A la recherche de l’Ornicar Perdu

Avec, dans les rôles principaux : Onicar, Indiana-Kiara Jones, Harrison-Namour Ford, Nermia

Décidément, ce chat porte bien son prénom !

Lundi dernier, alors que nous changeons les litières, moi des chats, Namour des rongeuses, nous entendons Mamoune s’écrier : « *utain, le chat ! »

Ni une ni deux, nous accourons dans la cuisine pour constater ce que nous avions déjà compris : Mamoune ayant laissé la fenêtre entrouverte, le félin s’était glissé dans l’ouverture et avait fui.

Mais, où est donc Ornicar ?

Derrière les hortensias, le long de la maison, nous entendons du bruit. Nous essayons de l’attraper, en vain. Nous décidons de tenter une nouvelle approche : chacun à un bout de la rangée d’arbustes, nous fouillons en nous rapprochant l’un de l’autre. Nous finissons par nous rejoindre au milieu : pas de trace du chat.

Mais, où est donc Ornicar ?

Nous décidons d’aller chercher ses jouets pour l’attirer. Aucun résultat.

Appât numéro 1

Nous allons chercher les croquettes. Nouvel échec.

Appât numéo 2.

Nous faisons le tour du pâté de maisons. Pas de chat.

Mais, où est donc Ornicar ?

Nous décidons de laisser la porte ouverte et de le laisser rentrer tout seul.

Namour retourne au nettoyage de la litière des rongeuses. Quant à moi, je monte dans la salle de bains. Je me penche à la fenêtre et, sortant des hortensias, j’aperçois une tête de chat. Je hurle à Namour « Chat en vue », il s’élance, lui court après mais, le félin, très rapide, se cache à nouveau dans les hortensias.

Namour remonte la rangée d’hortensias sans succès. Plus de chat.

Mais, où est donc Ornicar ?

Nous laissons encore une fois la porte ouverte pour qu’il rentre tout seul.

Après quelques minutes d’attente, je décide d’aller jeter un œil.

J’aperçois soudains un bout de queue noire.

Je me précipite mais le temps d’arriver, il a disparu. En cherchant, je trouve un trou dans le mur. Je m’approche doucement et découvre la cachette secrète d’Ornicar.

Cachette d’Ornicar

Dans un réseau d’évacuation des eaux de pluie, il a trouvé refuge. J’attrape une tige de plante et la glisse dans le tunnel. Le chat, joueur, essaie de l’attraper. Mais quand il s’approche trop près de la sortie, il recule. Nous secouons la boite de croquettes, lui apportons son jouet préféré. En vain.

Je file chercher mon appareil photo pour avoir des images de la cachette du félin afin d’échafauder un plan.

Ornicar alias « Le Fugitif » dans sa cachette

Namour décide d’aller de l’autre côté de la galerie, bouchée par une grille. Impossible de la dévisser.

Les minutes passent. Le chat ne veut pas sortir.

Nous nous creusons la tête, faisons diverses tentatives, essayons de nombreux appâts. Mais le poisson-chat ne mord pas !

Puis soudain, j’ai une idée. Et si… ?

Mamoune a, dans son placard, des pétards. Nous décidons de les allumer du côté de la grille pour le faire fuir du bon côté.

Arme numéro 1

Bilan de l’explosion : une pétarade façon mitraillette, un bruit à alerter tous les voisins et un chat, apeuré, qui refuse de sortir. Échec.

Nous reprenons tout à zéro : croquettes, jouets, tige de plante. Le chat se méfie.

Plus de deux heures que nous essayons en vain de le faire sortir de là !

Et puis soudain, un chat, attiré par le bruit des croquettes, s’approche doucement. Il se frotte contre les jambes de Namour, ronronne pour demander des caresses, renifle la boite de nourriture… Nous le câlinons, lui offrons quelques gourmandises, il ronronne et s’approche de plus en plus de la cachette de notre fuyard.

Sentant une odeur féline, il commence à feuler. Ce qui attire notre fugueur qui se met à feuler aussi. Mais ce petit malin ne sort pas.

Décidant de tenter le tout pour le tout, nous allons chercher l’arme fatale : Nermia.

Ses pleurs de mécontentement alertent son frère qui tend le cou. Elle s’approche, en miaulant. Il lui répond. Elle le renifle, il sort de son trou… Et nous l’attrapons !

Fin de la cavale !

Bilan de cette aventure : tout le monde est sain et sauf! Sauf mon ongle cassé et mon coude gravement blessé (Namour dit que ce ne sont que quelques égratignures)!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

47 commentaires

  1. Heureusement que ça se termine bien ^^
    J’ai les mêmes armes fatales avec Plume 😛 Jouet – croquette – laser – cuillère de confiture – boîte de thon, mais j’ai pas de Nermia ! Cela doit être pour cela que ça rate parfois !
    (PS: ouuuh l’air pas content sur la dernière photo :lol:)

    1. Effectivement, elle n’était pas contente : on l’a dérangée pour aller chercher son frère! Dès qu’il est rentré, il a eu droit à une baffe de la part de Nermia.

