Comme Un Garçon

Comme un garçon j’ai les cheveux longs / Comme un garçon je porte un blouson / Un médaillon, un gros ceinturon, comme un garçon

je porte un pantalon!

Un jeans, de préférence.

Une loi encore en vigueur en France interdit aux femmes de porter le pantalon. Ce n’est pas une blague. Ce n’est pas non plus un scoop : la loi date d’après la Révolution française.
Ce texte du 26 Brumaire de l’an IX de la République dit que « toute femme désirant s’habiller en homme doit se présenter à la Préfecture de police pour en obtenir l’autorisation. ». Mais aussi que « Cette autorisation ne peut être donnée qu’au vu d’un certificat d’un officier de santé« .
   Cependant, deux circulaires (de 1892 et 1909) autorisent le port féminin du pantalon uniquement si la femme tient par la main un guidon de bicyclette ou les rênes d’un cheval! Bon, je vais aller acheter un vélo, moi (parce qu’un cheval, dans l’appart’, c’est juste pas possible). 

Pourquoi ai-je décidé de vous en parler aujourd’hui?

Non pas parce qu’elle n’a jamais été abrogée, mais parce qu’elle fait à nouveau parler d’elle.

   En 2003, déjà, un député avait demandé à ce que cette loi désuète ne fasse plus partie de notre code civile. Mais cela n’avait pas abouti.
   On en a reparlé en 2004…
   Puis en 2009…
   Et en 2010…
Pour moi, c’est un serpent de mer, c’est-à-dire un sujet récurrent dans la presse, lorsqu’il n’y a pas d’information plus importante.
Aujourd’hui, c’est le collectif « Ni putes ni soumises » qui en fait un de ses chevaux de bataille.
Hier, à la radio, j’ai entendu la présidente de l’association, Asma Guenifi, expliquer que « L’abrogation de cette loi est symbolique. Mais on y tient car ce texte a un caractère régressif et humiliant, il légitime le contrôle du corps de la femme ».
   Je suis bien d’accord avec elle : c’est symbolique. Comme tout le débat (qui a fini par aboutir) sur le « Mademoiselle« .
Par contre, « régressif et humiliant« ? Peut-être. Cette loi a été faite pour que les femmes n’accèdent pas à toutes les fonctions et à tous les métiers exercés par les hommes. Mais aujourd’hui, presque toutes les femmes portent un pantalon. Je ne sais pas. Je n’ai pas de réponse.
   Mais je veux bien avoir votre avis*.
   Que cette loi soit abrogée ou non ne changera pas ma vie, je ne me sentirais pas plus égale à l’homme, je ne serais pas « fière » de porter un pantalon.
Je suis une femme, c’est grâce au spermatozoïde de mon père. Je me suis toujours sentie égale à l’homme. Namour est égal à moi (lui aussi est né de l’union d’un spermatozoïde et d’un ovule).
   N’y a-t-il pas des sujets plus graves, plus importants, plus urgents sur lesquels il faut se battre ?, entend-on. Comme le droit à l’avortement et la loi sur le harcèlement sexuel qui sont mis à mal en ce moment?  Allez hop, qu’on abroge, et vite! Qu’on puisse passer à autre chose, à un autre combat!

*Alors, qu’en pensez-vous

PS : Désolée pour la chanson de Sylvie Vartan qui vous trotte peut-être dans la tête maintenant…

 

Publicités

47 commentaires

  1. C'est débile que ça existe encore mais si c'est le seul truc sur lequel on trouve à redire, et à se battre, sur la condition de la Femme, je pense qu'il y a un problème…

  2. Tant qu'on parle de ça, on ne parle pas d'autre chose, c'est pas la façon de faire en France ?PS : j'ai toujours la capucine en tête malgré tout !

