Coup de gueule·Je ne m'énerve pas j'explique·Personnellement moi-même je pense que je...

La théorie du genre, c’est quoi?

Depuis quelques temps (jours, semaines, mois… j’ai perdu la notion du temps), on voit fleurir dans les médias et sur la toile, cette expression, la « théorie du genre« . Mardi, le Ministre de l’éducation Nationale, Vincent Peillon a même dû intervenir pour rassurer les parents qui pensaient que la « théorie du genre » serait enseignée à l’école.

Si vous n’avez pas suivi ou rien compris à cette histoire, laissez-moi vous expliquer (en plus j’ai mis plein d’images).

D’après ce que j’ai compris, cela fait plusieurs années (et surtout depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir en 2012) que l’idée de la « théorie du genre » se répand en France. Quand le mariage homosexuel a été adopté en 2013, ça a été la goutte d’eau. Récemment, une ancienne militante de la Marche des Beurs dans les années 80, aujourd’hui proche de l’extrême droite (Farida Belghoul, proche du négationniste Alain Soral, dont on a beaucoup entendu parler pendant « l’affaire Dieudonné ») a lancé un appel au boycott des classes un jour par mois.

Une rumeur, lancée récemment, s’est rapidement répandue : on chercherait à gommer les différences sexuelles entre hommes et femmes.

D’habitude, pour préserver ma santé mentale, je ne regarde pas le journal télé, je lis les infos dans les journaux, sur Internet et je ne vais surtout pas regarder les commentaires. D’habitude. Là, je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai sans doute voulu me faire du mal et j’ai écouté les micro-trottoir et lu les commentaires. Je le regrette. Je ne le ferai plus, promis.

J’ai été choquée par tant de crédulité (on va enseigner la masturbation à l’école dès 5 ans), par tant d’imbécillité humaine (« si y a une rumeur qui circule c’est passke c’est vrai ») par tant de manque de jugement et d’esprit critique.

Bon, alors toi qui n’a rien compris à l’affaire, laisse-moi t’expliquer.

Déjà, le genre, c’est pas le sexe. C’est différent. On naît mâle ou femelle, c’est ainsi. Un garçon a un zizi et des testicules, une fille a une vulve, un vagin, un utérus et des ovaires (souviens-toi, lecteur, je t’avais fait une leçon d’anatomie). Le Conquérant et moi avons fait de beaux dessins, pour que ce soit plus clair : 

Sexes féminin masculin

On ne peut pas gommer les différences sexuelles entre hommes et femmes. C’est impossible (à moins d’offrir une chirurgie à tous les français, créant un être androgyne ou hermaphrodite).

Affiche de la Manif pour tous
Affiche de la Manif pour tous

Le genre n’a rien à voir avec le sexe. Ce dernier est biologique alors que le genre est social. Pour être plus claire, le sexe est inné, alors que le genre se construit dans la société, la politique, la culture (la répartition des rôles homme-femme, les fonctions, les pouvoirs, etc.).

Le but du gouvernement, avec la loi sur l’égalité hommes-femmes visait à lutter dès le plus jeune âge contre les clichés garçons-filles pour promouvoir l’égalité hommes-femmes.

ABCD de l'égalité
http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/accueil.html

Les clichés, on les a tous entendus : « les filles portent du rose, les garçons du bleu », « les filles aiment jouer à la poupée, à la maman, à faire la cuisine », « les garçons ça ne pleure pas », « les garçons, c’est turbulent, les filles sont plus calmes », « les femmes sont capables de faire plusieurs choses en même temps contrairement aux hommes », ‘les femmes ne savent pas lire une carte », « les hommes ont le sens de l’orientation », « les femmes n’aiment pas le foot », etc.

Affiche de la manif pour tous. Personnellement, je la trouve ratée... oui, la petite fille est en bleu!
Affiche de la manif pour tous. Personnellement, je la trouve ratée… oui, la petite fille est en bleu!

