la pédiatre et c’est elle qui fait le suivi de mes monstres depuis plus de 4 ans maintenant

    1. Je n’y ai pas vu de pédiatre, il faut prendre RDV. Mais les puéricultrices sont très sympas et nous orientent. En plus, elle s’intéressent vraiment à nous, la puéricultrice, un peu âgée, m’a posé plein de questions sur le portage. 🙂

    1. Merci Petitgris. Ça va mieux, même si on tousse encore. Mais cette nuit, Bichette a fait une nuit complète pour notre plus grande joie! 🙂
      Bisous.

  6. Pour l’épuisement, je suis pareil, je te souhaites bon courage… la PMI c’est sûr, ça fait du bien, ne serais-ce qu’être écoutée, parfois, ça soulage 🙂

    1. Oui, juste pour ça c’est important!
      Ca va un peu mieux, le Conquérant est rentré pour le weekend, il m’a aidée, Bichette et moi sommes sur la voie de la guérison…
      JE devrais aussi remercier mes amies facebook car vous êtes souvent là pour me soutenir quand ça va pas. Merci beaucoup.

  7. C’est vrai que c’est épuisant un bébé. Canaillou n’a jamais dormi plus d’une heure à la fois dans la journée, à 6 mois il ne faisait plus qu’une sieste par jour et maintenant, ça fait un an qu’il ne dort plus du tout dans la journée. Sauf à l’école (sieste obligatoire) mais du coup il ne s’endort pas le soir avant 21h-21h30! Du coup à la maison il ne fait plus la sieste… comme ça on peut espérer le coucher vers 20h. Il se réveille souvent la nuit aussi… Pour un petit dernier, c’était censé être plus cool et c’est tout le contraire ! Mais on s’habitue à tout, je crois ! Bon courage avec ta puce, bisous!

    1. Merci.
      Hé bien, ma pauvre, je compatis. C’est un petit dormeur!
      Ma fille n’a jamais beaucoup dormi non plus. Généralement c’est 45 minutes le matin, 45 en début d’après-midi et 45 minutes en fin d’après-midi. Hier elle n’a pas fait de sieste le matin mais 1h30 de sieste en début d’après-midi et 45 minutes le soir. Généralement je lui fais un câlin, je mets sa musique, son mobile qui tourne, elle joue avec ses peluches et tout à coup je n’entends plus rien. Mais depuis quelques jours, elle refuse que je la couche, hurle. J’ai encore passé 1h ce matin à la câliner pour qu’elle s’endorme. Pareil cet après-midi.
      Depuis quelques jours c’est la galère. J’ai l’impression de faire un retour en arrière de plusieurs mois…
      Bisous.

      1. C’est ça qui est épuisant avec les bébés, on croit que ça y est et ça repart pour un tour…Rassure-toi, quand même, au bout d’un moment, on y arrive! Même si c’est encore difficile avec Canaillou, on connaît quand même bien notre oiseau et on s’en sort! J’ai deux grands et je sais que ça finit toujours par s’arranger! Bon courage avec ta Bichette, bisous!

  8. j’ai bien aimé ton article. Sur Paris il y a souvent des ateliers dans les PMI, dans la mienne il y a « Psychomotricité » le Jeudi aprem. Et bien en effet, j’aurais jamais cru mais c’est un lien social qui fait du bien : on est toute dans le même bâteau et on peut échanger sur sommeil/rhume/ couche & co sans embêter les autres ou avoir l’impression d’être inintéressante. Et en prime, on rigole bien. vive la PMI !

    1. Tout est dit!
      Ici aussi il y a des ateliers dans les PMI. A l’entrée il y a une affiche avec les activités proposées dans les PMI de la ville, comme atelier massage bébé, atelier allaitement ou portage. Je n’ai pas encore eu l’occasion d’y aller mais je trouve ça très bien!

    1. Oh, quelle chance! 🙂 Enfin, parfois ça doit être difficile de recevoir des mamans en détresse. Heureusement qu’on a un endroit pour nous.

  9. c’est important de trouver conseils et attentes et cette jeune maman a un bébé qui dort beaucoup je trouve la nuit, j’ai du mal à comprendre son épuisement, ma fille qui deviendra maman en aout faisait à cet âge là du 23h00 5h00 et je trouvais ça bien après les réveils toutes les 2h30 environ.

    Cette dame qui a tenté de te parler, elle te gênait tant que ça? c’est un endroit pour parler Kiara tu le dis toi même et elle a l’air sympa, bon si too much alors là oui et puis tu es fatiguée et là toi je comprends entre rhume, toux…. pour bichette nous qui avons connu ça avec Céline ben figure toi que par hasard on nous a proposé de l’osthéopathie baby et de là miracle plus de pbes de sommeil car ça peut être du à ton accouchement, les plaques du crâne coincées certaines et ça occasionne pbes de sommeil, rhumes…. plein de choses renseigne toi, en peu de séances et parfois une c’est réglé et sinon pour les rhumes …. et pas tomber dans antibio chaque fois et bronchiolite…. l’homéopathie qu’on a découvert à ce moment là car marre avec le second qu’il soit malade tout le temps et en plus s’est retrouvé à l’hopital en urgence….. on est passé à ce mode de remèdes et ça marche.

    bisoussssssssssssss

    1. La dame était un peu curieuse et sans gêne et m’a mise mal à l’aise.
      On est allées 3 fois chez l’ostéo pour Bichette : à 3 semaines car elle n’arrivait pas à téter correctement à cause de l’accouchement. Ensuite on y est allées il y a un mois car elle n’essayait même pas de se retourner sur le tapis d’éveil, elle « était coincée. Et une fois il y a quinze jours pour vérifier que ça allait bien.
      Ça ne l’a pas aidée à dormir…
      Quant à son rhume, on n’a aucun médicament, elle profite des anti-corps de mon lait (car elle me refile tout le temps ses microbes).
      Tu vas avoir un petit-enfant dans 6 mois, félicitations! 🙂
      Bisous.

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s