Ce weekend, nous avons laissé les chats (et les rongeuses) seuls. Namour et moi sommes partis vendredi midi pour ne rentrer que dimanche soir. Deux longues journées et demie de liberté pour les félins.

Quand nous partons ainsi, nous laissons de l’eau et de la nourriture en quantité suffisante aux poilus. Les chats ont deux grandes gamelles bien remplies et deux balles qui débordent de croquettes.

Chats affamés dont les parents indignes avaient oublié de racheter des croquettes
Chats affamés dont les parents indignes avaient oublié de racheter des croquettes
Balles remplies de croquettes avant notre départ, vides à notre retour
Balles remplies de croquettes avant notre départ, vides à notre retour

Hier soir, quand nous sommes rentrés de notre périple (dont je vous parlerai bientôt), nous avons trouvé ceci dans le salon :

Cadavre de paquet de croquettes
Cadavre de paquet de croquettes

Paquet de croquettes croquéLes coupables? Deux gros félins qui se planquaient sous le canapé…

L’instigateur de ce complot? Une grosse féline qui a déjà montré des dispositions pour le massacre de sacs en tous genres.

La punition? Aucune : on leur a mis une dose de croquettes!

Notre récompense? Plein de câlins et de ronrons… Ils étaient contents de nous revoir, pas seulement pour les croquettes!

Les bêtises

Vous aussi, quand vous laissez vos poilus seuls un weekend, vous avez des surprises en rentrant?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités