Divers

Article 10-11-2011

     Après trois jours en Irlande du Nord, nous avons passé les deux derniers jours de nos vacances à Dublin où ma sœur vivait.

     Après un bon dîner (que vous pouvez dévorer avec les yeux ), nous avons pris la route pour Dublin.

     Nous n’avons pas visité la ville, nous l’avions fait lors de ma première visite dans ce pays en avril 2009 (l’album est à regarder , si ça vous intéresse). Et puis, nous n’avons pas eu le temps…

 

     La scène se passe sur l’autoroute Belfast-Dublin. Ma sœur, qui conduit depuis un moment, me dit :

– Dans vingt-cinq minutes environ je m’arrête pour prendre de l’essence.

     Deux minutes plus tard, on passe un panneau annonçant une station.

– Tu t’arrêtes là?

– Non, l’essence est chère ici et puis j’en ai encore. On sortira à la prochaine.

     On passe la sortie et là, le voyant s’allume!

– Oups…

– Pas grave, il y a plein de stations tout le long de l’autoroute.

     Malheureusement pour nous, les kilomètres filent mais toujours pas d’essence en vue!

     Alors que je fais remarquer à ma sœur que ce serait quand même con qu’on soit coincées sur l’autoroute à cause d’une panne d’essence, elle décide de prendre la prochaine sortie et là, miracle : une station essence. Et là, vous vous dites certainement que l’une a hérité de la chance et pas l’autre… et vous auriez raison!


     A peine arrivées chez ma sœur, un de ses amis vient nous « enlever » pour passer la soirée en ville. Petite soirée dans un pub, quelques bières, plein de bavardages… et nous voilà couchées de bon matin, après 6h…

     Journée shopping et bavardages entre frangines…

1--Sacs-Dublin-Irlande.JPG

Chacune son sac…

… avant de préparer les bagages de my sister qui rentrait définitivement en France et à nouveau party! Ma soeur fêtait ce soir-là son départ avec ses collègues et amis.

     Couchées tard, réveil de bonne heure et de bonne humeur pour terminer les bagages, dernier déjeuner en ville et nous voilà prêtes à quitter le pays avec tous nos bagages.

     Un des amis de ma sœur nous a conduites à la gare où nous avons appris qu’aucun train ne partait pour cause de pont effondré suite aux pluies diluviennes et aux inondations. Pas d’Bol, quand tu nous tiens…

     Il nous a donc conduites à plusieurs kilomètres de là où nous avons pu prendre le train pour Rosslare, station de départ du ferry pour Cherbourg.

     Arrivées à Rosslare où je me suis cassées le dos en poussant tous les bagages, nous avons pu embarquer à bord du ferry Oscar Wilde pour 18h de traversée.

 2--Cabine-Ferry.JPG

Les bagages de ma soeur


3--Cabine-Ferry.JPG

Notre cabine

4--Cabine-Ferry.JPG

Détail qui tue, sur le « mur » de la « salle de bain »…

un « joli » petit cadre…


5--Vue-du-ferry.JPG

Vue de notre hublot, le samedi matin, à 8h…


     Comme je suis toujours réveillée de bonne heure, j’ai pris ma douche, me suis habillée et suis allée faire un petit tour sur le ferry pendant que ma soeur dormait.

 6--Vue-du-ferry.JPG

     Je suis allée prendre un thé bien chaud et au moment de sortir de la « cafétéria », un enfant, qui faisait certainement ses premiers pas, s’est accroché à ma jambe et n’a pas voulu me quitter! Heu… little boy… you’re cute but… little boy…


     Nous avons passé le reste de notre voyage à prendre l’air à l’arrière du bateau…

7--Vue-du-ferry.JPG

      Où le vent soufflait très fort!

8--Vue-du-ferry.JPG

 

     Et puis, tout à coup : Terre! Terre!

 

9--Terre-.JPG

 

     Après une nuit et une journée à bord du ferry, nous sommes arrivées à Cherbourg à 16h30 où Namour nous attendait.

10--Cherbourg.JPG

11--Cherbourg.JPG


     C’est la fin de notre voyage irlandais…

     J’espère que ça vous a plu autant qu’à moi!

     Demain, dernier clin d’oeil à l’Irlande.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 réflexions au sujet de « Article 10-11-2011 »

  1. Un peu… j’ai adoré ce voyage (pas « vacances » parce que je ne me suis pas reposée) et vous le raconter m’a permis de le revivre… Gros bisous Dame Céleste.

  2. un chouette retour! moi j’ai un mal de mer carabiné…mais ce que j’adore en bateau, c’est quand on voit la terre… l’arrivée par la mer est toujours un chouette moment!

  3. Je n’ai pas le mal de mer et heureusement avec 18h de ferry! Mais tu as raison, quand on voit la terre ça fait quelque chose, c’est pas comme quand un avion atterri, là on approche doucement, on a le temps de savourer le moment!

  4. Comment ma soeur était trop chargée! Moi j’avais emmené le strict minimum parce que je savais qu’elle ramènerait toute sa vie avec elle! Et oui, on a eu beau temps jusqu’à la fin du voyage!

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s