  3. On est bien d'accord que cette loi est complètement dépassée. Dans l'absolu, j'aimerai bien qu'elle soit abrogée. Si possible, avant qu'un abruti ne verbalise une femme pour port de pantalon non autorisé. (quand on voit ce qui se passe, ça pourrait arriver…TT)Cela dit, je pense quand même plus vital et urgent de défendre le droit à l'avortement, l'égalité salariale etc…

  4. Bien sur que c'est symbolique, mais franchement, qu'est ce qu'on en a à foutre ? Elles sont pas de sujet plus important sur lesquels travailler ? C'est comme le Mademoiselle, ça… N'importe quoi, ce féminisme à la con… L'excision, les mariages forcés, la burqa, le plafond de verre, c'est sûr, c'est moins important…

  5. Tout à fait d'accord. Cette loi ne nous pourrit pas la vie, elle est comme abrogée vu que 99% des femmes portent des pantalons de nos jours.Le mouvement "ni pute ni soumise" est certes bien mais je trouve qu'il a tendance à pinailler sur des trucs un peu futiles comme celui-là.Oui, l'avortement est plus important, la fin de l'excision ( qui semble avoir lieu aussi en France malgré son interdiction), le problème du harcèlement sexuel.Je ne sais pas, pourquoi vouloir faire parler du mouvement en s'attaquant à un sujet dont tout le monde se soucie comme d'une guigne ? Je m'interroge.En tout cas je suis entièrement d'accord avec toi.

  6. Oui merci, j'ai la chanson en tête maintenant c'est clair ! Que les féministes veuille symboliquement voir la loi abrogée, soit je ne vois pas où est le problème, de là à en faire un cheval de bataille, c'est encore autre chose. Effectivement, je crois qu'il y a encore d'autres problèmes plus importants et plus urgents que ça. Tout comme la case Madame, je crois qu'on porte l'attention sur des débats qui ne vont rien révolutionner… Alors que merde quoi, remettre en question le droit à l'avortement, c'est quand même grave ! Ah oui, et je porte un pantalon, bien sûr ;)(j'aime bien l'idée d'être hors-la-loi en fait)

  7. Satané chanson… bah elle a au moins le mérite de me sortir la chanson de Gotye (que j'aime pas plus que ça d'ailleurs) de la tête mais je sais pas si c'est mieux…Ca m'a fait rire quand j'ai entendu ce sujet dans les GROS titres du journal hier midi. Wah comment-que-c'est-trop-important comme sujet quand même ! Surtout que je suis super hors la loi ne jurant que pas le bon vieux jeans !Plus sérieusement, c'est une loi qui n'a plus lieu d'être et qui n'aurait jamais dû exister selon moi mais bon, le pouvoir appartenait exclusivement aux hommes à l'époque… Mais il y a des choses bien plus importante à régler, je suis d'accord avec la farfa.

  8. Mr Melenchon veut modifier la constitution pour y inscrire le droit à l'avortement. Ce serait un bon debut… Domage que trop peu de candidats parlent de parités. En meme temps les filles nous ne seront jamais leurs égales…. Je vous donne un scoop : nous avons un uterus que les patrons, hommes ou femmes, n'aprécient guere… Les hommes ne pourront jamais partager cette contrainte qui rend parfois faible et fragile (et enceinte…). Les hommes seront donc toujours préférés par la majeur partie des patrons et ça malgré toutes les lois du monde.J'ainerais qu'on soit le plus possible leurs égales. Comme vous toutes. Mais ils n'auront jamais de seins. Ni d'uterus. Alors pouvont nous réellement prétendre une telle égalité. Non. Mais on peut prétendre à de bonnes conditions de la femme. Je suis pour le droit des femmes mais rarement pour les féministes que je trouve souvent aigries, dures et irréalistes. Voilà… Un petit coup de gueule bien anodin… Kiara merci d'ouvrir cet intéressant débat

  9. Effectivement, moi je trouve ça plus important de demander à la principale intéressée ce que c'est concrètement un avortement "de confort" ? Parce que cette tournure de phrase trotte beaucoup plus dans me tête que la chanson de Sylvie !!Voilà pourquoi moi je trouverai bon de me battre.

  10. Ya pas de féminisme à la con! ABROGATION !!! C'est symbolique bordel! Hé Arisnoe: l'excision, les mariages forcés et la burqa, tu te trompe de pays, c'est pas chez nous, du moins pas encore! Chacun sont combat, faut arreter de jouer les Mère Thérésa.Et SI le "mademoiselle" c'est Important!

