Article 06-06-2011

     Ce matin, je vais rendre mes copies, avant d’aller en chercher d’autres demain. Mais comme je vous l’avais promis, j’ai relevé des perles. Je n’ai pas corrigé l’orthographe, je vous les livre telles que je les ai lues, mais je les ai classées et commentées.


BONNE LECTURE!

fragonard_la_liseuse_l.jpg

Fragonard, La Liseuse

 

Avertissement liminaire : je vous rappelle que ces perles sont tirées de copies de BTS, c’est-à-dire d’étudiants d’une vingtaine d’années qui vont, suite à l’obtention de ce diplôme, entrer dans la vie active.

cri.jpg

Le cri, Edvard Munch

Le modèle de ce tableau était certainement un professeur en train de corriger des copies…


Oui, ça fait peur…


Orthographe phonétique :

 

« Mon ancienne entraineur sportif est de vingt ans m’on ainé. »

 

« Les enfants en basage. »

 

« Même si il n’y a pas d’affiliation biologique il est possible dont créer une. »

 

« Comme c’était le cas au par avant. » On ar-ti-cule bi-en.

 

« Ce lien permet une transmission de valeur et d’idéo. »

 

« Hors, le coccon familliale est important ».

 

« Quant n’est-il alors de la société occidental actuelle? »

 

« C’ette enfant va choisir. »

 

« en fonction de leur cituation et de leurs entécédents familliaux. »

 

« Certains dailleur renonserons jamais. » Malheureusement…

 

« Les usses et coutumes de la société. »

 

« Certains fait on telment marqué les espri. » Comme ton orthographe a marqué le mien.

 

 » Celon les origines culturel, politique ou religieus, certain lien intergénérationnel nous serons imposé. » Mais pas l’orthographe.

 

 

Pluriel, mon désamour :

 

« Cette essait traite des liens familliale. » Un cheval des chevales?

 

 

Horreur, malheur :

 

« Malgrès que dans son cas, cela n’était pas réelement un désir. »

 

 

 

Maudits homophones!

 

« Ce mouvement tant à se dissiper. »

 

« Nous allons chlore le sujet »… C’est du propre!

 

« Personne n’est mettre de son destin ». Et toi tu ne l’es pas de l’orthographe!

 

« Le dessinateur pousse le vis jusqu’à faire des animaux des membres de la famille. » Celle-là, j’adore!

 

« La relation père-fils est fossée. » Et même enterrée…

 

 

Crise de la syntaxe :

 

« Nous allons pouvoir décrire si la famille nous apporte-t-elle toujours un lien intergénérationnelle. » Les jeunes ne savent plus faire d’interrogatives indirectes… 

 

« Dans ce passage je vais dire selon moi si les liens intergénérationnels s’imposent-ils ou se construisent-ils? » Même commentaire…

 

« La génération est certes un individu mais surtout c’est comment se trouve l’individu dans quelle mode. » Hein? Moi avoir besoin d’un traducteur… j’ai fini par comprendre, avec la suite, mais bon, c’était pas gagné! Toute la copie (4 pages) était ainsi.

 

« On se construit via le regard des autres. D’où, ce sont nos parents qui sont à l’origine de notre développement. » D’où rien du tout, pas syntaxicalement en tout cas!

 

« Marius n’eu aucun sentiment ormis le vue d’un mort qu’il sagit de son père ou d’un inconnue. » Toi écrire français pas correctement.

 

« Les générations à générations ont toujours tendance à s’opposé les uns des autres. » Même commentaire… 

 

« Dans un monde où que la recherche se développe. » Dans une copie où que on met des que partout même quand que y en a pas besoin…

 

« Somme-t-on obliger que les liens entre générations soient acquis? » Va falloir faire un choix, nous, on?

 

« Dans un premier temps j’expliquerai qu’est-ce qu’un lien intergénérationnel? Puis je démontrerai pourquoi j’ai choisi que les liens intergénérationnels se construisent-ils? » Comment quoi qu’est-ce que?

 

 

Barbarismes ou emploi du mauvais mot :

  

« Cela entraine des rapports de compétitivité. » Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Cela entraine une compétition… 


 

« On peut démontrer le contraire avec le reconnaissement des liens ». No comment.