Laissez-moi vous montrer que c’est faux. *Je sais lire une carte, j’ai le sens de l’orientation, contrairement au Conquérant qui est perdu sans son GPS (et qui est capable de passer quinze fois au même endroit sans s’en apercevoir). *Mon frère a toujours aimé faire la cuisine, il en a même fait son métier. *Le Conquérant fait le ménage, la vaisselle, la cuisine (et heureusement parce que moi, j’ai horreur de ça). *On regarde le foot ensemble (le rugby aussi), une bière à la main et une pizza (maison) dans l’assiette. *Ma nièce adore jouer aux petites voitures (d’ailleurs, pour ses 3 ans, elle a hurlé de joie en ouvrant un paquet contenant des voitures alors que mon neveu s’est rapidement emparé du cheval Barbie qu’elle avait aussi reçu). *Mon neveu adore le rose et son tee-shirt de cette couleur (et il a bien raison, ça lui va parfaitement au teint). *Ma fille porte du bleu, elle est adorable dans son jogging gris et rouge avec ses petites baskets noires (n’en déplaise à la petite vieille chez le médecin qui a trouvé mon « petit garçon » adorable). On lui a même acheté un ballon de foot.

Pour certaines personnes, nous sommes des extra-terrestres parce que nous ne nous comportons pas comme notre sexe nous l’impose. Que va-t-il se passer? Mes ovaires vont-ils descendre et se transformer en testicules? Mes seins vont-ils rétrécir? Les testicules de mon Conquérant vont-ils remonter et devenir ovaires? Son pénis va-t-il disparaître? Non, rien de tout ça. Mais nous allons brûler en enfer.

En plus, nous sommes de mauvais parents parce qu’on ne conditionne pas notre fille. Et je suis une mauvaise prof parce que je dis à mes élèves qu’ils sont égaux, que filles et garçons, ils ont les mêmes droits…

Je leur explique, quand on travaille sur l’orientation, que toutes les portes sont ouvertes, les garçons peuvent devenir sage-femmes et les filles peintres en bâtiment ou chauffeur poids-lourds.

Dans quel but je me permets de faire ça? Pas juste pour embêter les réacs de la Manif pour tous, ou Farida Belghoul ou Christine Boutin. Mais parce que je crois en l’égalité des hommes et des femmes et pour cela, il faut lutter contre les stéréotypes de genre qui amènent le sexisme.

Parce que le sexisme, c’est un fléau pour les femmes. Elles sont réifiées (transformées en objets si vous préférez) dans les pubs et les clips, elles sont considérées comme inférieures aux hommes donc cela justifie la prostitution, les violences en tous genres (harcèlement, viol, violences conjugales), les salaires moins élevés, la précarité de leur emploi (surtout pendant la grossesse, le congé maternité, le congé parental), etc.

Je ne veux pas ça pour ma fille. Elle sera libre de faire du foot si elle le veut, d’être conducteur d’engins ou infirmière, d’épouser (ou non) qui elle voudra, de porter du rose ou du bleu.

*

 Notre sexe ne doit pas définir notre condition sociale.

*

On naît garçon ou fille mais on devient homme ou femme. On naît avec un sexe, mais pas avec un genre. On ne naît pas con, mais on peut le devenir. Et ça, malheureusement, ça a beaucoup à voir avec le milieu dans lequel on grandit… Alors quand je vois le nombre d’enfants que leurs parents ont traînés dans les « Manifs pour tous », j’ai peur pour eux…

*

A lire aussi, les billets de mes copines profs des écoles :

AgoayeDe la connerie de masse.

The Book Of MumQuel « genre » d’Ecole pour nos enfants ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

28 réflexions au sujet de « La théorie du genre, c’est quoi? »

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi.
    D’ailleurs, mes deux garçons aiment jouer à la dînette et ont une ou deux poupées. Le grand aime le rose et est le plus heureux du monde quand il porte des vêtements roses. D’ailleurs, il a eu longtemps les cheveux longs (même si j’ai très vite renoncé à lui mettre des barrettes, ça ne passait vraiment pas dans mon entourage…). Et mari chéri fait plus souvent la cuisine que moi. Et les trois hommes de ma vie se sentent tous autorisés à pleurer.

  2. encore un très bel article, sur lequel je te rejoins à 100%! maman de 2 filles, je ne cesse de leur dire ‘qu’il n’y a pas de couleur ou de jouet pour les filles ou les garçons…’Malheureusement l’entrée à l’école de mon aînée a un peu sapé les 3 ans de discours égalitaire que nous avons pu lui tenir….qu’à cela ne tienne, nous continuons à rectifier le tir quand elle nous dit que le rose c’est pour les filles! je suis fan de sa passion des dinosaures! (d’ailleurs pour l’anecdote: elle m’a récemment demandé un déguisement de tyrannosaure pour son prochain anniv. Je suis allée sur le net voir ce que je pouvais trouver, et j’ai été horrifiée de lire: ‘votre petit garçon sera le roi de la soirée avec ce déguisement’…y’a encore du boulot!!!)

