Bébé papillon

Etre enceinte pendant les fêtes

Pendant les fêtes de fin d’année, j’ai testé : « Essayer de cacher sa grossesse ». 

Ce ne fut pas facile.

Première étape : le réveillon du 24 décembre avec les beaux-parents.

« Tu ne bois pas de Champagne, Kiara?

– Non, je prends des antibiotiques. »

Et hop, le tour était joué.

Pour le saumon fumé? Pas de problème, petit tour de magie : Namour avait à peine terminé sa verrine qu’il mangeait la mienne discrètement!

« Tu veux du fromage?

– Non merci, je n’ai plus faim, je vais exploser. »

Excuse acceptée. Le tour était joué.

Mission accomplie : ils n’ont rien vu!

*

Deuxième étape : le repas du 25 décembre dans ma famille.

Ça a été bien plus périlleux…

« Non merci, pas d’alcool pour moi, je prends des antibiotiques.

– Ah bon… »

Ma belle-sœur n’avait pas l’air convaincue. Des antibiotiques pour une sinusite, étrange…

« Un peu de foie gras?

– Non merci.

-Allez, c’est moi qui l’ai préparé (mon frère est cuisinier). Goûte celui-ci, il est mi-cuit. Ou celui-là, il est cru.

– Non, merci, pas de foie gras.

– Quoi? T’es pas enceinte? »

Bon, hé bien je crois que le moment est venu d’annoncer la nouvelle à tout le monde…

Enceinte de quelques semaines (6 SA), j’espérais bien garder le secret. Mais mon médecin m’avait prévenue, c’était mission quasi impossible. Surtout avec une famille comme la mienne!

Mes grands-parents étaient émus, mon père ne disait plus rien, mes frères et Namour avaient les yeux humides, ma belle-sœur était en larmes, Mamoune (qui savait déjà, riait de bonheur), mon neveu se demandait ce qui se passait.

Sa maman lui a expliqué qu’un petit bébé était en train de grandir dans mon ventre. Alors après le repas, il est venu me voir : « Mais t’as déjà un gros ventre tatie! »

Lorsque nous avons réussi à parler à ma sœur sur Skype, elle ne savait plus quoi dire. Larmes au-delà de la Manche, la joie s’était exportée à Londres!

Après ce moment d’émotion (c’était beau toute cette guimauve), une recommandation : tout le monde devait tenir sa langue jusqu’à l’échographie des 12 SA (début février)! Pas facile pour Mamoune qui a vendu la mèche à plusieurs reprises…

*

Dernière étape : le réveillon du Nouvel An avec les amis.

Excuse : migraine (comme j’étais très fatiguée, ça a été facile à avaler).

Bilan : mitigé.

Namour et moi pensions que 7 personnes sur les 8 amis présents n’y avaient vu que du feu: pas d’alcool pour cause de médicaments, échange de saumon fumé avec Namour (même tour de magie que lors du réveillon du 24), pas de fromage car je n’avais plus faim…

Un seul de nos amis n’a pas paru convaincu et a lancé des petits messages codés que seuls Namour et moi pouvions décoder…

Nous avons fait comme si de rien n’était, mais il avait visiblement compris…

Quand j’ai publié mon article « Un petit papillon dans son cocon« , nous avons reçu un sms nous annonçant que nous avions été démasqués : pas d’alcool pour moi, plus de cigarette pour Namour. Pas de doute, nos amis nous connaissent bien!

*

Zéro alcool pendant la grossesse

Être enceinte pendant les fêtes, ce n’est pas facile à cacher, surtout quand on est entouré de personnes attentives qui  vous connaissent bien.

C’était bien plus facile à cacher au travail malgré la galette des rois en janvier (accompagnée de bulles), les pots d’anniversaire avec petits gâteaux (hummm) et boissons alcoolisées. Heureusement, il y a toujours du jus de fruit.

Il y a un mois, personne n’avait encore rien remarqué (malgré mes seins énormes et mon ventre qui commençait déjà à pousser).

Lundi, c’est la rentrée. Mes 3 mois 1/2 pointent sous mon nombril. Combien de temps mes élèves et mes collègues vont-ils mettre avant de le découvrir?

