Article 31-12-2010

… aux urgences!

    Mardi, je publiais un article sur mon overdose de nourriture festive qui n’en était pas vraiment une… en fait, mon mal de ventre était bien plus grave qu’une crise au foie! Namour n’arrivant pas à prononcer le nom de mon mal a fait son propre diagnostique : j’ai une « aïe aïe aïe ouille ouille ouille ». Je vous raconte? J’ai tout mon temps, je suis alitée! 

     Mercredi soir, les parents de Namour avaient préparé un repas de fêtes auquel je n’ai pas pu participer (sympa la belle-fille)! Après avoir résisté à l’apéro, tordue de douleur sur ma chaise, je suis montée me reposer un peu. Une heure plus tard, je redescendais tant bien que mal les escaliers pour demander à Namour d’appeler un médecin.

     22 h : Namour appelle le 18 pour connaître le nom du médecin de garde. On lui répond qu’il n’y en a pas et qu’il doit appeler le 15. Namour obtempère, décrit mes symptômes au SAMU et on lui dit qu’il n’y a pas de médecin de garde et qu’il doit m’amener aux urgences.

     22h30 : arrivée aux urgences. On me demande de m’allonger sur un brancard, mais je ne tiens pas allongée tellement j’ai mal… On prend mes nom, prénom, adresse, numéro de téléphone, date de naissance, nom du médecin traitant, etc. Puis on me demande mes symptômes. L’infirmière me tend un pot :

– Vous urinez dans le bocal.

     Je m’exécute, lui rends son pot et elle me dit :

– On va téléphoner au médecin de garde pour qu’il vous examine.

     Alors là, moi pas comprendre, je la regarde avec des yeux interrogateurs : 

– Vous devez avoir une infection urinaire.

     Après avoir téléphoné au médecin de garde (qui existait finalement), nous courons rampons le voir. Il m’examine, me demande un échantillon d’urine.

– Je viens d’en donner un aux urgences.

– Ils l’ont certainement jeté s’ils vous ont envoyé ici. Il faut recommencer!

     Merci mais là j’ai plus trop envie! Je parviens tout de même à lui donner quelques gouttes dans lesquelles il trouve du sang…

– Vous avez certainement une colique néphrétique, je vais vous accompagner aux urgences sinon ils vont vous renvoyer chez vous.

     23 h : admission aux urgences. On me demande d’essayer de m’allonger sur un brancard, on me repose les mêmes questions (bah oui, ils avaient jeté mon dossier) et on me stock dans une salle en attendant l’arrivée d’un médecin qui n’a pas tardé. 

– Le médecin de garde m’a décrit vos symptômes, je vais vous poser quelques questions pour confronter nos diagnostiques.

– Oui, je pense aussi que c’est une colique néfrétique. Vous avez mal comme ça depuis quatre jours, c’est ça? Et vous avez pris quoi contre la douleur? Rien? Mais vous savez qu’aujourd’hui on peut soulager la douleur!

22 h : échelle de la douleur 8 sur 10

23h30 : échelle de la douleur 2 sur 10… merci les anti-douleurs en intraveineuse!

     1 h : on me monte pour faire une radio. Puis le médecin m’annonce que je reste… on m’a trouvé une chambre pour passer la nuit :

– Il n’y a rien sur vos radios. Par contre, dans votre sang il y a des signes d’infection. Vous allez passer la nuit ici, demain matin on recueillera vos premières urines et on fera une échographie des reins.

     2 h : on me monte dans une chambre dont l’occupante ne dort pas, hypnotisée par sa télé.

     Je n’ai pas dormi de la nuit, madame Bidochon étant insomniaque, elle n’a pas jugé utile que je dorme…

     Résultat des courses : 6h de sommeil en deux nuits…

     Le matin, un autre médecin vient m’ausculter à nouveau… mêmes questions, mêmes réponses, même diagnostique…

– Vous passerez un scanner dans la matinée, on n’a pas de place pour une échographie.

     11h30 : Scanner… Rien à signaler…

     14 h : le médecin m’annonce que je n’ai pas une colique néphrétique mais une pyélonéphrite, infection du rein. Il me dit que mon cas est un peu inhabituel :

– D’après le dossier qu’on a constitué, vous avez eu une cystite (avec du sang dans les urines mais sans douleur) le 20 décembre, que vous avez soignée. Et puis plus rien? Pas de fièvre ni de douleurs lombaires? C’est étrange! Je pense que vous étiez infectée depuis plus longtemps sans le savoir. Quand même, il était grand temps de venir, ça aurait pu devenir bien plus grave! Comme on n’a pas vos résultats d’examen d’urine, on va vous garder ce soir.

– Ah non, moi je ne reste pas une nuit de plus!

– Bon, on va vous donner des antibiotiques et vous laisser sortir. Mais si les résultats d’examens ne sont pas concluants, on vous téléphonera et il faudra consulter votre médecin rapidement car il se peut qu’on ne soigne pas la bonne bactérie. Mais comme vous ne voulez pas rester…

     Pendant 14 jours, pas d’exposition au soleil (bon, ça va, on est en hiver), pas de sport (moi, faire du sport?) et pas d’alcool mais beaucoup d’eau et de repos!

     Je suis de retour chez Namour, cette nuit j’ai dormi! J’ai toujours mal, mais franchement, passer de 8/10 à 4/10 de douleur, c’est supportable, surtout avec le Nouvel An…

Bon réveillon à tous!

Publicités

10 commentaires

  1. Repose-toi bien Kiara . Prends soin de toi,surtout  ! Les reins faut faire gaffe, c’est quand même pas n’importe quoi … Je te souhaite moi aussi une bonne année 2011 , j’espère que tu auras le temps de nous écrire quelques articles durant ta convalescence . Bisou

  2. Merci beaucoup! Je vais un peu mieux… en même temps je n’ai pas trop le choix, il faudra se lever lundi matin pour aller au travail! Tous mes voeux pour cette nouvelle année… je vois que tu as recommencé à écrire, comme promis, je m’en vais lire cela tout de suite!

  3. Tout ce qu’on peut te souhaiter c’est que 2011 débute meiux que ne d’achève 2010. Tout ça pour éviter la belle-famille, trop fort!

  4. Et ben dis donc ma pauvre, tu finis 2010 en beauté toi!  Prends soin de toi… en espérant que la douleur te laisse un peu de répit pour ce soir quand même!  Bisous guérisseurs!!! 😉  

  5. Olalala Kiara! Ben pas de chance! Il paraît que ce genre de douleur, c’est atroce! Comme un calcul renal! C’est même pire qu’un accouchement! Bon ben je sais quoi te souhaiter pour 2011 vu que t’as fait le plus difficile! Bon courage ! Je penserai à toi ce soir! Bises!!

  6. Oui, c’est atroce! En fait ça fait des contractions dans les lombaires, c’est horrible! Je te remercie pour tes voeux, bon réveillon, amusez-vous bien et à l’année prochaine, en meilleure santé! Grosses bises!

N'hésitez pas à donner votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s