  3. Aha j’adore ton analyse de l’affiche de la manif pour tous!! Dans mon établissement aussi ça fait grand bruit, je suis dans un collège catho où deux clans s’opposent, malheureusement ceux qui ne croient pas au genre (et surtout qui font l’amalgame avec le sexe) sont les profs de science…

  4. Je n’en rajouterai pas, parce que j’ai déjà gueulé un coup la semaine dernière, alors mon quota est épuisé, mais surtout parce que comme d’habitude tu excelles quand tu expliques ce qui t’énerve 🙂
    Alors j’vais juste dire que je surkiffe le dessin de la femme… 😉

    1. Comment ça tu surkiffes le dessin de la femme, tu es raciste envers les zgegs 😉

      Quoi mon sgeg, qu’est ce qu’il a mon sgeg

      les sgegs tous avec moi dans la rue, tous debout et plus vite que ça

  5. Moi aussi je suis effarée de ce que j’entends en ce moment. J’ai même reçu un mail d’une amie pour me « prévenir » de ce qui se tramait à l’école. Inutile de dire que je le lui ai renvoyé aussi sec. Il y a en plus un amalgame avec l’homosexualité (les homophobes se sont engouffrés dans le débat), c’est vraiment consternant de bêtise et assez inquiétant !

  6. Je partage entièrement ton avis! Chacun est libre de vivre comme il le souhaite et ce n’est pas notre sexe qui va influencer quoique que ce soit ! En est en 2014, merde!

  7. J’avais fait la même réflexion en voyant les manifestations contre le mariage pour tous.
    Des parents y étaient avec leur(s) enfant(s).
    Qu’adviendra t-il de ces enfants si, à l’âge adulte, ils sont homosexuels et veulent se marier. Leurs parents seront-ils toujours contre ?
    Chacun a le droit de vivre sa vie comme il l’entend et le sexisme, malheureusement, est encore bien trop présent.
    Un garçon qui joue à la poupée ne sera pas nécessairement homosexuel mais fait les gestes qu’il sera amené de faire en étant père.

  8. Tu sais quoi tout ça me donne envie de pleurer ! Tout est mélangé, amalgamé pour laisser place à des discours d’un autre temps ! Je suis heureuse de savoir que l’on essaie de faire vivre ma fille dans un monde plus paritaire et je suis franchement énervée par ces discours de la manif pour tous qui n’ont ni rime ni raison…

  9. Moi j’adore ton dessin de la femme, je le trouve très réussi ! Par contre, la thérie du genre, c’était toujours aussi obscur pour moi o-O du coup j’ai fait mes recherches 😉 Je confondais avec le genre féminin/masculin (la femme en premier, d’abord) de ma grammaire de base… Donc je suis convaincue qu’effectivement l’ABCD de l’égalité n’a rien à voir avec cette théorie. J’ai vu des banderoles sur la rocade jeudi en allant au travail, mais je ne savais pas que la Manif pour tous s’était approprié cette rumeur ! Y’en a qui confondent tout, et qui oublient de réfléchir 5 mn, le pire que j’ai entendu étant quand même un soir le témoignage d’une maman qui n’avait pas mis son enfant à l’école parce qu’elle avait reçu ce SMS !

  10. 100% d’accord avec ce que tu dis.
    La bêtise humaine ne cesse de croitre. J’ai même lu un article où des parents avaient déclarés à un directeur d’école, qu’ils avaient crus à cette histoire parce que cela venait d’internet , et que si ça venait d’internet c’était forcément vrai. Mais où va t’on?

    1. Ou pas, j’ai été forcé et torturé pour ça !!!!
      mais bon chacun à ses dons, à titre d’exemple je pourrais payer des cours de chant pour Kiara, d’ailleurs vous trouvez pas qu’il fait un temps de merde ces derniers temps ? pourtant je lui demande d’arrêter.

