Après deux ans d’abstinence, j’ai replongé !

Cela faisait pratiquement deux ans. Deux longues années. Et j’ai replongé 
 
Deux ans que je n’y avais pas mis les pieds quand j’ai décidé de me mouiller…  la semaine dernière, après tout ce temps sans nager, j’ai poussé la porte de la piscine!
Et pas de n’importe quelle piscine : la piscine Saint-Georges à Rennes !

Source


Cela faisait des mois que je me disais « Motive-toi, va nager » et que je ne le faisais pas. Tellement facile de remettre à plus tard. Mais cette fois-ci, c’est du sérieux, j’ai décidé de me bouger! Enfin, une amie a décidé de me bouger. Et je la remercie !
Mercredi, quand Namour m’a demandé : 
– Tu viens avec moi faire les courses?
Je lui ai répondu : 
– Je peux pas, j’ai piscine! 
Mouahahah, j’avais toujours rêvé de dire ça!

La natation, c’est le seul sport que je peux pratiquer (à cause de mes genoux mal formés) donc je n’ai pas trop le choix, si je veux retrouver la forme, et perdre le bourrelet et les kilos qui résistent au régime, il faut que je replonge!

Je ne sais nager que depuis sept ans et demi ; comment cela se fait-il, me direz-vous? Hé bien, je l’avoue, depuis que je suis enfant, j’ai peur de l’eau. Mais cela s’est beaucoup amélioré !
Ma mère ne sait pas nager et a peur de l’eau donc quand nous étions enfants nous n’allions que très rarement à la piscine. Je n’ai donc pas appris à nager.
EnCM2, notre instituteur nous emmenait à la piscine pour tenter de nous apprendre à nager. Moi, j’avais peur, je ne voulais pas entrer dans l’eau. Alors le professeur m’a tendu une perche et m’a demandé de sauter en l’attrapant. Après m’avoir mise en confiance, ce qui, à onze ans, n’était déjà pas facile, j’ai sauté! Et là, l’instit’ a retiré la perche. J’ai bu la tasse, essayé de rejoindre le bord, m’y suis agrippée et je suis sortie de l’eau, furieuse. Je suis allée me rhabiller sans attendre la fin de la séance. On ne se moque pas de moi comme ça!

Au collège, la piscine a été mon pire cauchemar. Les profs d’EPS savaient que je ne nageais pas, mais cela n’avait pas d’importance, je devais quand même essayer! Essayer de nager quand on ne sait pas, c’est pas très facile! Surtout quand on ne vous montre pas ! En plus, on a l’air cruche, les autres se moquent… et comme la période du collège est cruelle, on ne s’en remet pas!
En cinquième, la prof m’a fait un coup similaire à celui de mon instit’ : elle nous a demandé de sauter su plongeoir. Je ne voulais pas, bien sûr, mais elle m’a dit « Monte, et si tu ne le sens pas, redescends ». Le problème, c’est que quand on monte, toute la classe nous suit et une fois en face de l’eau, on ne peut plus faire marche arrière, il faut sauter! Ce que j’ai fait. J’ai bu la tasse, ai brassé l’eau, je suis rapidement sortie de la piscine, furieuse, et je suis allée me rhabiller! Ça vous rappelle quelque chose? Eh oui, comme en CM2!
Et j’ai attendu d’avoir 22 ans pour retenter le coup…
En maîtrise, je me suis inscrite à un cours d’aquagym, pensant qu’il n’était pas nécessaire de savoir nager! Le prof m’a rapidement fait comprendre qu’il fallait que j’apprenne. J’ai donc observé mes camarades et, m’aidant de mes vieux souvenir (ceux qui ne m’ont pas traumatisée), je me suis lancée… et je savais nager! Enfin, je ne coulais pas… J‘avais l’air d’un chien qui tentait de ne pas se noyer! Mais j’étais motivée, j’ai même réussi à mettre la tête sous l’eau!

J’ai donc nagé pendant quelques mois, avant de ne plus y aller… d’y retourner… de ne plus « avoir le temps »… de me dire qu’il fallait que je me motive…
Et je suis contente d’avoir fait cet effort. Depuis, je n’ai presque plus peur !

Ensuite, j’ai appris à faire les bons mouvements avec mes collègues profs d’EPS il y a quatre ans. Mais maintenant, il faut que je persévère pour mieux nager. Parce que je me fatigue très vite ! Une demi-heure de traversées et j’étais HS !

Dès que je serai de retour à Rennes, je replonge ! Plus d’abstinence! En plus dans ce décor début XX ème, je me sens comme une star du cinéma muet ! 
The Artist of Swimming, c’est moi!  
 
