Bande dessinée

Le nouvel Astérix : une aventure (é)picte!

Après avoir refermé Le Chat, nous étions en manque de lecture. Heureusement, le 24 octobre, après huit longues années d’absence, est paru le dernier album des aventures du plus célèbre gaulois : Astérix.

Ce 35ème album est le 1er sans ses « papas » René Goscinny (le scénariste, mort en 1977) et Albert Uderzo qui a passé le relais à Jean-Yves Ferri (scénario) et à Didier Conrad (dessin). Reprendre le flambeau, un défi de taille et un pari risqué.

asterix-chez-les-pictes

Alors, Astérix chez les Pictes, un album réussix? 

  • L’histoire

Le village d’Astérix et Obélix accueille un étranger,  arrivé de Calédonie (le nom romain de l’Écosse) par la mer, enchaîné à un tronc. Le chef du village, Abraracourcix, accueille le Picte avec un beau discours : « Dorénavant tu es ici chez toi. Car sache que pour nous, Gaulois, le droit d’asile n’est pas un vain mot! » (ce à quoi Bonemine répond : « Peuh, toi et tes beaux discours! »).

Bien sûr, le bel étranger attire l’attention des femmes du village, qui admirent les tatouages et le kilt du jeune homme, son « exotisme ». Ce qui ne manque pas d’agacer les hommes du village (surtout quand elles essaient de les relooker à la mode picte).

Astérix et Obélix sont chargés de ramener le beau jeune homme dans sa Calédonie natale. Sur le bateau, le Picte, nommé Mac Oloch raconte son histoire et celle de son pays, jadis uni sous le règne du roi Mac II, mais divisé après sa mort.

Et c’est ainsi qu’Astérix et Obélix se retrouvent en Pictie.

  • Ma critix

Tout y est!

On retrouve avec plaisir Abraracourcix, le chef du village très instable sur son bouclier arverne, les engueulades des gaulois à propos de la fraîcheur des poissons, les bagarres des villageois, les engueulades entre Astérix et Obélix, les menhirs, la potion magique, les noms des personnages (comme cela se passe « chez les Pictes », ce sont des noms en « Mac » : Mac Oloch, Mac Abbeh, Mac Robiotik), les jeux de mots, Obélix qui comprend tout de travers, les romains (Numerus Clausus, « agent romain du recensement » ; Zaplézactus, etc.), les pirates malchanceux, le banquet final, le clin d’œil à l’histoire, etc.

Cet album, c’est un mélange de politique (les clans qui s’affrontent pour le pouvoir, les alliances avec les Romains) et d’amour…

  • Mon avix

Même si on retrouve tous les ingrédients qui ont fait Astérix, on ne retrouve pas les pattes de Goscinny et Uderzo. Cet album est un hommage aux créateurs du petit gaulois :  le personnage de Mac Oloch (le jeune Picte) ressemble à l’indien Oumpah-Pah, les femmes lui apportent des vivres, comme dans Le Devin, Numerus Clausus ressemble beaucoup à Caius Pupus des 12 travaux, la fin rappelle celle du Grand fossé. 

Mais, même si Conrad et Ferri ont fait un bon travail d’imitation, que la reprise est réussie, que le flambeau est bien passé, ça reste pour moi un peu « léger ». L’histoire piétine, l’intrigue est légère, les jeux de mots drôles mais faciles, les clichés sur l’Ecosse insuffisants (on s’attendait à avantage de stéréotypes, hormis le kilt, le Loch Ness, les noms en Mac, le whisky, on reste un peu sur notre faim…).

C’est une première suite, très sympa à lire mais sans grande prétention. Un premier album encourageant, vivement les prochains!

*

Vous l’avez lu? Qu’en avez-vous pensé? 

Vous avez envie de le découvrir? 

*

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Le nouvel Astérix : une aventure (é)picte! »

    1. Très difficile! Mais Ferri et Conrad montrent qu’ils maîtrisaient parfaitement l’Uderzo-Goscinny (et pas qu’Astérix) donc pour une première, c’est encourageant.
      Et toi aussi, tu maîtrises l’Astérix! Par Toutatis!

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s