L’ETONNANT VOYAGE DE POLYXENE de Bianca Pitzorno

Dans le roman pour la jeunesse L’étonnant voyage de Polyxène, de Bianca Pitzorno, publié en 1993 en Italie, l’héroïne part à la recherche de la vérité sur son identité. Cette œuvre traite le thème universel, et paradoxalement peu développé dans la littérature jeunesse, de la quête des origines : les enfants ont besoin de comprendre d’où ils viennent et donc de se comprendre soi.

L-etonnant-voyage-de-Polyxene

Le roman

Le roman est composé de huit parties divisées en chapitres et d’un épilogue. La première partie correspond à la préparation de « l’étonnant voyage » de l’héroïne : elle est présentée au lecteur puis elle fait une « terrible découverte » qui la mène à la recherche de ses racines.

Dès la première page du roman, le lecteur est mis en présence d’un personnage qui se pose des questions : Polyxène a des doutes sur son identité. Dans ses rêves de petite fille, elle prend conscience d’une carence : « avant de s’endormir, elle s’inventait chaque fois une histoire différente. […] Le lendemain matin, […] elle n’avait plus le moindre souvenir de ses rêveries. Ou alors elle jugeait ses pensées nocturnes ridicules et puériles » (page 8).

Inconsciemment, elle s’était préparée à la révélation : « Polyxène Gentileski s’était souvent imaginé […] qu’elle n’était pas vraiment la fille de ses parents » (page 8). Mais la révélation inattendue par l’héroïne qui constitue l’élément perturbateur du roman est faite par Séraphine, la fille du pharmacien : « Toi, on ignore où t’ont recueillie les religieuses avant de te confier au marchand et à sa femme » (page 12).

A ce moment de l’histoire, la vie de Polyxène n’a plus aucun sens : la découverte du secret et du mensonge de ses parents fait d’elle une orpheline. Selon Jung, « le seul sens de l’existence est de lui trouver un sens », la jeune héroïne va donc partir en quête de son identité.

Avant de partir, elle veut être sûre que la fille du pharmacien ne lui a pas menti et elle charge sa sœur Hippolyte de se renseigner auprès de leur servante Agnès. Polyxène « était persuadée que la vieille gouvernante démentirait les accusations perfides de Séraphine » (page 15), mais elle n’a pas infirmé les dires de cette dernière et Polyxène, qui a tout entendu s’enfuit de la maison en courant. Le départ est précipité et brutal : Hippolyte « entendit un son brusque, métallique, comme si un seau c’était renversé, puis le bruit rapide et rythmé de ses pas précipités » (page 17).

La fillette n’hésite pas une seconde : elle part chercher la vérité sans savoir ce qui l’attend. Vêtue légèrement en ce mois de juillet, elle n’emporte aucun vêtement, n’imaginant pas qu’elle devra affronter l’hiver et qu’elle sera partie plusieurs mois de chez ses parents.

C’est le début de l’initiation de Polyxène qui veut découvrir pourquoi elle ne vit pas avec ses vrais parents, si elle a été abandonnée ou kidnappée et si elle est fille de roi ou de mendiant.

La séparation a été très rapide et brutale, et Polyxène n’a qu’un seul indice pour partir à la recherche de ses origines, le conseil que lui a donné Séraphine : « Demande-le à la mère supérieure » (pages 13, 18 et 19), lui avait-elle dit. Cet indice la mène chez les religieuses : cette séparation d’avec sa vie passée marque le début de son voyage et l’entrée dans sa quête initiatique.

Mon analyse

L’étonnant voyage de Polyxène est un roman d’initiation dans lequel une petite fille part pour comprendre les causes de son adoption.

L’initiation de Polyxène est très éprouvante : après une préparation très rapide, sa quête initiatique est très longue. Tout au long de son voyage, elle affronte de très nombreuses épreuves : elle se croit tour à tour fille de pêcheur, de pirate, de paysan, d’une fille de cuisine et même de la reine !

Le narrateur tisse une complicité avec son lectorat dans ce récit qui mêle réalisme et merveilleux. L’étonnant voyage de Polyxène est un conte qui aborde un thème universel et ainsi il initie le lecteur à la vie.

Un roman à mettre entre les mains de votre pré-ado, s’il se pose des questions sur ses origines, s’il a été adopté ou juste s’il aime lire !

C’était ma participation aux Vendredis Intellos qui ont eu 1 an dimanche 15 juillet! Vous pouvez retrouver la seconde partie de mon article ici!

Publicités

1 commentaire

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s