 

« Le terme « génération » comporte cinq acceptations différentes, mon argumentation sera donc basée sur deux acceptabilités. » Perdu, ce n’est ni l’un, ni l’autre, le bon terme était « acception ».

 

« L’auteur montre la soutenance des familles envers les morts à la Toussaint. » Je vois bien l’élève en train de faire sa soutenance sur la tombe de son aïeul… 

 

 

Pauvre conjugaison :

 

 » Celui-ci mourira avant qu’ils ne puissent se retrouver. »

 

« Dans le film Good Bye Lenin, quand l’allemagne se réunissa. »

 

 

Répéter des répétitions c’est répétitif :

 

« Dans cette synthèse nous distinguons quatre documents distincts. »

 

« C’est le lien qui les relie entre eux. »

 

 

Problème de pronoms :

 

« Son père qu’il a abandonné. » Pauvre père abandonné par son fils. Avec « qui l' », ça change tout…

 

  

Elémentaire mon cher Watson :

 

« Les liens intergénérationnels s’imposent par le sang génétique. »

 

Désolé, je n’ai pas relevé toute la phrase donc vous n’allez peut-être pas comprendre la perle: « Il a témoigné de son vécu. » Déjà on dit « de son vivant » et en même temps c’est plus dur une fois mort, de témoigner…

 

 

Donner à César ce qui est à Marc-Antoine :

 

« C’est ce que nous raconte Marcel Pagnol dans son roman Les Misérables. »

 

« Dans la chanson Etre né quelque part de Francis Cabrel, il dit qu’on ne choisit pas sa famille. »

 

 

Classé X :

 

« Rousseaux, dans les Confession par du principe que la société la pervertit. »

 

 

 

Changement de sexe :

 

« Si on prend l’exemple d’un petit garçon avec sa grand-mère, il y a bien un lien entre elle deux. »

 

 

Expériences personnelles?

 

« Il y a dans certaine famille ou le portable est interdit les parents qui ce dise a leurs age on avait pas besoin de portable donc tu n’en aurra pas. »

 

« On peut avoir aucun lien avec son frère pour peu que celui-ci vous est volé ou pris votre femme. »

 

Hihihi


     Vivement le 20 juin pour les prochaines… D’ici-là je risque d’être moins présente, je pense que vous comprendrez pourquoi…


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 commentaires

  1. Oui voilà on va pas chipoter, déjà ce sont des quiches en français alors si ils se mettent à utiliser des tournures désuètes on va pas s’en sortir ! 

  2. Ah y sont pas mal les tiens, surtout qd on pense que c’est niveau BTS ça fait peur… Par contre malgré que il me semble que c’est bien français  ! Moi correction CAP français aujourd’hui et j’ai bien ri aussi !

  3. En effet, pour des BTS c’est pas terribles! Des CAP c’est certainement plein de perles aussi! J’ai toujours appris que malgré que n’est plus correct depuis le 17ème siècle je crois. A moins qu’on ne l’utilise avec du subjonctif. Mais comme les ados ne savent pas ce qu’est le subjonctif… La forme « malgré le fait que » est correcte mais horriblement moche. Donc je conseille touours à mes élèves d’utiliser malgré + nom ou bien que… C’était la notion de français du mardi soir ! Allez, je file chez toi…

  4. Bah non, je ne peux pas, ce sont des copies d’examens, il faut écrire des commentaires sérieux en cas de litige… Pfff, c’est même pas drôle!

  5. Quand j’ai lu « no comment » dans tes commentaires, je me suis imaginé Gainsbourg faisant un remake de sa chanson mais qu’au lieu de parler de sexe, il chantait sur les perles des copies de Français ! Courage ! Plein de bisous

  6. Je ne sais pas si ça l’aurait fait rire… ou pleurer! C’est affligeant quand même! Merci de m’encourager, j’ai déjà bien avancé (8h30 de corrections aujourd’hui). Plein de bisous pour toi aussi.

  7. mdr et dédolant, affolant à la fois ! mais je crois que tu as raison, sur le tableau  » le cri », c’est sûrement un prof

  8. Ca me révolte, comment autant de gamins peuvent-ils sortir de l’école en ne sachant pas écrire correctement? Le système éducatif est nul, il faut tout revoir!

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s