  11. Alors il faut fermer les yeux sur ce qui ne se passe pas chez nous? On laisse des petites filles se faire mutiler pendant qu' on s'occupé de nos pantalons? Et mme lepen qui remet en cause l'avortement, c'et pas un droit plus urgent à défendre?Je me fiche qu' on m'appelle madame ou mademoiselle si j'ai les mêmes droits que les hommes.

  12. il y a plus important en effet! en meme temps, ça couterait quoi d'abroger cette loi (dont j'ignorais l'existence et que bon quand meme ça va rien changer à ma façon de porter mon jean! ;))?

  13. …je serais bien "ennuyée" si la loi était mise en application!riresC'est vrai qu'il y a d'autres problèmes bien plus importants que celui-ci…ils sont évoqués dans d'autres commentaires. Faisons déjà la parité dans les postes importants de la vie civile et politique et les choses changeront. Bonne journée, gros bisous de Mireille du Sablon

  14. Mariage forcé, excision et burqa pas en France ??? Mais tu vis dans quelle grotte, exactement, Julialovna ?Si tu as un petit peu de courage, vas lire ça, et agrippe-toi bien à ton pantalon de Mademoiselle…@Elizabeth : tout à fait d'accord avec toihttp://www.droitsenfant.com/excision.htmhttp://www.france24.com/fr/20090702-france-lexcision-clandestine-fait-encore-ravages-

  15. C'est bien ce que je pense. Sur des sujets hyper importants comme la remise en cause du droit à l'avortement pendant la présidentielle, je n'ai pas entendu une seule féministe. Par contre, sur le sujet du pantalon, plein. Cherchez l'erreur…

  16. Non, pas plus important… et quand unE avocatE remet en cause la loi sur le harcèlement sexuel pour sauver son client accusé de ces faits, personne ne réagit. Où sont les féministes?

  17. Ah oui, cette loi est idiote, il faut l'enlever, mais c'est symbolique, elle n'empêchera personne de porter un pantalon! Par contre, en faire leur principal sujet d'interviews en ce moment me fait me poser pas mal de questions…

  18. C'est tout à fait ça, c'est pour ça que je dis que c'est un "serpent de mer"… Heureusement que les blogueuses sont là pour parler de sujets importants! ;-)PS : Et aujourd'hui, ça va mieux?

  19. Qu'ils l'abrogent et qu'on n'en parle plus. Ça laissera la place dans les médias pour parler des véritables sujets importants. Et il faut se dépêcher, la présidentielle c'est dimanche quand même!

  20. Qu'ajouter? Je suis bien d'accord (et je me répète), cette abrogation est symbolique. Mais qu'elle passe avant d'autres sujets bien plus importants m'amène à m'interroger. Madame Julialovna, je vais répéter ici ce que j'ai déjà exprimé dans mes réponses aux commentaires.Madame Le Pen, comme le dit Élizabeth, remet en cause d'avortement. Je n'ai entendu aucune féministe ni à la radio ni à la télé.Une avocate remet en cause la loi sur le harcèlement sexuel comme défense de son client. Là non plus, aucune féministe n'a levé le petit doigt. Les seules personnes qui ont réagi sont les associations de victimes. Je pense qu'il y a des problèmes plus importants et plus urgents surtout dont il faudrait parler. Le pantalon peut attendre, pas les victimes.

  21. Moi aussi j'aime bien être hors-la-loi. Par contre, être hors-la-loi si un jour je devais me faire avorter, là, non! Il faut conserver nos acquis.

  22. De rien Popo, ce blog est là pour que vous puissiez vous exprimer! J'ai la "chance" d'être assimilée fonctionnaire : on entre dans mon métier par un concours donc c'est un des rares métiers où les femmes ont le même salaire que les hommes et où la maternité ne pose pas de problème. Enfin… quand on entend les proviseurs dire "Machine est encore enceinte, une vraie lapine", ça fait froid dans le dos!Les hommes qui servent de telles âneries devraient réfléchir un peu : sans utérus ils ne seraient rien, pas nés. Un spermatozoïde, même sorti de leur sexe viril, n'est rien sans un ovule!