*

Et vous, vous avez réussi à le cacher combien de temps?

*

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

62 réflexions au sujet de « Etre enceinte pendant les fêtes »

  1. ….fou-rire en lisant ton article! Je me rappelle qu’une amie au travail m’avait dit: « dis donc, il va falloir changer de soutien-gorge bientôt! » et ce avant même que je fasse le test de grossesse! ….comme quoi, « on » est observée sans le savoir! Gros bisous du jour de Mireille du Sablon

    1. Les gens que l’on côtoie régulièrement nous connaissent bien!
      Comme je l’explique dans le commentaire juste au-dessous, une de mes collègues l’a remarqué car j’avais une démarche de femme enceinte (et une sciatique de grossesse qui commençait à s’installer).

  2. pour Alex, je ne le savais pas encore qu’une amie me disait: oh toi t’es enceinte vu que tes seins ne vont pas tarder à exploser »
    elle avait raison ^^

    1. Une de mes collègues a deviné car ma démarche avait changé : comme mes hanches se sont rapidement élargies, je marchais différemment. Son CDI est au bout du couloir donc elle m’observait et un jour elle m’a demandé confirmation!

  3. Ahh ça me rappèle bien des choses!! Moi le secret n’a pas tenu bien longtemps, j’étais tellement malade! Et les élèves ça va leur prendre 3 heures tu vas voir 🙂
    Bisous!

    1. Les élèves, ça leur a pris une semaine pour être sûrs et quelques jours de plus pour oser me demander!

  4. Mon ventre a commencé à peine à pousser vers 5 mois 1/2, j’aurai pu le cacher un bon moment !
    En plus je n’ai pas été malade.
    Mais en réalité on a tenu bon jusqu’à la première écho, mais ça a été dur !

    1. A 5 mois 1/2 ça se voyait déjà bien pour moi! Je n’ai pas été malade non plus, juste une migraine qui a duré six mois et une tension très basse mais pas de nausées donc on a trouvé des excuses facilement.

  5. On a réussi à tenir parce que la famille et les amis sont loin, donc pas difficile. Il y a juste ma mère qui a vu mon ventre bien rond par skype et qui a profité que j’allais chercher la terreur qui faisait une bêtise pour dire très discrètement à mon père « elle est enceinte c’est pas possible, t’as vu son ventre ? » Sinon bien sûr ça fait toujours son petit effet quand on annonce XD Larmes, grands sourires et émotion, le cocktail est explosif 😉
    Sinon moi les fêtes c’était un autre genre d’enfer, tout le monde savait et j’emmerdais tout le monde parce que pas de foie gras, pas de fromage au lait cru, pas de jambon à la coupe, pas de viande rouge… J’ai cru que j’allais faire une dépression. En plus avec la promiscuité à 17 et bout de chou qui en a profité pour faire ses dents et nous pourrir nos nuits, folklo…

    1. Comme les parents de Namour sont loin, ça a été plus facile pour leur cacher jusqu’à l’annonce « officielle ».
      Mais comme pour toi, les fêtes de fin d’année c’était l’enfer : personne ne savait mais avec toutes les restrictions alimentaires, pas facile de jongler entre les excuses : j’ai plus faim, j’aime pas ça… je suis passée pour une chieuse!

  6. J’ai accouché fin juillet dernier donc tout comme toi j’étais au début de ma grossesse pendant les fêtes 2011 , mais vu que j’avais eu un « accident de parcours » juste avant, même si certains se sont peut être doutés, je n’ai pas eu de remarques.
    Du coup j’étais un peu bloquée et n’arrivais pas à faire l’annonce, c’est vers 4 mois et demi que mes élèves se sont lancés pour me demander si j’étais enceinte. C’était assez drôle, ils s’en doutaient depuis un moment mais n’osaient pas faire de gaffe !!! C’est peut être la même chose pour les tiens !!

    1. Les miens ont remarqué des changements mais n’osaient pas demandé (surtout au collège). Au lycée, ils se sont lancés après quelques jours (j’étais enceinte de 4 mois) d’observation.