  11. J’étais sur Paris ce w-end, je te rassure, pas à la manif!
    Je ne comprends pas tous ces « moutons de Panurge » qui manifestent sans essayer de comprendre. Quelle manipulation, c’est dommage de battre le pavé ainsi alors qu’il y a bien d’autres raisons de le faire.
    Pour ma part, j’ai adoré être un garçon manqué pour suivre mes frères et devenir « fille » après….
    Gros bisous à tous les trois de Mireille du Sablon

  12. Tu vois, c’est pour ça que je blogue plus… tu dis tous ce que j’aimerais dire tellement mieux que je ne le ferai jamais… 🙂

  13. Je suis persuadée qu’il contribue en effet au sexisme de vouloir imposer (ou du moins influencer vers) l’acquisition d’un genre en étant persuadé(e) – et en voulant persuader les autres – que tel genre découle « forcément » voire « naturellement » du sexe de cette personne (alors que la nature biologique n’influence que peu les orientations de la libido d’une personne, vu que les phéromones de chacun, par exemple, ont tendance à être totalement occultées par d’autres composantes de la séduction), ça me fait penser aux parents chrétiens (c’est l’éducation que j’ai reçue avant de devenir il y a quelques années, par réaction et par réflexion, agnostique voire athée, je me tâte encore…) qui emmènent leur(s) enfant(s) à la messe (et le font baptiser, faire la 1ère communion, la confirmation, et tout le toutim…) et l’initient aux « meugneugneugneu » rituels, parce qu’ils sont croyants et pratiquants : de quel droit (parental ? d’aînesse ? culturel ? spirituel ? initiatique ? … ?) peut-on imposer une orientation (telle qu’elle soit) à un esprit immature là où la vraie bienveillance humaine serait plutôt – il me semble – de donner des « clés », des connaissances neutres/objectives à son enfant jusqu’à ce qu’il ait suffisamment de maturité et de clairvoyance pour faire valoir son libre-arbitre et s’en épanouir… Personnellement, quand j’ai réalisé que (chez les chrétiens), n’étant pas baptisés, mes enfants n’iraient pas au paradis, et que moi, l’étant, j’irais peut-être, je me suis dit qu’il y avait comme un « léger souci » sur la relation « degré d’innocence / sésame pour le paradis », et que je ferais peut-être bien de me faire débaptiser, par souci de cohérence… evidemment, ce n’est pas le genre de sujet que j’aborde en famille, au milieu de mes neveux/nièces tous baptisés, on risquerait de se fâcher à mort, puis à vie, et moi, mon unique existence terrestre achevée, je m’en irai disséminée dans le vent d’une falaise surplombant la mer, ou dans une urne sur un bout d’étagère, « sans autre forme de procès », pendant que d’autres auront passé leurs ultimes instants sublunaires à préparer leur promise résurrection, leur énième réincarnation, leur renaissance angélique, … Si je donne à mes enfants quelques notions du Bien et du Mal, en me basant par exemple sur « ta liberté s’arrête là où commence celle des autres », ce sera déjà pas mal ! oups, j’espère que ce sont des esprits « matures » qui me liront, peut-être ai-je très légèrement dépassé ma liberté d’expression. Un tout autre débat…

  14. des jours (semaines? mois? je ne sais plus) que j’entends ça « la théorie du genre »… sans vraiment comprendre de quoi il s’agit… rien que pour ça (mais pour tout le reste aussi hein) merci!

  15. Je vais écrire un petit commentaire, au risque qu’il soit supprimer puisque sur le coup je ne voit aucun commentaire qui contredit ta façon de penser.

    Déjà je trouve que l’amalgame est vite fait sur les deux combats « mariage pour tous » et « théorie du genre » on dirait que pour vous les deux sont liés alors que pas du tout ! le mariage pour tous permet de créer une sorte d’égalités entre homo et hétéro (j’y reviendrais), alors que le genre c’est le sexe social.