  23. Ça ne coûterait rien. Mais pourquoi en parler là, juste avant les élections? Ils ne vont pas l'inscrire dans leur programme quand même!

  24. perso, je serais bien embêtée si cette loi devait faire son retour : je suis toujours et uniquement en pantalon…Mais bon, je trouve ça lassant de voir que les médias, lorsqu'ils n'ont rien de mieux à faire, nous ressortent des sujets bateaux histoire de polémiquer avec du vieux… Le pire c'est que ça marche souvent…Pfffffffff les médias !!!Il existe comme ça bcp de lois complètement inusitées, scandaleuses : notre constitution mériterait une vraie révision… mais une saine révision !!!Annulons cette loi ( comme d'autres ), que chacun puisse faire de son corps ce qu'il entend… Et penchons-nous en effet sur des sujets plus fondamentaux !!!Bisous jeune collègue

  25. Je vais en rajouter une couche Mlle julialovna. L'excision en France ça EXISTE tout comme les mariages forcés, les femmes battues, la burqa et bien d'autres choses.Vous croyez qu'elle n'existe pas parce que la presse, avide aussi de sensationnel, ne trouve pas le sujet assez intéressant pour le mettre en avant.Mais ce n'est pas parce qu'on n'en parle pas que ça n'existe pas.

  26. En effet j'ai la chanson dans la tête maintenant !! Je suis d'accord avec toi, le fait de rappeler ce genre d'info et d'en faire tout un pataquès nous rappelle juste à quel point on a évolué finalement :)Mais il n'y a pas que cette loi qui est obsolète, et toutes les autres ne sont pas forcément en rapport avec l'égalité des sexes ! C'est toute la législation qui aurait besoin d'un toilettage complet !C'est comme certaines lois dans certains états des USA (un rappel de mes cours de 1ère année) qui font bien rire maintenant ! Du genre : il est interdit de cracher face au vent… Ou encore, il est interdit de se marier avec la mère de sa femme décédée… Enfin tu vois le genre !Bon bah voila je t'ai écrit un roman ! Désolée ! A croire que ça m'a inspiré finalement :)Des Bisous Kiara

  27. Oui on est tout à fait d'accord. C'était juste un trait d'humour ! J'espère bien que pour le droit à l'avortement on ne fera JAMAIS machine arrière…

  28. Merci Dame Céleste. Je ne sais pas si tu as parlé avec tes élèves lors de la journée de la femmes, mais en sixième, ils sont encore très ouverts et on peut échanger nos idées. Les miens ont été choqués par l'inégalité homme-femme. En plus on en a parlé en éducation-civique alors là, ils étaient prêts à révolutionner la société! Bisous et bon weekend avant la r…

  29. Pas grave Lilie, on est là pour discuter! :-)Aux États-Unis ils ont des lois étranges quand même… Il faudrait mettre un bon coup de balai là-dedans, dépoussiérer le Code Civile. On est au XXIème siècle quand même!Des bisous Lilie.

  30. Je trouve que le fait qu'il y ait des sujets plus grave n'a jamais été un argument et que c'est une phrase très dangereuse. Mais je ne me prononcerai pas sur le fond du pantalon parce que j'ai la flemme d'y réfléchir ^^

  31. Cette phrase, ce n'est pas mon argument. Je ne dis pas que parce qu'il y a des sujets plus graves on ne doit pas traiter celui-là. J'ai écrit cet article parce que j'ai été surprise, pendant la campagne électorale, de ne pas entendre les féministes s'élever contre les propositions de madame Le Pen, contre l'avocate qui veut faire réviser voire abolir la loi sur le harcèlement sexuel mais pour une vieille loi qu'on aurait dû abroger depuis longtemps. J'avais l'impression qu'on marchait sur la tête.Étonnamment, depuis le premier tour, on n'entend plus personne… encore un serpent de mer?

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s