  7. Pourquoi pas de galette des rois et de jus de fruits ?

    Sinon, moi, j’ai pas réussi à garder le secret plus d’une semaine ! Tout simplement parce que j’avais de violentes nausées toute la journée et que bon, l’histoire du « je fais une indigestion », ça passe deux trois jours mais pas plus ! Il y a des odeurs que je ne supportais plus (dont certaines odeurs corporelles). Et très vite, mon corps a changé. Je croyais qu’avec mes rondeurs, on ne verrait rien, mais ma taille s’est affinée et mes hanches se sont élargies très très vite… Sans parler de la forme de mon ventre qui s’est modifiée… Bref, impossible de le cacher à qui que ce soit !

    1. Si, justement, galette des rois et jus de fruits je pouvais! En fait c’est surtout qu’à chaque pot, il y avait de l’alcool et on était peu à prendre des jus de fruits… donc j’ai eu peur d’être démasquée.
      Mon corps a vite changé aussi et les élèves l’ont rapidement remarqué.

  8. Moi c’était le début des beaux jours et donc des apéros grillades à répétition. Etant donné que je suis du genre à picoler et cloper dans ces moments-là, et que du jour au lendemain bah tu ne fais plus ni l’un ni l’autre, autant te dire que j’ai été vite démasqué (par contre j’avais de la chance j’étais immunisée pour la toxo et tout le tralala… d’où ma fulgurante prise de poids en 3 mois et demi ^^)…. Maintenant je me dis que la prochaine fois je serais plus prudente, et j’ai déjà tout un tas d’excuses sous le coude (pour des raisons évidentes que tu connais, c’est sûr que je ne vendrais pas la mèche comme ça)!
    Bisous ma belle 😉

    1. Débuter une grossesse l’été, finalement c’est pas plus facile qu’aux fêtes de fin d’année.
      J’imagine bien que tu as toute une liste d’excuses en tête. Les migraines ça a marché un bon moment pour moi… 😉
      Bisous.

  9. Moi je l’ai juste crié à la terre entière !! lol
    Non… enfin presque… J’avais prévu d’offrir à mes parents et mes beaux-parents le livres « grands-parents débutants » quand enfin la petite graine serait plantée. Dès que la prise de sang a confirmé que j’étais bel et bien enceinte j’ai expédié mes 2 colis. Le plus dur a été de ne pas vendre la mèche à ma mère que j’avais au téléphone le jour de l’expédition des fameux colis ! Elle avait senti que quelque chose clochait mais n’avait pas insisté sachant que j’étais très fatiguée (je n’ai jamais eu de nausées ni rien mais au 1er trimestre j’étais épuisée) ce qui lui avait peut être mis la puce à l’oreille. Bref, quand elle a reçut mon colis elle a de suite compris et a hurler sa joie à qui voulait bien l’entendre !
    Autrement mes amis on été très vite mis au courant ainsi que mes collègues de boulot (les 4 avec qui je travaille directement) surtout à cause de ma fatigue excessive, elles me couvraient et me laissaient partir plus tôt si on avait pas trop de boulot tellement je n’en pouvais plus (j’ai dû me mettre 1 semaine en arret tellement c’était pas possible de dormir debout à ce point).
    J’ai ensuite mis mes patrons au courant dès que j’ai été « officiellement » enceinte aux yeux de la CAF et de la SECU (qui a mis des plombes à enregistrer mon dossier… j’ai cru que j’allais accouché avant d’être considérée comme enceinte avec eux><).
    A partir de ce moment là, la nouvelle s'est répandue à la vitesse de la lumière et la terre entière était au courant ! =)

    1. Une fois qu’on a commencé à l’annoncer, la nouvelle se répand très vite!
      Quand on est officiellement enceinte aux yeux de la CPAM et de la CAF, on peut l’annoncer au travail et ça va encre plus vite!
      Moi aussi j’ai été arrêtée au premier trimestre : j’avais une tension très faible, une migraine, un début de sciatique…