    Qu’est-ce que le genre ? c’est trois choses bien distincte, le genre n’est pas que le sexe social, c’est l’assemblement de trois composantes à savoir :
    – Le sexe biologique (celui qu’on as à la naissance)
    – Le sexe social (souvent confondu comme genre, on parle aussi d’identité sexuelle)
    – Et l’orientation sexuelle (hétéro, homo, bi, trans)

    De la nous pouvons faire deux analyses très rapide et simple :
    – Nous pouvons naître homme, mais choisir d’être femme (sexe social) et avoir une orientation sexuelle vers les femmes et donc être lesbienne.
    – Nous pouvons naître femme, mais choisir d’être homme (sexe social) et avoir une orientation sexuelle vers les hommes et donc être gay

    Ces deux analyses ne sont pas les seuls ont peut inter changer les composantes pour donner des choses toutes aussi ridicules les unes que les autres, pour continuer, le genre a pour but visible de mettre en place une égalité homme femme et depuis que nous voulons la mettre en place voici deux composantes qui ont changer :
    – Les femmes paient la même chose que les hommes pour leurs assurances auto bien que les statistiques montrent qu’elles ont moins d’accidents.
    – Les hommes peuvent bénéficier d’un quart de la retraite après 15 ans de travail s’il a 3 enfants ou plus alors qu’il ne les as pas porter.

    Le fait est que le genre nie complètement l’homme et la femme comme des êtres différents, les statistiques le prouvent, après il est certains que nous devons ouvrir les métiers à l’égalité, le salaire ainsi que l’effectif, une femme peut être maçon et un homme peut garder des enfants, mais ce qu’on voit aujourd’hui c’est cette histoire de potentiel raté, je vous explique.

    L’homme et la femme naissent avec des potentiels différents bien que similaires, la femme aura des atouts psychologique tandis que l’homme aura des atouts physique, mais attention je ne dis pas qu’un homme est plus fort qu’une femme ou qu’une femme est plus intelligente qu’un homme je dis juste que ces atouts existent et que à travail égale et sans problèmes quelconque un homme sera toujours plus fort qu’une femme et une femme plus intelligente qu’un homme.

    Par exemple, prenons le cas de deux êtres humains, l’un, homme va à la salle de sport tout les jours pour une durée de 2 heures, l’autre, la femme en fait de même, et bien dans le cas ou leurs corps ne marquent pas de séquelles (problèmes de santé, épuisement …) l’homme deviendras plus athlétique que la femme.

    Un autre exemple, une femme étudie 3 heures par jours et un homme en fait de même, dans les mêmes conditions d’étude (et aussi même type d’apprentissage : auditif, visuel …) la femme sera plus rapide que l’homme et excellera dans ses études.

    Les différences sont la, un homme c’est pas une femme et une femme c’est pas un homme, et qu’importe le sexe social le sexe biologique primera toujours, pourquoi ? parce que comme je l’ai dit les potentiels sont actif dès la naissance à la création du cerveau et du corps et le déclenchement des hormones.

    Concernant le mariage pour tous je dirais que quelques petites choses, les notions de droits nous indiquent que l’égalité c’est donner des choses semblables à des personnes qui sont dans des situations semblables et des choses différentes à des personnes qui sont dans des situations différentes.

    L’Etat ne s’est jamais immiscé dans la vie privé des gens, la sexualité est un attribut privé de l’être humain, les seuls Etats qui se sont permis ce genre de choses sont des Etats totalitaire, on le voit par exemple en Corée ou en Chine, les Etats se sont immiscés dans la vie privé des gens et voila le résultat. La seule raison qui permet à un Etat de s’occuper de la vie privé des gens c’est en cas de danger (violence…) ou pour le renouvellement des générations qui passe par l’acte sexuel entre un homme et une femme, le mariage est un outil de l’état pour aider les personnes qui aide l’Etat à renouveler les génération, les homosexuel ne sont pas dans le même pied d’égalité concernant le mariage, il ne peuvent pas procréer et ne devrait donc pas avoir besoin du mariage.

    Cependant je reconnait le droit à la vie commune entre deux homosexuels donc à une sorte de pacse améliorer et non au mariage.

    Voila, j’espère que tu laissera ce commentaire qui est contradictoire à ta façon de penser, car sauf si je me trompe la liberté d’expression existe toujours.

