La question qui tue

     Aujourd’hui, je vous propose une petite anecdote de prof (qui date de janvier 2009 je crois).

     Lundi matin, 7h55, je vais chercher mes élèves de sixième dans la cour. Bien plus réveillés que moi, ils chahutent dans les couloirs. Je les calme immédiatement :

– Oh, ça suffit! Le prochain qui l’ouvre me donne son carnet!

     Hyper efficace, nous montons en classe dans le silence. Mais je vois bien que des sourires illuminent leurs visages. L’heure va être longue…  Et je ne crois pas si bien dire.

     Je fais l’appel dans le calme (merci la menace de punition dès le lundi matin) :

– Machin!

– Présent.

– Machine!

– Présenteeuuuuu.

–  Trucchose?

– Malade, Madame.

– Encore! Vous voulez dire qu’il ne s’est pas réveillé, comme tous les lundis matin!

– Sortez votre classeur de français.

Il est 8h. Une main se lève. 

– Madame?

– Oui, Matthieu * (10 ans et demi, 1m20) (*nom d’emprunt).

– Heu…

Rire de tous les autres élèves. Je m’attends au pire.

– Vas-y, dis-moi, qu’y a-t-il, tu as oublié tes affaires?

– Non, Madame. J’ai une question de vocabulaire.

 dictionnaire-larousse.jpg

– Ah. Vas-y, demande.

– Madame, c’est quoi une fellation?

Je crois mal entendre, mais vue la tête des autres, je comprends que mes oreilles ne m’ont pas trahie. 

– Les autres, comme ça vous fait rire, je suppose que vous connaissez la définition.

     Silence soudain dans la classe…

– Est-ce que quelqu’un peut expliquer à Matthieu ce que c’est?

dictionnaire.jpg

     Ma salle est tellement silencieuse que j’entends les profs des classes attenantes faire leur cours.

– Hé bien, personne ne sait? 

– Que fait-on quand on ne connaît pas le sens d’un mot?

– On cherche dans le dictionnaire! répondent-ils en choeur.

– Alors Matthieu, je te propose de chercher dans le dictionnaire et si tu ne comprends pas la définition, tu demanderas à tes parents. Et si, vraiment, ils ne peuvent pas te renseigner, tu reviendras me demander.

 

Dictionnaire-des-mots-du-sexe-agnes-pierron.jpg

     Voilà comment se débarrasser d’une situation qui aurait pu devenir gênante en gardant son sang-froid.  

     Je ne sais pas s’il a demandé à ses parents (j’imagine leur tête), mais il ne m’a plus jamais posé la question.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 commentaires

  1. Wahou c’est sûr que là j’ai beaucoup à apprendre parce que je ne sais pas comment je m’en serais sortie, je dis BRAVO Madame le professeur de français

  2. Merci maman@home! J’ai improvisé! Je ne pensais pas être un jour confrontée à cette question! Depuis, je me suis préparée à d’autres… au cas où!

  3. J’adore ton sens de la répartie, tu ne t’es pas laissée démonter… remarque pas trop le choix quand t’es prof… sinon tu te fais bouffer!

  4. Je ne me suis pas encore fait bouffer, c’est moi qui les bouffe! Et j’espère que ça continuera encore longtemps, sinon je n’ai plus qu’à changer de métier!

  5. L’aîné m’a déjà demandé par où sortait le bébé, lui ai dit, il a fait « c’est dégueulasse !  » et ça a 4 ans !

  6. MDR! Mon grand frère (3 ans quand je suis née) a demandé à ma mère comment j’allais sortir. Elle lui a répondu que si j’étais une fille, elle lui montrerait. Quand je suis née, elle lui a indiqué la « fente » par laquelle les bébés sortent du ventre. Il n’a rien dit. Ca ne l’a pas traumatisé, il avait sa réponse!

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s