Publicités

40 commentaires

  1. J'ai été à la piscine avec l'école très petite, avant d'avoir la phobie. J'ai appris à nager la brasse à peu près et après je suis plus jamais retournée dans une piscine !Jusqu'à cette année où on a essayé d'y aller tous les dimanches et où le Chti, ancien nageur, m'a accompagné et m'entraîne à ne plus avoir peur ^^Mais fais gaffe, une fois qu'on y prend goût on peut devenir accro 😛

  2. Bravo, Kiara ! Le premier pas est fait, il ne reste qu'à persévérer. C'est parfois difficile, mais avec une piscine telle que celle-là, ce doit être un plaisir !… Et puis, il y a la mer aussi, en cette saison.

  3. Je te félicite… J'ai les mêmes souvenirs que toi en piscine étant enfant, et j'ai détesté tout au long de mes années scolaires cette activité piscine. A 40 ans, je ne sais toujours pas super bien nager… J'ai peur de l'eau et surtout des autres qui sautent partout. L'idéal pour moi une piscine privée ;-)Courage et persévère…Bises et bon week-end.

  4. Moi, j'aime pô la piscine ça pue le chlore, ça pique les yeux, tout le monde fonce dans tout le monde et s'éclabousse : une piscine de particulier au sel ou alors la mer, là d'accord !

  5. La mer… heu… quand ce sera l'été! ;-)Cette piscine est magnifique, toute en mosaïques, c'est un monument historique, la première fois qu'on y entre on est captivé!

  6. Je t'avoue que j'ai bien cru ne pas pouvoir sortir de l'eau, je n'avais plus du tout de force! Dès que je serai de retour à Rennes, j'y fonce! Bises.

  7. On y est allé à une heure où il y a peu de monde. Quand j'habitait à Angers, j'y allais le dimanche matin, tôt. On était 3! Une piscine privée à l'eau de mer. Bouge pas, je file jouer à l'Euromillion!

  8. j'ai toujours voulu rentrer dans ce batiment ça doit etre classe à l'intérieur!!! pdt de longs mois j'allais à la piscine 3fois par semaine mais depuis que je travaille en coupure ce n'est plus possible et j'habite désormais trop loin pour m'y remettre. Mais ça me faisait beaucoup de bien et comme j'y allais régulièrement et ben je nageais plus longtemps chaque fois! quelle satisfaction ^^isabelle

  9. quelle volonté c'est bien ! en tous les cas j'en reviens pas que des profs puissent réagir ainsi c'est complètement honteux…bravo à toi et continue ! bises et bonne journée !

  10. ouah bravo ! moi j'ai tjs su flotter … mais pas vraiment nager efficacement alors pr les relais à la piscine personne ne me voulait dans son équipe (jusqu'à ce qu'un belâtre en seconde, pro de natation tombe amoureux de moi, me prenne dans son équipe … il nageait tellement vite qu'il rattrappait mes pietres performances ! ) et que je terminais tjs mes longueurs 2 heures après tt le monde, au point d'avoir des profs sadiques qui voulaient que je termine, rejoignant le vestiaire une fois que tt le monde était rhabillé ! je déteste la piscine, l'odeur, la résonance, l'ambiance ! alors je suis bluffée par ta pugnacité … et rien que pr dire moi aussi "je peux pas j'ai piscine" j'aimerais bien me secouer pr m'y mettre aussi !

  11. Alors d'abord félicitations! Mais as-tu pensé aux enfants qui font pipi dans l'eau, aux poux, aux verrues et aux cheveux sales? Moi la piscine beurk! ^^Je te laisse, j'ai poney! :p

  12. Je ne comprends pas cette façon d'apprendre à nager en traumatisant les gamins… J'ai appris à nager en 6ème quand on a eu les fameux cours d'EPS à la piscine. On était quelques uns à ne pas savoir nager du coup on nous "appris" les gestes et tout le tralala, nous disant qu'on ne nous obligerait pas à aller dans le grand bassin… Ben voyons ! Dès la 2nd séance on nous faisait déjà faire une longueur complète donc à perd pied aussi ! Je sais nager mais depuis je ne suis pas à l'aise quand je n'ai plus pied. Je sais nager suffisamment bien pour ne pas couler à pic et vite rejoindre une zone où mes orteils touchent le fond ! Je déteste allé sur les pontons des ports et quand Zépoux s'amuse à les faire tanguer je lui hurle dessus et je rejoins le plus vite possible la terre ferme !Mon jeune frère qui a 11 ans prend des cours de natation. On lui a appris à nager en le balançant dans l'eau… Heureusement il l'a bien prit et adore la piscine mais ça n'a pas été le cas d'un de ses camarades qu'il n'a plus revu en stage de natation depuis…Faudrait que je me motive moi un jour pour aller me renseigner pour les bébés nageurs… La piscine est à 5 mins de chez moi en voiture mais j'y suis toujours pas allé !