    1. Bonsoir,

      s’il n’y a ni insulte ni vulgarité, je ne supprime pas les commentaires. Au contraire, un blog est fait pour discuter!
      Je ne parle pas du « mariage pour tous » dans ce billet (je l’avais fait dans un autre il y a un moment déjà. Ici, je parle juste de la Manif pour tous qui s’était emparé du sujet de « notion de genre ». Ce sont eux, qui font un amalgame, pas moi.). Je distinguais sexe biologique et genre. C’est tout ce que je fais dans ce billet. Donc on est d’accord : on peut être né femme et vivre « comme un homme » (= comme ce que la société attend d’un homme », je pense à George Sand qui l’a fait dès le XIXème siècle en portant des pantalons notamment et en publiant des livres, en étant libre : tout le contraire de ce qu’on attendait d’une femme). On est libre de le faire et d’ailleurs on ne devrait pas avoir à utiliser ces expressions qui ne veulent rien dire (« comme un garçon », « comme une fille ». Comme si c’était une norme). C’est tout ce dont je parle dans ce billet. Et je m’insurge contre ceux qui ne le comprennent pas, qui pensent qu’on va leur imposer une façon de penser ou de vivre.
      Ensuite, sur le potentiel des hommes et des femmes, chacun a quelque chose à apporter dans les mêmes métiers. Quand j’ai accouché, c’est un homme qui m’a accueillie et auscultée. Il était « sage-femme ». Et je n’ai vu aucune différence avec ses collègues féminines. Une de mes cousines est peintre en bâtiment. Elle travaille aussi bien qu’un homme. Personne n’a jamais rien eu à redire sur son travail. Ma sœur est sommelière. C’est un métier « masculin » mais elle s’est fait une place. Mes collègues profs, hommes et femmes ont tous quelque chose à apporter à leur métier. Tout ce que je veux, avec ce billet, c’est montrer qu’on peut ouvrir les mêmes portes à tous les élèves, filles ou garçons. Mais chacun apportera des choses différentes et c’est très bien.
      L’école veut montrer que les garçons et les filles naissent égaux.
      Par contre, il est vrai que le Ministre de l’Education Nationale n’a pas bien fait son travail. Il aurait dû réagir dès le début, avant que la polémique n’enfle, avant que la rumeur se répande. Il a réagi tardivement et son message est mal passé (d’ailleurs, je ne sais pas s’il était très clair. Le site internet l’est davantage. En gros, rien ne change, on continue comme avant, filles et garçons sont égaux dès la naissance, nous ne devons pas faire de différences, c’est tout).
      J’espère avoir été claire (pas facile en fin de journée).

      1. Tu dit : « On peut naître femme et vivre comme un homme » mais ça veut dire quoi vivre comme un homme ? déjà le fait que tu fasse la distinction montre que tu es contre cette pseudo théorie du genre.

        En disant que tu peut « vivre comme un homme » tu dis en gros que le sexe social c’est le genre alors qu’en faite comme je l’ai dis le genre c’est 3 choses c’en est pas une seule comme tente de le faire dire les ministres et « pro »-théorie du genre (j’aime pas le mot pro ça fait trop négatif).

        Aujourd’hui les gens qui sont pour la théorie du genre disent :
        On ne naît pas femme on le deviens, et on ne naît pas homme on le deviens.

        Est-ce que ceci n’est pas déjà faire une différence ? en effet cette distinction du « je suis, je me sent, et j’aime » va basculer du sexe biologique au sexe social, je m’explique, avant tu était catalogué parce que tu était une femme qui conduisais des poids lourd ou un homme qui s’occupait des bébé (ça ne me dérange pas je veut en faire mon métier, EJE si tu connais), avec le sexe social on efface pas les différences on les déplacent, et à partir du moment ou il y a différence il y a catégorisation.

        Alors ok ça ne ressembleras plus à du sexisme mais le fait que tu te considère homme ou femme selon ton vécut ne sera pas apprécier pareil par tout le monde, et ce n’est pas en disant aux bébé à la tout petite enfance qu’il faut respecter tout le monde qui le feront.

        La vie est tel qu’on as trois personnalité bien distincte chacun, la première est celle qui nous correspond, la seconde est celle qui nous definis dans notre cercle social proche (famille amis …) et la troisième est celle qui est active dans le cercle global (professionnel, inconnu …), le fait est que un raciste peut être tolérent en société mais raciste chez lui, il est comme on dit intégré et bien la c’est la même chose.

        On efface rien, on déplace seulement, comme en chimie, rien ne se perd, rien ne se gagne tout se transforme.

  16. ça me rassure de voir qu’il y a des gens qui pense comme toi parce-que là où je suis je ne trouve personne avec qui en parler et je me sens très seule.

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s