    1. Ornicar est plus que têtu. D’ailleurs, là il est ENCORE en train de faire des conneries… pfff… j’y vais?

    1. Il n’était pas censé sortir mais il a échappé à la vigilance de Mamoune plusieurs fois. Et à chaque fois, c’était la galère pour le faire rentrer!

    1. Même les croquettes n’y ont rien fait! Heureusement qu’il a peur de se faire gronder par sa « grande sœur »!
      Bises.

  2. Sacrée aventure dis donc ! J’ai un peu le même double modèle à la maison, si on laisse filer l’une ou l’aure c’est la fin des haricots. Bon, là on est au 5 ème mais bon en maison ouh là là !
    En tout cas j’ai bien rigolé avec vos aventures. Et c’est toujours la belle demoiselle ( de la même espèce) qui attire le fugitif. Les femmes les perdront XD

    1. 😀 Il a surtout peur que Nermia le frappe (elle fait ça pour le gronder.
      Merci Elue. Sur le moment on ne riait pas!
      Ici on est au 4ème donc pas de souci. Mais chez Mamoune c’est une maison à la campagne!

  3. et bien, en voilà des péripéties ! l’essentiel c’est que Ornicar soit sain et sauf ! Dès qu’ils se cachent, c »est un problème pour les récupérer,j’en ai eu des expériences moi aussi !

    Bisous à vous ! @nnie54

    1. Il a échappé plusieurs fois à Mamoune mais est toujours revenu. Heureusement!
      Ah, les chats!
      Bises Annie.

    1. Oh oui, heureusement. Il y a deux ans Nermia avait disparu (elle est revenue au bout d’un mois), je ne voulais pas que ça recommence.
      Mes félins t’envoient des ronrons et moi plein de pensées pour la perte de ton chat.

  4. pffffffffff quelle aventure ! mais l’essentiel c’est que vous l’ayez retrouvé pas comme notre Joey ou la petite Félie d’une coupinaute dont le chat s’est sauvé depuis une dizaine de jours !!!
    bisous

    1. Je pense souvent à toi, ma pauvre, je comprends à quel point il doit te manquer.
      J’ai beaucoup de chance que mes félins revienne à chaque fois!
      Bisous.

  5. Ici aussi on se retrouve avec des belles aventures quand « m****, le chat s’est fait la malle », alors je sais pas si tes matous sont adeptes, mais moi il suffit que je brandisse un bâton de surimi (il faut tjrs avoir du surimi dans son frigo!!!), et le chat rapplique illico presto ^^

    1. Chez nous c’est le thon! Quand on ouvre une boite, les deux rappliquent en courant. J’aurais dû y penser!

      1. Ils ont tous leur point faible, mouah ah ah! La mienne est un peu fine bouche côté poisson, à part le haddock et l’aile de raie…une vraie bourrique!

        1. Ce matin comme il n’y avait plus de croquettes j’ai ouvert une boite de thon. Étonnamment, j’ai eu droit à plein de ronrons et de câlins… 🙂

  6. Ahah le petit malin, bref tout est bien qui fini bien. je pense qu’il serait quand même rentré tout seul au bout de quelques heures. Un chat tant indépendant voire associal, les appeler ou les attirer avec croquettes, jouets et cie ça sert pas forcément, selon le caractère du chat. Mais la plupart n’en font qu’à leur tête ! L’autre fois la PsychoCourteSurPattes qui me sert de félin s’était barrée 5 jours… Y faisait beau alors la Miss avait décidé de tailler la route en vadrouille !

        1. Elle doit être comme Nermia alors! Asociale mais elle se calme en vieillissant. Et surtout depuis qu’on a Ornicar!

          1. Oui, j’ai vu que ma boite mail est pleine. Je regarderai ça ce weekend. Encore MERCI!

  7. Sacré Ornicar! On peut même plus prendre l’air tranquillement! T’inquiète pas, je suis avec toi, mon pote.
    Filou- Le chat de Cla.

    1. Merci de me soutenir Filou. Mes maîtres me retiennent en otage. Quand j’essaie de m’échapper ils me capturent. Heureusement qu’ils me nourrissent bien!
      Ornicar.

      1. Les miens font pareil! Mon Humaine, il suffit que je grimpe sur la fenêtre (on est au 5ième) pour qu’elle frôle l’arrêt cardiaque. Ils sont fous, ces humains!

        1. Je suis bien d’accord avec toi! Quand j’ai le malheur de monter sur le rebord de la fenêtre (au 4ème étage), je me fais engueuler parce que soit disant ce serait dangereux!

  8. contente que tu est retouver ton chat par contre ses pas des croquettes dans le petit pot violet tété de chat mais des friandises faut donc a donner que en gâteries mas mas chatte dinnette je luis en donne 8 et croquettes a volonté .

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s