  10. Ton article ce matin m’a donné le sourire. Ces moments où toutes les personnes qui te connaissent te surveillent pendant que tu fais des prouesses pour cacher l’évidence ! Touchant! Belle journée bises

  11. J’attends avec impatience le post sur ta reprise, moi j’ai eu droit à « mais Madame, il va être bilingue en sortant votre bébé » ou « madame, j’ai lu que les bébés ils rêvent déjà dans le ventre » ou « madame, pour la sciatique faut aller à la piscine ca fait du bien » (bon j’ai eu des choses moins agréables avec des élèves odieux mais ça je préfère oublier…)

    1. En fait, les collègues l’ont deviné assez rapidement (j’ai été arrêtée deux semaines puis il y a eu 2 semaines de vacances donc quand je suis revenue, j’avais pris du ventre) et les élèves un peu après…

    1. Bravo! Pour la famille, on a tenu jusqu’aux 3 mois mais au travail, je ne l’ai annoncé que mi-mars donc à presque 4 mois aussi.

  12. J’ai versé ma larmichette au paragraphe sur ta famille ! La mienne a fait pareil, ça m’émeut encore !
    Pour Minus seuls les parents étaient au courant jusqu’aux 3 mois. Et pour Craquotte c’était facile ! Loin de tout le monde et en congé parental, j’ai pas vu grand monde ! Et pareil on l’a dit aux parents et frères et sœurs aussi…

      1. Par facebook les nouvelles vont vite donc même les amis très éloignés l’ont su (certains récemment… il me reste 11 jours avant la DPA).

    1. Jusqu’à trois mois, seule la famille savait. Ensuite, on l’a annoncé aux amis proches. D’autres l’ont appris par hasard.

  13. dangereux foie gras et saumon enceinte, je savias pas et moi rien caché car à 3 mois et demi c’était hopital et ressortie à 8 mois, bisous

    1. Dangereux si tu n’as pas eu la toxoplasmose (foie gras non cuit seulement, saumon fumé donc pas cuit).
      Bisous.

  14. Ah j’imagine bien mamoune et ses « fuites », j’ai du mal à ne pas dire. par exemple ce week nos enfants de Cesson viennent et nous sommes en travaux, tout le monde pense qu’ils vont monter tous les deux sur échafaudage ou échelle pour peindre un plafond sous toiture, je ne laisserai surement pas future maman monter.
    Quant à moi! ça date, mais je me souviens m’être retenue pour le 1er, ne pas avoir pu cacher mon ventre pour le second, et pour la 3ème arrêt de travail dès le test positif car menace de fausse couche, donc difficile de cacher après 2 fausse couches.
    Menfin, c’est vrai que les autres extérieurs à la famille proche ont bien le temps de savoir.
    bisous et bonne reprise

    1. Oui, voilà. Même si on fait une fausse couche, c’est plus facile de le dire à la famille qu’à certaines personnes plus éloignées. On a essayé de le cacher le plus longtemps possible mais parfois, c’est pas facile!
      Bisous Paquerette.

  15. Une de mes collègues l’avait caché au reste des collègues jusqu’à son départ en congé maternité!! Elle avait tout le temps des vêtements amples, des grands gilets, personne n’a rien vu!

  16. Pour mon premier j’ai réussi à la cacher jusqu’à la première échographie pour ma famille et même jusqu’à la seconde échographie pour ma belle-famille qui habite dans le département d’à côté et qu’on ne voit donc pas tout le temps. De plus comme j’étais déjà ronde de nature et que je n’ai pris que 7 kg durant toute la grossesse c’était facile! Par contre je ne me rappelle pas avoir dû me priver de toutes ces choses, sauf d’alcool évidemment et de poisson cru, mais il est vrai que mes grossesses ont toute débuté après les fêtes. J’ai toujours retardé au maximum le moment de faire l’annonce, si je pouvais je ne disais rien tant que ça ne se voyait pas! Pour l’aîné j’appréhendais car j’avais déjà fait une fausse couche (très précoce, rien de traumatisant), pour le deuxième je n’avais pas envie d’entendre, à juste titre, que deux ans d’écart c’était juste et que j’aurais dû attendre, et pour la dernière là aussi à juste titre je ne voulais pas entendre les « Quoi, 3 enfants, mais ça fait beaucoup, vous êtes fous?! » Bref comme dans beaucoup de domaines on fait souvent comme on veut et rarement comme on peut! Et certaines personnes savent se montrer très intrusives…