  13. Mais Mais Mais… c'est quoi ce prof de cm2 de *****!?!Il a la technique "comment dégouter à jamais un gamin de l'eau ET le convaincre que les profs ne sont pas dignes de confiance…" (enfin, "avait", j'espère qu'il ne sévit plus.En tant qu'adoratrice de l'eau, je suis outrée d'un tel comportement (je sais que ma mère a eu un peu le même style avec un prof de natation quand elle était enfant. Il les forçait à sauter du grand plongeoir, même si ils ne savaient pas nager… Sadique!)En tout cas, Bravo d'avoir été au delà de ta peur de l'eau!

  14. Bonjour Kiara, Nous sommes très nombreuses à avoir vécu ce "cauchemar" à l'école…et comme je suis myope en plus,c'était l'horreur! J'essaie d'y retourner mais comme j'aimerais savoir nager…comme un poisson dans l'eau….Bon w-end, gros bisous de Mireille du Sablon

  15. bravo car ce que tu as fait chapeau et tu sais pour pas te fatiguer te faut être en confiance et à la piscine il y a des cours pour adultes qui comme toi on été traumatisés tu devrais en faire un peu et après tu profiteras pleinement de la piscine, bisous

  16. bravo pour ta motivation, c'est supermoi j’ai peur de l'eau , je suis claustro aussi et je en supporte pas de l'eau sur le visage, j'étouffela perche j'ai connu comme toij'ai aussi quand j'étais petite failli me noyer en tombant d'un toboggan qui allait dans l'eau, je me suis retrouvée assise sous l'eau et les autres me tombaient dessus, enfin je n'ai qu'un vague souvenir car de gros soucis de mémoire mais ce que je me souviens parfaitement c'est l'étouffement ressentialors moi j'ai pas eu comme toi des cours à la piscine, à mon époque on ne nous y emmenait pas autant mais c'est sur si je devais y aller je restais que là où j'avais piedet colère quand des idiots me poussaient ou autrepuis j'ai pris l'initiative d'essayer d'apprendre quand même vu comme on me poussait à le faire, j'avais peut être 15/16 ansmais je n'ai jamais réussi à vaincre ma peur de l'eauj'ai donc appris à nager mais depuis, les rares fois que je suis allée à la piscine je nage "en chien"jamais la tête sous l'eau et une brasse laborieuse, donc je ne craint pas de faire des longueurs de bassinet en fait je nage largement de préférence là où j'ai piedsinon tout au bord et il ne me faut personne autour d e moisi on m'éclabousse ou autre c'est fini…….alors vraiment super pour toibisouspatricia

  17. le récit de ton expéreince en primaire c'est exactement le reflet de ce que j'ai moi-même vécu ! et comme toi j'ai peur de l'eau sauf que perso je n'ai jamais ensuite pris sur moi ! alors bravo à toi

  18. Moi aussi je détestais la piscine! Et je n'avais pas de bellâtre pour me faire aimer ça… veinarde! Moi, au lycée, je restais dans un coin, en attendant que la séance passe! Enfin, on était deux à ne pas savoir nager donc on restait à discuter dans le petit bain. Tout l'intérêt des cours de sport…

  19. Et as-tu pensé au pauvre poney maltraité par des enfants qui lui tirent les poils, lui crie dessus, lui donne des coups de pieds? Je te laisse, j'ai lecture… :p

  20. Apprendre à un gamin à nager en le balançant dans l'eau. Je trouve ça traumatisant et d'un autre âge! Comment avoir confiance dans l'adulte après ça? Et ne pas avoir peur de l'eau? Ton frère a de la chance!Je suis comme toi sur les pontons et sur les dans le grand bassin… Si un jour j'ai un enfant, je lui ferai aimer l'eau, pour qu'il ne soit pas comme moi!

  21. Merci la Farfa! Non, il ne sévit plus! Il est à la retraite! Mais quand je lis tous les commentaires que vous me laissez, je me rends compte que malheureusement la relève est assurée!

  22. Si je connaissais mon emploi du temps de la rentrée, je n'hésiterais pas à m'inscrire à des cours pour adultes. Mais comme je ne sais pas si je pourrai les suivre, je ne le fais pas…

  23. Je ne mets pas non plus la tête sous l'eau et je nage de préférence où j'ai pied. Mais j'ai longtemps ressenti une sensation d'étouffement quand j'allais à la piscine, grâce à toi je comprends pourquoi. Cette sensation a disparu maintenant, c'est sans doute pour ça que j'arrive à y aller! Peut-être devrais-tu suivre des cours pour adultes? Bisous Patricia.

  24. Merci Dame Céleste. Une longue liste de traumatisés! On remet en cause les méthodes d'apprentissage de la lecture, mais jamais celles de la natation. Je pense que l'EdukNat a encore du travail! Bisous.

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s