    1. On a attendu très longtemps pour l’annoncer à certaines personnes (bon, parfois les parents et beaux-parents ont laisser fuiter l’info) parce qu’on n’avait pas envie d’entendre certaines réflexions désagréables.
      J’ai fait très attention au début de la grossesse : pas d’alcool (ça, c’est normal) mais pas de viandes crues ni juste fumées, pas de légumes mal lavés (pour la toxoplasmose), pas de fromages non pasteurisés, etc. J’ai suivi les recommandations et conseils du médecin. Et puis peu à peu, on fait moins attention voire plus du tout (je suis à 11 jours du terme, c’est bon, je pense qu’il n’y a plus de risque).

  17. Autant je me souviens combien j’ai été grosse (pour mon 2ème, j’avais tout pris dans le ventre au point que les gens pensait que j’attendais des jumeaux), autant je ne me souviens pas du tout début et si je l’avais caché… En tous les cas, ça a dû être très émouvant le 25 dans ta famille, rien qu’à te lire, on ressent cette émotion ! bisous jolie Kiara

    1. Ca a été très émouvant. Tout le monde avait les larmes aux yeux ou pleurait. Une bonne nouvelle comme ça nous a fait du bien après une année difficile (maladies de ma mère et de mon grand-père).
      Bisous Thalie.

  18. Parceque tu t’empêches de manger tout ça??? Pour moi, lors de ma première grossesse, je faisais des malaises à tout-va alors je ne l’ai pas caché bien longtemps…et comme je ne bois quasi pas d’alcool en temps normal…pas de souci de ce côté-là! Bizzz

    1. J’ai fait attention à ce que je mangeais comme je n’ai pas eu la toxoplasmose. J’ai fait très attention les premiers mois et puis de moins en moins. Maintenant, à quelques jours du terme, il n’y a plus de risque.
      Biz.

  19. trop mignon cet article!!
    alors moi pour le premier je l’ai dit très (trop?) vite, donc pas besoin de faire attention…pour le second je voulais attendre les 3 mois, ouuuh! quelle utopie! comme toi j’ai été découverte très vite, malgré les tours de magie et les prises de soit-disant antibios! 😉
    bisous!

  20. c’est re moi! ça me fait penser que pour mon premier, nous avions acheté deux paquets de café « grand-mère » à donner aux mamies donc…une façon que nous trouvions mignonne de leur annoncer la nouvelle…sauf que ni l’une ni l’autre n’a vraiment compris..il a fallu leur expliquer! rrraaa!

    1. Mamoune était présente le jour du test de grossesse…
      Mais pour l’annoncer aux parents de Namour, on a acheté un paquet de café grand-mère et le livre « l’Art d’être grand-père » de Victor Hugo. Ils ont été surpris quand ils ont déballé leurs cadeaux et on a dû attendre quelques minutes avant de leur demander s’ils avaient compris… Ils étaient restés bouche-bée!

  21. moi je n’ai même pas cherché à le cacher j’étais bien trop heureuse 🙂 bisous future maman

    1. Je l’ai caché les trois premiers mois, comme j’avais des métrorragies, on avait peur de perdre bébé donc on a attendu.
      Gros bisous Dame Céleste.

  22. Bonsoir, je viens tout juste d’apprendre ma grossesse ! Quelle joie ! Mais maintenant place aux fameuses questions des repas de fins d’années.. sachant que j’aime bien goûter les vins et sue mes péchés mignons sont le foie gras le moelleux et les crevettes ! Ça risque d’être très dur de cacher cela aux différentes familles… on verra ; )

    1. Oui, ça risque de ne pas être facile! Mais en s’entrainant à l’avance et en échangeant les plats, on a quand même réussi à berner quelques personnes…
      Félicitations, c’est un beau cadeau pour les fêtes!

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s